Coronavirus : tests

Les tests sont une mesure importante dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus. Afin de détecter le plus grand nombre possible d’infections, non seulement les personnes présentant des symptômes peuvent se faire tester, mais aussi les personnes asymptomatiques.

Qui prend en charge les coûts des tests ?

La Confédération prend en charge les coûts des tests comme suit :

Tests PCR

La Confédération prend en charge les coûts des tests PCR individuels dans les cas suivants :

  • Vous vous faites tester parce que vous avez de symptômes.
  • Vous avez reçu une notification de l’application SwissCovid.
  • Un service cantonal ou un médecin vous a donné pour instruction de vous faire tester.

La Confédération ne prend pas en charge les coûts des tests PCR individuels dans les cas suivants :

  • Vous effectuez le test en vue d’un voyage. Nous vous conseillons dans ce cas de vous renseigner préalablement sur le coût des tests.

Tests PCR groupés

La Confédération prend en charge les coûts des tests PCR groupés dans le cas suivant :

  • Vous participez à un dépistage organisé (p. ex. sur votre lieu de travail ou en vue d’un camp).

Tests rapides antigéniques

Jusqu'au 30 septembre 2021, la Confédération prend en charge les coûts des tests rapides réalisés dans un centre de dépistage, chez un médecin, à l’hôpital ou dans une pharmacie. Vous pouvez donc vous faire tester gratuitement même si vous ne présentez pas de symptômes du coronavirus.

À partir du 1er octobre 2021, la Confédération prend en charge les coûts des tests rapides antigéniques dans les cas suivants :

  • Vous avez des symptômes du coronavirus.
  • Vous avez eu un contact avec un cas confirmé.
  • Vous ne pouvez pas vous faire vacciner pour des raisons médicales. Condition à remplir : présenter une attestion médicale.
  • Vous avez moins de 16 ans.
  • Vous vous rendez dans un établissement de santé et nécessitez un résultat de test négatif dans ce but. Nota bene : dans ce cas, vous recevrez seulement une attestation concernant le résultat du test mais pas de certificat COVID.

Autotests antigéniques

Jusqu'au 30 septembre 2021, dans les cas ci-après, vous pouvez vous procurer cinq autotests par personne et par période de 30 jours gratuitement dans les pharmacies :

  • Vous n’êtes pas encore complètement vacciné.
  • Vous n’avez pas été infecté par le coronavirus par le passé.
  • Vous pouvez également acheter des autotests en droguerie ou dans le commerce de détail. Leur coût n’est alors par pris en charge.

À partir du 1er octobre 2021, la Confédération ne prend plus en charge les coûts des autotests antigéniques rapides. Cela signifie qu'à partir de cette date, vous devrez assumer ces coûts vous-même, indépendamment du fait d'être vacciné ou guéri. Ces autotests peuvent être achetés dans les pharmacies, les drogueries ou le commerce de détail, par exemple.  

Nota bene : à partir du 1er octobre 2021, les personnes âgées de 16 ans ou plus payent elles-mêmes les tests qui donnent accès à un certificat de test. Des exceptions s'appliquent pour les participants à des tests réguliers dans la mesure où ces tests débouchent sur l'établissement d'un certificat, ainsi que pour les personnes qui peuvent prouver par une attestation médicale qu'elles ne peuvent pas être complètement vaccinées.  

Dois-je me faire tester immédiatement en cas de symptômes ?

Faites-vous immédiatement tester si vous présentez des symptômes de coronavirus. Même si vous êtes complètement vacciné ou si vos symptômes sont légers ou si vous n’avez qu’un seul symptôme. En cas des symptômes, il est préférable de se faire tester par un test PCR.

Faites-vous aussi tester en cas de suspicion d’infection (p. ex. si vous avez été en contact avec une personne infectée ou après avoir reçu une alerte de l’application SwissCovid).

Dois-je me faire tester en l’absence de symptômes ?

Vous avez la possibilité de vous faire tester même en l’absence de symptômes. Cela permet de détecter au plus vite le plus grand nombre possible d’infections au coronavirus et de soutenir ainsi la reprise progressive de la vie sociale et économique.

Des tests en l’absence de symptômes sont possibles dans les cas de figure suivants :

  • tests répétés au sein des entreprises et des établissements
  • tests pour des besoins propres et dans le cadre de plans de protection
  • tests au retour des vacances

Tests répétés au sein des entreprises et des établissements

Il est prévu de faire tester régulièrement les personnes dans les entreprises, les écoles et d’autres établissements. Cette mesure a pour objectif de détecter des chaînes de transmission à un stade précoce dans les endroits où les contacts sont nombreux. Ces tests doivent être réalisés sur place principalement avec des PCR par prélèvement salivaire (analyses groupées, aussi dites par pooling). Avec ce type de test, les échantillons prélevés auprès de plusieurs personnes sont analysés ensemble plutôt qu’individuellement. Pour savoir comment il fonctionne, consultez le passage Quels sont les différents types de tests ?

