Santé et troubles psychiques

Aspect essentiel de la santé et du bien-être, la santé psychique influence considérablement la qualité de vie.

Santé psychique

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) définit la santé mentale comme le résultat d’interactions complexes entre des facteurs biologiques, psychologiques et sociaux. La santé mentale n’est donc pas un état découlant des dispositions personnelles et des comportements d’un individu, mais un processus dynamique complexe, dans lequel entrent en jeu des facteurs individuels et des aspects socioéconomiques, culturels et environnementaux déterminants. Une personne se sent psychiquement en bonne santé lorsqu’elle peut exploiter son potentiel intellectuel et émotionnel, faire face au stress normal de la vie, travailler de manière productive et fructueuse et apporter une contribution à la communauté.

La santé psychique : un processus dynamique

Il ne s’agit pas d’un état, mais d’un processus dynamique qui demande à l’individu de s’adapter constamment aux changements objectifs et subjectifs. Par conséquent, la santé psychique n’est pas seulement l’absence de troubles mentaux. Une personne est en bonne santé psychique lorsqu’elle a une estime de soi stable, le sentiment d’être efficace et de contrôler ses actions et que son identité est assez consolidée pour lui permettre d’assumer différents rôles au sein de la société. En outre, une personne psychiquement saine se considère généralement comme optimiste, confiante et équilibrée. Néanmoins, il n’est pas nécessaire que ces qualités et ces émotions soient réunies en permanence.

Troubles psychiques

Les troubles psychiques nuisent à la vie quotidienne et influencent tant le comportement que les émotions, les capacités cognitives, les relations interpersonnelles et la santé physique. Ces troubles sont largement répandus au sein de la population et comptent parmi les maladies les plus limitatives. Il n’est pas rare qu’ils se répercutent sur tous les domaines et nuisent à la qualité de vie, au quotidien et à la capacité de travail. En outre, ils sont pesants pour les proches et peuvent conduire au suicide. Malgré tout, les maladies psychiques ne sont souvent pas reconnues ou minimisées et leur importance pour la société et l’économie, sous-estimée.

Interaction entre stress et ressources

L’interaction entre le stress et les ressources est déterminante pour la santé psychique. Le stress et les ressources peuvent être propres au sujet ou conditionnés par son environnement. L’interaction de ces facteurs est particulièrement décisive lors d’événements critiques de l’existence, comme la perte d’un proche. Par ailleurs, certaines conditions de vie telles que la pauvreté peuvent également représenter une source de stress chronique. On peut influer sur le stress et le maîtriser en puisant dans des ressources internes ou externes (p. ex., estime de soi, soutien social). Toutefois, un stress trop important (p. ex., expérience traumatisante de la guerre) ou dépassant la limite du supportable pendant une période prolongée influe négativement sur la santé mentale.

Informations complémentaires

Pas de résultat

Dernière modification 03.12.2016

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Stratégies de la santé
Section Politique nationale de la santé
CH - 3003 Berne

Tel.
+41 58 469 79 76

E-Mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/themen/mensch-gesundheit/psychische-gesundheit/themenschwerpunkte-im-bereich-psychische-gesundheit/themenseite-l4--l6.html