Chiffres relatifs au don et à la transplantation d’organes en Suisse

Vous trouverez ici un aperçu des principaux faits et chiffres relatifs au don et à la transplantation d’organes en Suisse.

Le taux de don est le nombre de donneurs d'organes par million d'habitants (pmp) :

Pour la distinction entre lésions cérébrales primaires et secondaires, voir :

Le diagramme distingue les patients actifs et inactifs. Pour les personnes ayant le statut « actif », une transplantation d’organes est envisageable. Le statut « inactif » s’applique aux personnes qui, pour des raisons de santé, n’entrent momentanément pas en ligne de compte pour une transplantation. Ces personnes sont prises en compte pour l’attribution d’organes dès lors que leur statut change.

Si un organe ne peut pas être mis à la disposition d'une personne inscrite sur la liste d'attente en Suisse, il est alors proposé à des organismes d'attribution étrangers. A l’inverse, la Suisse peut également recevoir des organes de la part de ces organisations. Le graphique indique qu’en général, la Suisse a reçu davantage d'organes de la part de pays étrangers qu'elle n'en a proposé au cours de ces dernières années.

Etant donné que le foie peut se régénérer, les personnes vivantes peuvent également faire don d’une partie de leur foie. Vous trouverez davantage d’informations à ce sujet sous la page suivante :

Etant donné qu’il est possible de vivre avec un seul rein, des personnes vivantes peuvent faire don d’un de leur rein. Vous trouverez davantage d’informations à ce sujet sous la page suivante :

Les personnes ayant reçu un organe suite à un don dirigé (p. ex., d’un proche) ne sont pas prises en compte.


Probabilité de survie des receveurs d’organes

Probabilité de survie des receveurs d’organes. Le diagramme montre une courbe de Kaplan-Meier pour la période de relevé allant de janvier 2008 à décembre 2017.
Source: Swiss Transplant Cohort Study (STCS)

L’étude Swiss Transplant Cohort Study évalue la probabilité de survie des receveurs d’organes (l’étude est accessible via la rubrique « Liens » ci-dessous). Le diagramme montre une courbe de Kaplan-Meier pour la période de relevé allant de janvier 2008 à décembre 2017. N. B. : il s’agit de valeurs moyennes. La fiabilité des chiffres diminue avec les années, étant donné que, par exemple, l’échantillon considéré la 10e année est plus faible que celui de la 6e année. En effet, seules les personnes ayant reçu un nouvel organe il a dix ans sont prises en compte la 10e année. La 6e année, l’échantillon est constitué de toutes les personnes auxquelles on a transplanté un organe il y a 10, 9, 8, 7 ou 6 ans.

Informations complémentaires

Don et transplantation d’organes, de tissus et de cellules

Une transplantation peut sauver une vie ou en améliorer la qualité. En Suisse, la loi sur la transplantation régit les dons et les greffes d’organes, de tissus et de cellules. Informez-vous ici sur les conditions préalables à une transplantation.

Contrôle d’efficacité de la loi sur la transplantation

L’efficacité de la loi sur la transplantation est continuellement contrôlée. À cet effet, des données sont systématiquement collectées et interprétées (monitorage et évaluation).

Monitorage de la loi sur la transplantation

Le monitorage consiste à collecter systématiquement des données relatives aux transplantations en Suisse.

Plan d’action « Plus d’organes pour des transplantations »

Avec le plan d’action « Plus d’organes pour des transplantations », le Conseil fédéral veut optimiser le système de don d’organes afin de mieux exploiter le vivier de donneurs potentiels. Il peut compter pour cela sur la collaboration des principaux acteurs de ce domaine.

Dernière modification 16.01.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division biomédecine
Section transplantation
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 51 54
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/zahlen-und-statistiken/zahlen-fakten-zu-transplantationsmedizin/zahlen-fakten-zur-spende-und-transplantation-von-organen.html