La Confédération recommande, encourage et finance les tests réguliers. Dans les établissements scolaires et de formation, ces tests réguliers contribuent à normaliser l'enseignement, le quotidien à l'école et l'encadrement. Dans les institutions de santé, pour protéger les personnes vulnérables, des tests réguliers sont réalisés sur le personnel, les patients et les résidents. Dans les entreprises, les tests réguliers protègent les travailleurs tout comme l'exploitation et augmentent la fiabilité de la planification au travail. En effet, les infections peuvent être évitées grâce à l’isolement, aux études sur les flambées et aux quarantaines.

Important :

  • L’entreprise ou l’établissement qui effectue les tests est responsable de leur mise en œuvre.
  • Les résultats positifs obtenus lors de tests réguliers (tests rapides ou groupés) doivent être confirmés immédiatement par des tests PCR. À cette fin, tous les participants au test concerné doivent passer un test PCR individuel. C’est important pour déterminer quelles personnes sont réellement infectées. Vous trouverez d’autres informations à ce sujet dans le passage sur la procédure à suivre en cas de résultat positif.
  • La participation à de tels tests se fait à titre volontaire.

La recommandation de participer à des tests répétés vaut pour toutes les personnes, hormis les personnes complètement vaccinées ou guéries. Les personnes complètement vaccinées ou guéries peuvent toutefois participer à des tests répétés et les coûts des tests sont pris en charge de la même manière par la Confédération.

Tests pour des besoins propres et dans le cadre de plans de protection

Vous avez la possibilité de vous faire tester gratuitement en l’absence de symptômes pour des besoins propres ou dans le cadre de plans de protection. Par exemple dans l’une des situations suivantes :

  • Vous vous faites tester afin de protéger des personnes vulnérables, par exemple avant de rendre visite à vos grands-parents ou à une personne hospitalisée.
  • Vous vous faites tester dans le cadre d’un plan de protection.

Pour les personnes complètement vaccinées ou guéries, les tests en cas de symptômes ou de contact avec une personne positive sont recommandés.

Tests au retour des vacances

Dès lundi 20 septembre 2021, les personnes non vaccinées ou non guéries devront présenter la preuve d’un test négatif à leur arrivée en Suisse. Quatre à sept jours après, elles devront se faire dépister de nouveau.

Pour savoir comment réagir en recevant le résultat d’un test réalisé en l’absence de symptômes, reportez-vous au paragraphe Test sans symptômes – comment procéder après avoir reçu le résultat ?

Si vous présentez des symptômes, vous devez vous faire tester immédiatement. Pour plus d’informations à ce sujet, reportez-vous au paragraphe Dois-je me faire tester immédiatement en cas de symptômes ?
 

Test sans symptômes – comment procéder après avoir reçu le résultat?

Si vous ne présentez pas de symptôme et que vous vous êtes fait tester au moyen d’un test rapide, d’un autotest ou d’un test groupé, suivez la procédure suivante.

Procédure en cas de résultat positif

Dans un premier temps, le résultat positif d’un test rapide, d’un autotest ou d’un test groupé ne fait qu’éveiller une suspicion d’infection au coronavirus. Par conséquent :

  • Vous devez faire confirmer le résultat par un test PCR.
  • Pour ce faire, rendez-vous chez votre médecin, dans un centre de dépistage, à l’hôpital ou dans une pharmacie.
  • Restez à la maison jusqu’à ce que le résultat de ce test soit disponible.
  • Si le résultat du test PCR est positif : suivez les consignes de la sous Mon résultat de test est positif. Que dois-je faire?
  • Si le résultat du test PCR est négatif : il est très probable que vous n’ayez pas contracté le coronavirus. Il est néanmoins important que vous continuiez d’observer les règles de conduite et d’hygiène.

Procédure en cas de résultat négatif

Si le résultat du test rapide, de l’autotest ou du test groupé est négatif, il est très probable que vous n’ayez pas été contagieux au moment du test. Toutefois, il ne s’agit que d’un instantané valable le jour même du test. Un résultat de test négatif n’exclut pas une infection au coronavirus. Il est donc important que vous observiez toujours les règles de conduite et d’hygiène.

La fiche d'information Test sans symptômes - Que faire avec le résultat du test (PDF, 291 kB, 14.09.2021) présente la procédure à suivre sous forme de graphique.

Remarque : la présente stratégie de test correspond à la recommandation de l’OFSP. Sa mise en œuvre incombe aux cantons qui peuvent, à cet effet, s’écarter de ladite recommandation.

Quels sont les différents types de tests ?

La variété des tests et leur disponibilité évoluent régulièrement. Vous trouverez ci-dessous une brève description des différents types de tests.

Test PCR

Les tests PCR permettent de savoir si vous êtes infecté par le nouveau coronavirus. Ils sont effectués par frottis nasopharyngé ou pharyngé ou par prélèvement salivaire. Il peut donc arriver que certains établissements réalisent un prélèvement de salive. Le résultat est généralement disponible dans les 24 à 48 heures. Le frottis est effectué par votre médecin, à l’hôpital ou dans un centre de test, et l’analyse de l’échantillon est réalisée par un laboratoire agréé.

