Promotion à l’autogestion lors de maladies non transmissibles, d’addictions et de maladies psychiques

La promotion à l’autogestion comprend ce que tous les acteurs (personnes concernées, professionnels, proches concernés et pairs) entreprennent ensemble pour renforcer les compétences d’autogestion et les ressources des personnes atteintes de maladies de longue durée et de leurs proches.

Dans un contexte d’augmentation des maladies chroniques, de fort développement des problèmes liés à la dépendance et d’hausse importante des coûts de la santé, le besoin de soins centrés sur le patient s’intensifie.

Des approches et des offres de promotion à l’autogestion fondées sur des données scientifiquement validées doivent dorénavant s’inscrire de façon systématique et durable dans les systèmes sanitaires et sociaux. Une des mesures de la stratégie nationale Prévention des maladies non transmissibles (stratégie MNT) 2017-2024 et de la stratégie nationale Addictions 2017-2024 vise à renforcer l’autogestion des malades chroniques et de leurs proches (mesure 2.4 [MNT] et 2.5 [Addictions]).

La mesure est mise en œuvre en coordination avec les actions visant à améliorer la santé psychique, en y intégrant les principaux groupes d’acteurs. Elle se déroule en trois étapes :

  • Étape 1: Définition d’un cadre de référence pour la promotion à l’autogestion, permettant d’y décrire le contexte initial et d’élaborer les fondements de base (2017/2018)
  • Étape 2: À partir de 2018, lancement d’une plateforme regroupant les parties prenantes de la promotion à l’autogestion, pour renforcer les échanges entre ceux qui proposent des offres dans le domaine des maladies de longue durée (maladies non transmissibles, psychiques et addictions), et pour définir les priorités dans les champs d’action.
  • Étape 3: Mise en œuvre de mesures concrètes communes avec les acteurs de la plateforme mentionnée ci-dessus, afin d’améliorer l’intégration de la promotion à l’autogestion dans les systèmes sociaux et sanitaires suisses.
2017: Étape 1, élaborer un cadre de référence. Printemps 2018: Étape 2, constituer une plateforme des parties prenantes. Début 2019: étape 3, mise en oeuvre des mesures concrètes

La promotion à l’autogestion et les compétences d’autogestion des personnes concernées et de leurs proches font partie des compétences en santé:

Les compétences d'autogestion sont particulièrement importantes pour les personnes présentant un risque accru de maladie ou pour les personnes déjà malades. Les compétences en santé sont importantes pour tout le monde.

Dernière modification 09.11.2022

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Prévention des maladies non transmissibles
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 88 24
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/strategie-und-politik/nationale-gesundheitsstrategien/strategie-nicht-uebertragbare-krankheiten/praevention-in-der-gesundheitsversorgung/selbstmanagement-foerderung-chronische-krankheiten-und-sucht.html