Santé psychique et soins psychiatriques

La santé psychique est fondamentale à notre équilibre. Condition essentielle au bien-être, au développement de l’individu et à la participation à la vie sociale, elle est influencée par toute une série de facteurs. La Confédération promeut la santé psychique en Suisse et contribue à améliorer la prise en charge des personnes atteintes de maladies psychiques.

Santé psychique et soins psychiatriques

ACTUEL: Rapport final «L’influence du COVID-19 sur la santé psychique de la population suisse et sur les soins en psychitrie et en psychothérapie »

Sur mandat de l’OFSP, les bureaux dʼétudes B&A et BASS ont étudié lʼinfluence du COVID-19 sur la santé psychique de la population suisse ainsi que sur la prise en charge psychiatrique et psychothérapeutique. Lʼétude synoptique compile l’état de la recherche sur la santé psychique de la population en général et de certains groupes à risque en Suisse. En outre, le rapport analyse l’évolution de l’utilisation des différentes offres dʼaide facilement accessibles et contient les premières analyses des tendances concernant le recours aux offres de soins en psychiatrie et en psychothérapie en période de coronavirus.

Une thématique aux multiples facettes

La santé psychique dépend de nombreux facteurs. C’est une condition essentielle au bien-être, au développement de l’individu et à la participation à la vie sociale. Un déséquilibre ou une atteinte à la santé psychique a des répercussions sur tous les domaines de la vie et peut entraîner de grandes difficultés pour la personne concernée comme pour ses proches.

Les maladies psychiques couvrent un large spectre, des troubles de l’alimentation et troubles anxieux aux dépressions et autres symptômes graves. En Suisse, sur une année, près d’un tiers de la population est atteinte d’une maladie psychique. Ces affections comptent parmi les pathologies les plus répandues. Elles touchent toutes les tranches d’âge et toutes les couches de la société et génèrent des difficultés dans tous les domaines de la vie. En outre, les maladies psychiques occasionnent des coûts élevés au plan économique : plus de sept milliards de francs par année selon les estimations. C’est un enjeu majeur de la politique sanitaire qui requiert une collaboration étroite entre tous les acteurs.

Mandats politiques de la Confédération

La Confédération est chargée d’analyser la situation en Suisse et d’apporter les améliorations nécessaires. Pour atteindre ces objectifs, elle s’attache d’une part à promouvoir la santé psychique de la population et, d’autre part, à optimiser la prise en charge des personnes atteintes de maladies psychiques :

Promotion de la santé psychique

La Confédération travaille à promouvoir la santé psychique et cherche à améliorer la prévention et le dépistage précoce des maladies psychiques afin de réduire le nombre de cas. Les mesures adoptées misent sur la sensibilisation et la déstigmatisation, la prévention, la transmission des connaissances et la mise en réseau des nombreux acteurs.

Plus d'informations

Amélioration de la prise en charge psychiatrique

La Suisse dispose de soins psychiatriques de qualité. Néanmoins, certains éléments restent à développer. Afin d’améliorer durablement l’offre, la Confédération met en œuvre des mesures dans quatre champs d’action.

Plus d'informations

 

Informations complémentaires

Maladies psychiques et santé

Les maladies psychiques compliquent le quotidien à plus d’un titre. Pesantes pour les proches, elles peuvent mener au suicide. Souvent sous-estimées ou ignorées, elles sont un thème permanent pour la Confédération et les cantons.

Stratégie maladies non transmissibles (MNT)

En Suisse, 2,2 millions de personnes souffrent d’une maladie non transmissible. Un mode de vie sain permettrait d’éviter bon nombre de ces maladies. C’est là qu’intervient la stratégie MNT, fondée sur le partenariat.

Plan d'action pour la prévention du suicide

En collaboration avec d'autres acteurs, la Confédération a éla-boré le Plan d'action pour la prévention du suicide, qui vient d'être adopté.

Soins coordonnés

Il est nécessaire de coordonner les traitements et les soins des patients atteints de maladies chroniques ou d’affections multiples. Aussi, le projet « Soins coordonnés » a-t-il été lancé lors de la conférence Santé2020.

Dernière modification 21.07.2021

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Stratégies de la santé
Section Politique nationale de la santé
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 30 11
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/strategie-und-politik/politische-auftraege-und-aktionsplaene/politische-auftraege-im-bereich-psychische-gesundheit.html