Tests PCR groupés

Pour le test PCR groupé (aussi dit « par pooling ») les prélèvements salivaires de plusieurs personnes sont mis en commun dans un échantillon mixte. Le laboratoire analyse cet échantillon mixte. Si le résultat de l’analyse est positif, il est nécessaire de faire des prélèvements individuels pour savoir quelle personne est infectée. Dans un tel cas, des tests PCR individuels seront réalisés.

Test rapide antigénique

Les tests rapides antigéniques fournissent un résultat dans les 15 à 20 minutes. Comme le test PCR, le test rapide antigénique indique si vous êtes infecté par le nouveau coronavirus. Il est effectué à l’aide d’un frottis nasopharyngé et ne peut pas être réalisé par prélèvement salivaire. Étant donné que son résultat est un peu moins fiable, dans certaines situations, un test rapide positif doit être confirmé par un test PCR.

Autotest antigénique

L’autotest antigénique vous permet de vous tester vous-même pour le coronavirus. Après avoir effectué vous-même un prélèvement nasal, vous disposerez du résultat du test dans les 15 à 20 minutes. Suivez les consignes d’utilisation fournies avec le test. L’autotest peut indiquer si vous êtes contagieux au moment du test.

Attention : les autotests fournissent des résultats moins fiables que les tests PCR ou les tests rapides antigéniques. Il est donc possible que vous soyez infecté et contagieux malgré un résultat négatif. De ce fait, les autotests ne se substituent pas aux règles d’hygiène et de conduite ni aux plans de protection. Autrement dit, vous devez continuer à garder la distance, à porter un masque et à vous laver les mains même si votre résultat est négatif. Les autotests peuvent cependant venir compléter ces mesures de protection. Ils peuvent être utiles avant les rencontres qui ont de toute manière lieu (p. ex. avant une soirée grillades à l’extérieur ou un entraînement de sport pour jeunes) ; dans ce cas, il doit être effectué immédiatement avant la rencontre.
Dans les situations suivantes, nous recommandons de ne pas utiliser d’autotest et d’aller se faire tester par un professionnel (cabinet médical, pharmacie, hôpital, centre de test) :

  • vous avez des symptômes du coronavirus ;
  • vous avez eu un contact avec une personne testée positive ;
  • vous vous trouvez en quarantaine ;
  • vous souhaitez rencontrer des personnes vulnérables ;
  • vous entrez en Suisse et vous avez besoin d’un résultat négatif pour cela. Plus d’informations à ce sujet sur la page Entrée en Suisse.

La vidéo ci-dessous vous montre comment réaliser l’autotest. Ce n’est toutefois qu’un exemple : il est important de toujours respecter les consignes d’utilisation de chaque fabricant.

Pour savoir comment procéder lorsque vous disposez du résultat de l’autotest, voir le paragraphe Test sans symptômes – comment procéder après avoir reçu le résultat ?

Pour tous les types de tests mentionnés ci-dessus : veuillez discuter avec votre médecin si vous obtenez un résultat négatif mais que :

  • vos symptômes empirent ou que d’autres symptômes du nouveau coronavirus surviennent ;
  • vos symptômes persistent et ne s’améliorent pas pendant plus de deux jours après le test ;
  • vous apprenez que vous avez été en contact avec une personne infectée dans les 14 jours précédant l’apparition des symptômes.
     

Test sérologique

Les tests sérologiques permettent de détecter certains anticorps dans le sang, en l’occurrence ceux développés contre le nouveau coronavirus. La présence d’anticorps indique que la personne a déjà été en contact avec le virus ou qu’elle a été vaccinée. Ils sont très utiles pour les études de population, par exemple pour surveiller le développement de l'immunité collective. Au niveau individuel, ils ne sont actuellement pas recommandés de manière généralisée, car ils ne donnent que des indications limitées sur le degré et la durée de protection contre une possible réinfection.

Où puis-je me faire tester ?

Vous pouvez vous faire tester dans plusieurs cabinets médicaux, les centres de dépistage, les hôpitaux ou les pharmacies.
Les cantons sont responsables de garantir l’accès aux tests. Par conséquent, vous trouverez des informations à ce sujet sur leur site Internet respectif :

Questions fréquentes (FAQ)

Des réponses aux questions fréquemment posées sur les tests se trouvent ici.

Informations complémentaires

Isolement et quarantaine

Procédure en cas de symptômes et après un contact avec une personne infectée, informations sur l’isolement et la quarantaine, recommandations concernant les enfants symptomatiques

Voici comment nous protéger

Règles de conduite et d'hygiène : garder ses distances, se laver les mains, tousser/éternuer dans un mouchoir/le creux du coude, rester à la maison en cas de symptômes, recommandations concernant les masques et le télétravail

Maladie, symptômes, traitement

Informations sur la maladie COVID-19, ses symptômes, son évolution et l’origine du nouveau coronavirus

Dernière modification 18.09.2021

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Infoline coronavirus
Tél. +41 58 463 00 00

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/vanity/bag/tests