Stratégie MNT : mission, vision, objectifs, mesures et pilotage

La Confédération, les cantons et Promotion Santé Suisse ont élaboré conjointement la stratégie MNT, dont l’objectif est de prévenir les maladies non transmissibles, de retarder leur apparition ou de réduire leurs conséquences.

Mission

Le Conseil fédéral a décidé de renforcer la promotion de la santé et la prévention des maladies. Cette mission pourra être assurée par la stratégie MNT, qui a été lancée par le dialogue Politique nationale de la santé dans le cadre de la stratégie globale Santé2020.

La stratégie se fonde sur des éléments qui ont fait leurs preuves et concentre les efforts accomplis jusqu’ici dans le cadre des trois programmes nationaux de prévention Tabac, Alcool et Alimentation et activité physique. Différents acteurs de la prévention et des soins collaborent étroitement pour la mettre en œuvre.

Priorités

La stratégie MNT met l’accent sur le cancer, le diabète, les affections chroniques des voies respiratoires, les troubles musculo-squelettiques et les maladies cardio-vasculaires. Elle fournit ainsi une orientation claire à tous les acteurs concernés et leur permet d’utiliser leurs ressources de manière ciblée.

Objectifs

La stratégie comprend quatre objectifs prioritaires à long terme :

  • réduire la charge de morbidité ;
  • freiner la hausse des coûts ;
  • diminuer le nombre de décès prématurés ;
  • préserver, voire améliorer les capacités productives et l’aptitude de la population à prendre part à la vie économique et sociale.

Six objectifs spécifiques ont été formulés dans ce but. La stratégie MNT doit :

  • diminuer les facteurs de risque liés aux comportements individuels ;
  • améliorer les compétences sanitaires de la population et renforcer la responsabilité personnelle ; les individus devraient connaître les risques pour la santé et leurs conséquences potentielles ;
  • favoriser des conditions propices à un mode de vie sain ;
  • renforcer l’égalité des chances : chacun devrait avoir accès aux informations et à la prévention ;
  • diminuer la part de la population présentant un risque accru de maladie ;
  • améliorer la qualité de vie et diminuer la nécessité de soins.
La stratégie MNT repose sur des approches éprouvées, sur la continuité et sur la collaboration des différents acteurs concernés en Suisse. Dans ce contexte, la Confédération, les cantons, les ONG et le secteur des soins souhaitent mieux coordonner leurs efforts. En outre, la collaboration avec les acteurs de l’économie et de l’aménagement du territoire doit être renforcée. Ainsi, les moyens disponibles seront utilisés plus efficacement et chacun profitera de cet échange d’expériences.

Champs d’action et orientations

La stratégie se compose de champs d’action et d’orientations :

Champ d'action centraux
Champ d'action Orientation
Promotiom de la santé et prévention
  • prévenir les facteurs de risque, renforcer les facteurs de protection ;
  • favoriser les approches « phases de la vie » et « cadre de vie » ;
  • renforcer le soutien aux personnes en situation de vulnérabilité.
Prévention dans le domaine des soins
  • encourager la prévention dans le domaine des soins ;
  • améliorer les interfaces entre la prévention et la médecine curative ;
  • élaborer des lignes directrices.
Champ d'action de soutien:
Champ d'action Orientation

Coordination et coopération

  • utiliser les plates-formes existantes ;
  • mettre en place une conférence des parties prenantes ;
  • constituer un groupe d’experts pour la prévention dans le domaine des soins.

Financement

  • utiliser les moyens financiers en fonction de la stratégie ;
  • combler les lacunes de financement ;
  • clarifier le financement des prestations de prévention.

Monitorage et recherche

  • mettre en place un monitorage des MNT ;
  • stimuler la recherche et le transfert de connaissances ;
  • soutenir l’innovation.

Information et formation

  • informer le public ;
  • encourager les offres d’autogestion destinées aux personnes atteintes de maladies chroniques ;
  • assurer la formation initiale et continue des professionnels de la santé.
Conditions-cadres
  • renforcer les conditions-cadres propices à la santé ;
  • renforcer la collaboration multisectorielle ;
  • cultiver l’engagement au niveau international.

Mesures

Die NCD-Strategie umfasst Massnahmen in verschiedenen Bereichen:
 

1. Promotion de la santé et prévention destinées à la population

Nous voulons nous adresser aux personnes dans leur quotidien. Les mesures sont planifiées avant tout au niveau cantonal, puis mises en œuvre par des ONG, les villes et les communes.

