Promotion de l’autogestion lors de maladies non transmissibles, d’addictions et de maladies psychiques

La promotion de l’autogestion couvre des approches centrées sur le patient, dont l’objectif est d’aider les personnes atteintes d’une maladie chronique, physique ou psychique, non transmissible, les personnes présentant une addiction et les proches, à gérer les difficultés que cela génère, et de renforcer leurs ressources et leurs compétences d’autogestion.

La promotion de l’autogestion couvre des approches centrées sur le patient, dont l’objectif est d’aider les personnes atteintes d’une maladie chronique, physique ou psychique, non transmissible, les personnes présentant une addiction et les proches, à gérer les difficultés que cela génère, et de renforcer leurs ressources et leurs compétences d’autogestion.

Dans un contexte d’augmentation des maladies chroniques, de fort développement des problèmes liés à la dépendance et d’importante hausse des coûts de la santé, le besoin de nouveaux modèles de soins s’intensifie.

Des approches et des offres de promotion de l’autogestion basées sur des données scientifiquement validées doivent dorénavant s’inscrire de façon systématique et durable dans le système de santé. Une des mesures de la stratégie nationale Prévention des maladies non transmissibles (stratégie MNT) 2017-2024 vise à renforcer l’autogestion des malades chroniques et de leurs proches (la mesure 2.5.).

Pour la mise en œuvre de cette mesure, une coordination est prévue avec la stratégie nationale Addictions et les actions visant à améliorer la santé psychique, en intégrant les principaux groupes d’acteurs.

Trois étapes sont prévues :

  • Étape 1: Définition d’un cadre de référence pour la promotion de l’autogestion, servant de travail de fond et de description du contexte
  • Étape 2: À partir de 2018, lancement d’une plateforme regroupant les parties prenantes de la promotion de l’autogestion, pour renforcer les échanges entre ceux qui proposent des offres dans le domaine des maladies chroniques (maladies non transmissibles et psychiques) et de l’addiction, et pour élaborer un classement commun des priorités dans les champs d’action.
  • Étape 3: Mise en œuvre de mesures concrètes communes avec les acteurs de la plateforme mentionnée ci-dessus, afin d’améliorer l’intégration de la promotion de l’autogestion dans le système de santé suisse.
2017: Étape 1, élaborer un cadre de référence. Printemps 2018: Étape 2, constituer une plateforme des parties prenantes. Début 2019: étape 3, mise en oeuvre des mesures concrètes

La promotion de l’autogestion désigne le soutien des personnes concernées par leur environnement (professionnels, proches et pairs).

Définition de travail de la promotion de l’autogestion

La promotion de l’autogestion couvre des approches centrées sur le patient, ayant pour objectif d’aider les personnes atteintes d’une maladie chronique, physique ou psychique, non transmissible, les personnes présentant une addiction et les proches, à gérer les difficultés que cela génère, et de renforcer leurs ressources et leurs compétences d’autogestion. La promotion de l’autogestion travaille à des processus de maîtrise et de changement, soutenus par une démarche commune des personnes concernées et de l’environnement qui les soutient (professionnels, proches, pairs). L’univers de vie des personnes affectées est pris en compte dans sa globalité (p. ex. gestion des souffrances psychiques et des émotions, du traitement médical, des modifications de la configuration familiale et sociale, changement d’attitude et de comportement, gestion des soutiens financiers du secteur social, etc.).

 

Dernière modification 18.02.2020

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Prévention des maladies non transmissibles
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 88 24
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/strategie-und-politik/nationale-gesundheitsstrategien/strategie-nicht-uebertragbare-krankheiten/praevention-in-der-gesundheitsversorgung/selbstmanagement-foerderung-chronische-krankheiten-und-sucht.html