La vaccination protège

La vaccination est le moyen le plus efficace de se protéger contre des maladies graves comme la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite, la méningite, la rougeole, etc. Elle permet d’éviter les complications associées à ces maladies infectieuses.

La vaccination, comment ça marche ?

La vaccination est une mesure préventive. Elle imite une infection naturelle, préparant ainsi les mécanismes de défense du corps à réagir vite et efficacement en cas d’infection ultérieure par le même agent pathogène : ce dernier est donc rapidement neutralisé. La personne touchée ne développe alors que peu de symptômes de la maladie, voire aucun.

Les vaccins sont généralement bien tolérés. Comme pour tous les médicaments, des effets indésirables sont parfois observés (gonflements, rougeurs ou durcissement au point d’injection). Ils disparaissent au bout de quelques jours. Les complications graves ou les séquelles irréversibles sont extrêmement rares. Le risque de développer de telles complications est beaucoup plus réduit qu’en cas de maladie provoquée naturellement par l’agent pathogène.

Vaccinations recommandées en Suisse

Dès qu’un nouveau vaccin est disponible en Suisse, il est soumis à un examen complet par la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV). Sur la base des critères fixés, notamment la gravité et l’ampleur de la maladie ou l’efficacité du vaccin, la CFV décide ou non d’inscrire ce dernier au plan de vaccination. Une vaccination n’est recommandée que si les avantages retirés sont nettement supérieurs aux risques et aux effets indésirables éventuels. La pertinence des recommandations est par ailleurs régulièrement réévaluée. Le cas échéant, celles-ci sont adaptées en fonction de l’état actuel des connaissances disponibles.

Se protéger soi-même et les autres

Plus le nombre de personnes vaccinées est important, plus les maladies correspondantes sont rares. En Suisse, grâce à la bonne couverture vaccinale, certaines pathologies ont fortement régressé, voire complètement disparu. Compte tenu de nos quotidiens chargés et probablement aussi de la rareté de certaines maladies, la vaccination est parfois négligée. Or, si le pourcentage de la population non vaccinée devenait trop élevé, des pathologies telles que la rougeole se propageraient très rapidement.

La vaccination n’est pas seulement un choix personnel, elle protège aussi les personnes autour de vous. Les personnes vaccinées ne contaminent pas les autres, ce qui est d’autant plus important pour celles qui ne peuvent pas l’être (pour des raisons médicales, par exemple).

LIGNE INFO-VACCINS : 0844 448 448
(consultation gratuite, prix d’une communication interurbaine en Suisse)

Informations complémentaires

Commission fédérale pour les vaccinations (CFV)

En tant qu’organe consultatif, la CFV conseille le Conseil fédéral, le Département fédéral de l’intérieur et l’OFSP pour toutes les questions en lien avec la vaccination. La CFV est indépendante de l’industrie.

Dernière modification 27.02.2017

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique
Division des maladies transmissibles
Section prévention & promotion
CH - 3003 Berne

Tél.
+41 58 463 87 06

Email

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/themen/mensch-gesundheit/uebertragbare-krankheiten/impfungen-prophylaxe/informationen-rund-ums-impfen/impfen-schuetzt.html