Mesures:        

  • prévenir le tabagisme et les problèmes liés à l’alcool ;
  • promouvoir l’activité physique et une alimentation équilibrée ;
  • uniformiser les critères de qualité et les prescriptions relatives aux demandes ;
  • présenter les facteurs de succès des programmes cantonaux de prévention


2. Prévention dans le domaine des soins

Les mesures prises dans ce domaine s’adressent aux personnes qui sollicitent déjà le système de santé, soit parce qu’elles présentent un risque accru de maladie, soit parce qu’elles sont déjà malades. Les multiplicateurs, c’est-à-dire les médecins, le personnel soignant et d’autres professionnels jouent ici un rôle essentiel. Ces mesures visent à ancrer la prévention dans la chaîne de traitement.

Mesures:

  • élaborer les principes et les critères relatifs à la qualité ;
  • encourager les projets visant à renforcer la prévention dans le domaine des soins ;
  • présenter les possibilités pour financer les prestations de prévention ;
  • assurer la formation initiale et continue des professionnels de la santé ;
  • renforcer l’autogestion des personnes atteintes de maladies chroniques et de leurs proches ;
  • encourager l’utilisation des nouvelles technologies.


3.  Prévention dans l’économie et dans le monde du travail

Il s’agit ici de souligner le rôle de l’économie au niveau de la santé des citoyens, qu’ils soient employeurs ou qu’ils élaborent des produits et des services. Les mesures s’inscrivant dans ce domaine sont volontaires et peuvent être mises en œuvre grâce à l’engagement des acteurs économiques.

Mesures:

  • compléter avec des facteurs de risque et de protection pertinents l’instrument d’analyse du stress destiné aux actifs et spécifique à la branche ou à la profession ;
  • compléter avec des facteurs de risque et de protection pertinents les outils de PSCH existants pour les apprentis ;
  • instaurer une collaboration institutionnelle dans le domaine de la gestion de la santé en entreprise ;
  • développer actionsanté (actions volontaires des entreprises dans les domaines de la nutrition et de l’activité physique) et faciliter les choix favorables à la santé.
     

4.  Mesures transversales

Des mesures interdisciplinaires contribuent à atteindre les objectifs de la stratégie MNT. Elles concernent les champs d’action suivants : « Coordination et coopération », « Financement », « Monitorage et recherche », « Information et formation » ainsi que « Conditions-cadres ».

Le dialogue Politique nationale de la santé et le Conseil fédéral ont adopté le plan de mesures fin 2016. La mise en œuvre s’étend de 2017 à 2024.

Un comité coordonne les mesures

Un comité directeur coordonne la mise en œuvre de la stratégie MNT et des mesures dans le domaine de la santé psychique. Il est composé de représentants de l’OFSP, de la Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS) et de Promotion Santé Suisse (PSCH). Ce comité garde la vue d’ensemble des activités liées à la mise en œuvre et garantit une communication coordonnée. Il intègre les partenaires et les services fédéraux.

Comité directeur

Kathrin Huber, CDS

Bettina Abel, PSCH

Roy Salveter, OFSP

Salomé von Greyerz, OFSP

Pilotage de la stratégie

Le dialogue Politique nationale de la santé pilote la mise en œuvre de la stratégie et des mesures. Une convention définit la collaboration entre la Confédération et Promotion Santé Suisse.

Organigramme Stratégie nationale MNT
Organigramme Stratégie nationale MNT

Pilotage: Dialogue Politique nationale de la santé, Comité CC

Coordination: Comitée directeur (OFSP, CDS, PSCH)

Recoupement avec la stratégie nationale Addictions

La stratégie nationale Addictions a été élaborée parallèlement à la stratégie MNT. Elle répond au même objectif de l’agenda Santé2020, à savoir renforcer la promotion de la santé et la prévention des maladies. Les deux stratégies réunissent différents partenaires et mettent l’accent sur la création de synergies.

 

Informations complémentaires

Stratégie Addictions

La politique des addictions est un secteur en constante évolution, sans cesse confronté à de nouveaux défis comme le changement des schémas comportementaux et des tendances de consommation.

Stratégie Santé2020

Pérenniser un système de santé suisse d’excellente qualité, finançable et accessible à tous : tel est le but visé par la stratégie Santé2020 qui s’articule autour de 36 mesures. En savoir plus…

Dernière modification 21.04.2020

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Prévention des maladies non transmissibles
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 88 24
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/strategie-und-politik/nationale-gesundheitsstrategien/strategie-nicht-uebertragbare-krankheiten/auftrag-schwerpunkte-ziele.html