Renforcer les compétences en santé des personnes défavorisées

Nous soutenons les efforts entrepris pour améliorer la littératie en santé des personnes socialement défavorisées en Suisse. Dans ce contexte, les professionnels de la santé et du domaine social jouent un rôle central.

Les personnes qui disposent de bonnes compétences en santé peuvent, au quotidien, prendre des décisions adéquates concernant leur santé. Elles contribuent ainsi à éviter un recours excessif ou insuffisant aux prestations de santé. Un faible niveau de littératie en santé est souvent lié à des désavantages socio-économiques. Des facteurs tels que le genre, l'âge ou l'origine migratoire ont également une influence sur les compétences en santé.

Une condition préalable importante à la littératie en santé est que l’ensemble de la population - y compris les groupes de population défavorisés - ait accès aux structures et instruments de soutien existants et que le cadre politique soit favorable à la santé en général. La promotion de la littératie en santé chez les personnes défavorisées a été testée, entre autres, dans le cadre du projet pilote Evivo (2017).

Services de conseil social sont importants

L'étude « Compétences en santé dans des contextes difficiles » (2021) montre l'importance de conditions-cadres promouvant la santé. En effet, les personnes défavorisées ne peuvent souvent pas prendre de décisions favorables à leur santé par manque de moyens financiers ou de soutien social. Dans ce cadre, les services de conseil social sont aussi aptes à leur fournir des conseils en matière de santé.

Différentes études sont menées sur mandat de l’OFSP - notamment sur les compétences en santé de la population migrante en lien avec le nouveau coronavirus. Vous trouverez les résultats sur le site Compétences en santé

Infographie sur les moments-clés

Les professionnels de la santé et du domaine social jouent un rôle central dans la transmission d’informations et, partant, dans le renforcement de la littératie en santé des personnes défavorisées. Afin de les sensibiliser et de les soutenir dans cette tâche, une infographie «Autonomisation des personnes ayant un faible niveau de littératie en santé» est à leur disposition. Elle indique les besoins d’action, d’intervention et d’approche axées sur les patients pouvant soutenir le développement de la littératie en santé interactive et critique. L’infographie et l’étude sur laquelle elle se base sont disponibles dans la boîte d’information ci-dessous.

Guide pratique pour les professionnels

En plus, un guide pratique de l'Alliance Compétences en santé  fournit aux professionnels des conseils pour soutenir la littératie en santé de leurs patientes et patients (voir boîte d’information). Sur mandat de l'OFSP, le site migesplus vise à renforcer les compétences en santé des personnes socialement défavorisées en mettant à leur disposition des informations et des modules d’apprentissage sous la forme d'offres de promotion de la santé et d'intégration, ou de cours de langue. Les offres de Femmes-Tische sont conçues pour interpeller les groupes particulièrement difficiles à atteindre.

Dernière modification 22.02.2022

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Stratégies de la santé
Section Egalité face à la santé
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 30 11
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/strategie-und-politik/nationale-gesundheitsstrategien/gesundheitliche-chancengleichheit/gesundheitskompetenz-von-benachteiligten-staerken.html