Les pharmaciens dans la coordination des soins de base

Dans le rapport rédigé en réponse au postulat Humbel (12.3864), le Conseil fédéral montre quelles pourraient être les nouvelles tâches des pharmaciens dans la coordination des soins de base. La Confédération assurera le suivi scientifique de deux projets pilotes choisis, qui testeront de nouveaux modèles de collaboration.

Le vieillissement croissant de la population confronte le système de santé à plusieurs défis. Pour que les soins médicaux de base restent bons et accessibles à tous, il convient de tester de nouveaux modèles et d'améliorer la collaboration entre les fournisseurs de prestations. C'est là que les pharmaciens jouent un rôle primordial.

Accès facilité aux conseils médicaux

Le Conseil fédéral a déjà mis en œuvre plusieurs mesures qui renforcent l'utilisation des pharmacies en tant qu'accès facile au conseil médical. La révision de la loi sur les produits thérapeutiques devrait permettre un accès facilité aux pharmacies pour le traitement de maladies bénignes. A ce propos, la loi sur les professions médicales révisée prévoit de nouvelles exigences concernant la formation des pharmaciens. Diverses stratégies nationales, notamment la stratégie MNT, prévoient d'intégrer davantage les pharmaciens dans la prévention en tant que service d'observation, de conseil et de coordination facilement accessible.

Projets pilotes dans la coordination des soins

Les pharmaciens peuvent aussi fournir une précieuse contribution dans le suivi thérapeutique des malades chroniques et des autres groupes de patients à risque. Des approches prometteuses existent en Suisse uniquement comme projets pilotes et n'ont pas encore pu s'imposer plus largement.

Afin d'examiner l'utilité et les avantages de telles formes de traitements coordonnés, le Conseil fédéral suivra scientifiquement deux projets pilotes : le programme SISCare visant à promouvoir l'adhésion thérapeutique des personnes diabétiques et medinform (pharmacies spécialisées dans la médication des enfants). L'évaluation de ces projets devrait montrer si la collaboration interdisciplinaire / interprofessionnelle des médecins, pharmaciens et autres professionnels de la santé permet d'améliorer la qualité des traitements médicamenteux pour des groupes de patients sélectionnés et dans quelles conditions ces formes de collaboration peuvent se mettre en place avec succès. Le suivi scientifique se base sur un modèle d'effets élaboré à l'OFSP ; les résultats de l'évaluation devraient être disponibles en 2019.

Logo Soins coordonnés

Documents

Verbesserung der Behandlungsqualität durch interdisziplinäre/interprofessionelle Zusammenarbeit (en allemand) (PDF, 281 kB, 09.11.2016)Erarbeitung eines Wirkungsmodells mit Fokus auf den Beitrag der Apotheker/innen in der koordinierten ambulanten Grundversorgung, Bern: Studie von Büro BASS im Auftrag des Bundesamtes für Gesundheit. Künzi Kilian und Jolanda Jäggi, 2015.

Communiqués

Javascript est requis pour afficher les communiqués de presse. Si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas activer Javascript, veuillez utiliser le lien ci-dessous pour accéder au portail d’information de l’administration fédérale.

Vers le portail d’information de l’administration fédérale

Informations complémentaires

Examen fédéral en pharmacie

Nous vous informons sur la structure, le contenu, l’exécution et l’évaluation de l’examen fédéral en pharmacie.

Dernière modification 25.02.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Stratégies de la santé
Section Politique nationale de la santé
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 469 79 76
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/strategie-und-politik/nationale-gesundheitspolitik/koordinierte-versorgung/verstaerkung-bestehender-aktivitaeten-koordinierte-versorgung/rolle-der-apotheken-in-der-grundversorgung-postulat-humbel-koordinierte-versorgung.html