Politique extérieure suisse en matière de santé (PES)

La politique extérieure en matière de santé (PES) est un instrument politique qui permet à la Suisse d’adopter une approche coordonnée et une position cohérente sur la santé globale au niveau international.

 
Discours d'ouverture du Conseiller fédéral Alain Berset lors de la 71ème Assemblée mondiale de la Santé, Genève (CH), 21 mai 2018 (©WHO / A. Tardy)
Discours d'ouverture du Conseiller fédéral Alain Berset lors de la 71ème Assemblée mondiale de la Santé, Genève (CH), 21 mai 2018 (©WHO / A. Tardy)

Promouvoir la santé et le bien-être de tous

Le 15 mai 2019, le Conseil fédéral a adopté une version actualisée de sa politique extérieure en matière de santé pour les années 2019 à 2024.  Grâce à cette politique, les acteurs fédéraux suivent une logique commune de coopération au niveau international avec les Etats, les organisations internationales et d’autres acteurs de la scène internationale en vue d’atteindre le meilleur état de santé pour tous.

Le Conseil fédéral entend s’engager au niveau international dans les six champs d'action prioritaires suivants:

    1. Protection de la santé et crises humanitaires

    2. Accès aux produits thérapeutiques

    3. Système de soins de santé durable et numérisation

    4. Déterminants de la santé

    5. Gouvernance en matière de santé globale

    6. Politique en matière d’addictions

Comme exemple : En ce qui concerne la protection de la santé et les crises humanitaires, la Suisse veut, entre autres, améliorer la protection de sa population contre les risques sanitaires mondiaux. Dans cette optique, elle participe, au sein de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), au renforcement du système international servant à détecter, à surveiller, à prévenir et à combattre les maladies transmissibles. En outre, elle s’investit dans la lutte contre la résistance croissante aux antibiotiques conventionnels, notamment en encourageant la prévention des maladies infectieuses, la mise au point de nouveaux antibiotiques et la coordination au niveau international. Enfin, la Suisse œuvre pour que l’accès aux soins soit assuré lors des situations de crise dans tous les pays.

Politique adaptée au contexte international

Les développements mondiaux de ces dernières années et les nouveaux défis en matière de santé ont également été pris en compte pour adapter la politique extérieure de santé au contexte international. Ceux-ci incluent notamment le remplacement des objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies par le programme de développement durable à l'horizon 2030. Dans ce contexte, le Conseil fédéral a adopté la politique extérieure de santé 2019-2024 qui maintient l’orientation générale du programme précédent, mais comprend six domaines d'action fortement alignés aux objectifs de développement durable (ODD) de l'Agenda 2030 de l'ONU. Ceci, afin que la Suisse puisse apporter une contribution encore plus efficace à la santé nationale et mondiale.

Cohérence sur la scène internationale

La mise à jour de la PES s’est faite dans l’optique d’assurer une cohérence entre l’évolution de la politique nationale et de l’engagement international suisse en matière de santé. Face à la complexité des relations entre les nombreux acteurs de la santé au niveau international, la Suisse a été l’un des premiers Etats à adopter une stratégie interdépartementale de politique extérieure de santé. Grâce à cet instrument, la Suisse peut développer une politique de santé publique coordonnée et cohérente tant à l’échelle nationale qu’internationale. Les six domaines d’action de la PES, ont été établis en concertation avec les parties prenantes des cantons, du secteur privé, de la recherche, de la société civile et d'autres acteurs concernés. Il existe des interactions entre les champs d’action et leurs activités respectives. La PES 2019-2024 sera réexaminée dans un délai maximal de six ans.

La PES intègre les parties-prenantes suivantes :

Les organes fédéraux tels que l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO), l’Institut fédéral de la Propriété Intellectuelle (IPI) ou encore la Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS), les instituts médicaux et scientifiques dont les hôpitaux, les cliniques, les universités et les centres de recherche, les autres acteurs non étatiques que sont les fondations, les associations, les organisations non-gouvernementales et le secteur privé.

 

Dernière modification 26.11.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Affaires internationales
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 464 55 65
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/strategie-und-politik/internationale-beziehungen/schweizer-gesundheitsaussenpolitik.html