Rougeole

La rougeole peut survenir à tout âge et engendrer parfois de graves complications. Deux doses du vaccin ROR protègent toute la vie des complications causées par la rougeole, les oreillons et la rubéole. La Suisse s’efforce d’éradiquer la maladie.

Agent infectieux et transmission

La rougeole est une maladie infectieuse que l’on craint surtout en raison de ses complications, et qui est causée par le virus de la rougeole. Cette maladie très contagieuse se transmet par la projection de gouttelettes lorsqu’une personne atteinte tousse ou éternue.

Tableau clinique

Habituellement, la rougeole connaît deux stades : le premier commence 7 à 18 jours après la contamination et se manifeste par de la fièvre, de la fatigue, des douleurs abdominales, une photosensibilité excessive, une inflammation de la muqueuse buccale, et s’accompagne souvent de toux, de rhume et de maux de gorge. Deux à quatre jours après le début de ces symptômes, déclenchement du second stade avec un nouvel épisode de fièvre. Les symptômes déjà présents s’intensifient et sont suivis d’une éruption cutanée marquée.
Les cas ne présentant pas de complications guérissent assez rapidement en n’occasionnant aucune séquelle durable. Il existe toutefois un risque de complications telles qu’une encéphalite (1 cas sur 1000), une pneumonie (10 à 60 cas sur 1000) ou une otite (inflammation de l’oreille moyenne). Parfois, les complications de la rougeole amènent à la mort. On ne connaît pas de thérapie spécifique contre le virus. Seuls les symptômes peuvent être soulagés.

Répartition géographique et fréquence

La rougeole n’est pas spécifiquement une maladie d’enfance : elle peut survenir à tout âge. Avant l’introduction de la vaccination, elle touchait pratiquement chaque personne, généralement durant l’enfance, et cela dans le monde entier. Depuis l’introduction du vaccin, elle a fortement régressé et a même entièrement disparu (à l’exception de quelques cas importés) de nombreuses régions et continents, notamment du continent américain.
Même durant les années sans épidémie, la Suisse enregistre une cinquantaine de cas de rougeole par an. En cas d’épidémie, ce chiffre peut grimper jusqu’à 2000. Dans les pays industrialisés, la mortalité liée à la rougeole concerne actuellement 1 à 3 personnes sur 10 000 malades, dans les pays en voie de développement, elle touche souvent 300 à 500 personnes sur 10 000 malades, voire parfois davantage.

Prévention

L’Office fédéral de la santé publique recommande la vaccination contre la rougeole en combinaison avec celle contre la rubéole et les oreillons (vaccin ROR) pour éviter les complications parfois sévères que peuvent causer ces maladies. Deux doses sont recommandées : à 12 mois puis entre 15 et 24 mois. Un rattrapage est possible à tout âge et recommandé à toute personne non-immunisée née après 1963.
La vaccination est sûre et généralement bien tolérée. La protection dure toute la vie chez la plupart des personnes ayant reçu le vaccin complet. L’Organisation mondiale de la santé et ses États membres s’efforcent d’éradiquer la rougeole en Europe par une couverture vaccinale étendue chez les petits enfants.

Chiffres sur la rougeole

Nombre de cas hebdomadaires

Base: système de déclaration obligatoire

Informations complémentaires

Fiches d’informations sur les vaccinations

Fiches d’informations (Factsheets) sur les vaccinations préparées par la Commission fédérale pour les vaccinations en collaboration avec l’Office fédéral de la santé publique.

Plan de vaccination suisse

Les informations sur les vaccins recommandés en Suisse sont réunies dans le Plan de vaccination suisse, l’objectif étant d’aboutir à une protection vaccinale optimale de chaque individu et de la population.

Directives et recommandations sur la vaccination et la prophylaxie

L’OFSP élabore et publie des directives et des recommandations relatives aux vaccins conseillés et aux autres mesures prophylactiques.

Vaccinations en point de mire

Les vaccinations en point de mire sont la vaccination des parents pour protéger leur nourrisson, la vaccination contre les HPV chez les filles et les garçons et la vaccination contre la grippe saisonnière et la rougeole.

Stratégie nationale d’élimination de la rougeole

La mise en œuvre de la Stratégie nationale d’élimination de la rougeole 2011–2015 s'est achevée sur un bilan positif.

Vaccination : nourrissons, enfants et adolescents

La vaccination protège à titre préventif contre les maladies infectieuses graves et permet ainsi d’éviter des complications. Plus il y a de personnes vaccinées, moins les maladies se propagent.

Flambées, épidémies, pandémies

Flambées, épidémies, pandémies – qu’entend-on par là ? Quelles sont les épidémies sévissant actuellement ? Comment analyse-t-on les épidémies ? Comment se préparer à une pandémie de grippe ?

Dernière modification 11.04.2017

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Maladies transmissibles
CH - 3003 Berne

Tél.
+41 58 463 87 06

E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/themen/mensch-gesundheit/uebertragbare-krankheiten/infektionskrankheiten-a-z/masern.html