Centres de transplantation

Plusieurs établissements pratiquent la transplantation : les centres spécialisés et les hôpitaux cantonaux s'occupent des organes et des cellules souches du sang ; les hôpitaux périphériques et les cabinets médicaux peuvent transplanter des tissus.

Centres de transplantation d'organes

En Suisse, il existe sept centres de transplantation d'organes proposant différents programmes. Il s'agit des cinq hôpitaux universitaires (Bâle, Berne, Genève, Lausanne et Zurich, y compris hôpital pédiatrique de Zurich) et de l'hôpital cantonal de Saint-Gall.

La transplantation d'organes est un processus extrêmement complexe qui, du prélèvement jusqu'à la transplantation proprement dite sur le receveur, doit se dérouler aussi rapidement que possible. Pour accomplir cette tâche, chaque centre de transplantation dispose d'un service de coordination. Ce dernier travaille en étroite collaboration avec le service national des attributions qui, à son tour, coopère au besoin avec des services étrangers d'attribution. Tous les hôpitaux de moindre envergure équipés d'une unité de soins intensifs et qui n'effectuent pas de transplantations doivent également être en mesure d'identifier les donneurs potentiels parmi leurs patients. Ils désignent des coordinateurs locaux à cette fin.

Tissus et cellules

Les tissus peuvent être transplantés dans les centres spécialisés mais également dans certains hôpitaux périphériques et cabinets médicaux. Le rapport sur le monitorage de la loi sur la transplantation présente la répartition des transplantations de tissus selon ces groupes d'établissements.

Les transplantations de cellules souches du sang provenant d'un donneur tiers (transplantation allogène) se déroulent dans les hôpitaux universitaires de Bâle, Genève et Zurich. Les transplantations de cellules souches du sang qui proviennent du malade lui-même (transplantation autologue) peuvent être effectuées dans les cinq hôpitaux universitaires et dans certains hôpitaux cantonaux de plus grande taille.

Conditions d'exploitation d'un centre de transplantation

Pour être habilité à transplanter des organes, un centre a besoin d'une autorisation de l'OFSP. La transplantation de tissus ou de cellules doit uniquement être communiquée à l'OFSP. Une autorisation est par contre requise pour les établissements souhaitant stocker, importer ou exporter des tissus ou des cellules. Les détails sont réglés dans la loi sur la transplantation. Vous trouverez davantage d'informations sur les autorisations délivrées en consultant cette page : Autorisations.

Les transplantations d'organes et les transplantations allogènes de cellules souches font partie des prestations de médecine hautement spécialisée et ne sont réalisées, sur la base de la Convention intercantonale relative à la médecine hautement spécialisée, que dans un petit nombre de centres. Si les efforts consentis pour coordonner la médecine de pointe devaient s'avérer infructueux, le Conseil fédéral peut limiter le nombre de centres de transplantation.

Informations complémentaires

Autorisations pour la transplantation d'organes d'origine humaine

Liste des autorisations valides pour la transplantation d'organes d'origine humaine.

Dernière modification 17.08.2018

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division biomédecine
Section transplantation
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 51 54
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/medizin-und-forschung/transplantationsmedizin/transplantieren-von-organen-geweben-Zellen/transplantationszentren.html