Aspects médicaux des transplantations de tissus et de cellules

La transplantation de tissus est plus simple que la transplantation d'organes. Le risque de rejet est aussi plus faible dans le premier cas. Les cellules souches du sang sont principalement transplantées pour traiter la leucémie.

Les tissus sont des associations cellulaires structurées ayant une fonction commune dans l’organisme. La transplantation de certains tissus est pratiquée depuis plus longtemps que la transplantation d'organes. Aujourd'hui, on transplante principalement la cornée, la peau, les valvules cardiaques, les vaisseaux sanguins, le cartilage et l'os.

Outre les tissus, on transplante aussi des cellules, principalement les cellules souches du sang, pour traiter les leucémies.

Particularités de la transplantation de tissus

La transplantation de tissus diffère de la greffe d'organes sur les points suivants : 

  • La transplantation de tissus est plus simple que la transplantation d'organes. Avec les premiers, le risque de rejet et d’autres complications est en général plus faible.
  • On utilise souvent les propres tissus d'un patient que l'on greffe à un autre endroit. C’est ce que l’on appelle une transplantation autogène. Il est, par exemple, possible d’utiliser la peau des cuisses pour remplacer la peau brûlée du visage.
  • Pour le don de tissus, le prélèvement ne doit pas nécessairement avoir lieu immédiatement après le décès. La cornée, par exemple, peut être prélevée jusqu’à 24 heures après le décès.
  • Prélevés et préparés de manière appropriée, les tissus peuvent être conservés dans des banques de tissus.

Vous trouverez de plus amples informations sur les différents tissus et leur transplantation dans les fiches de la rubrique « Documents ».

Stockage de tissus

Certains tissus peuvent être stockés dans des banques spécifiques - à des fins de transplantation. Aujourd'hui, on conserve principalement la cornée, les valvules cardiaques, les vaisseaux sanguins et l'os. Les tissus sont préparés et conservés dans les banques de tissus afin que leur structure et leur fonction d’origine soit conservée. Le mode et la durée de conservation dépendent du type de tissus. Après sa préparation, la cornée peut être conservée jusqu’à 28 jours, les valvules cardiaques et les vaisseaux sanguins même plusieurs mois.

Les institutions qui conservent des tissus ou des cellules doivent demander une autorisation à l'Office fédéral de la santé publique:

Don et transplantation de cellules souches du sang

La greffe de cellules souches du sang pour traiter une leucémie constitue la transplantation cellulaire la plus fréquente. Dans la plupart des cas, les cellules souches du sang proviennent du malade lui-même. Les cellules prélevées lui sont à nouveau transplantées après une chimiothérapie à haute dose. Suivant la situation, il peut être aussi nécessaire de prélever des cellules souches du sang de donneurs bénévoles.

Vous trouverez de plus amples informations sur les cellules souches du sang et leur transplantation dans les fiches de la rubrique « Documents ».

Faits & chiffres

Chiffres relatifs au don et à la transplantation de tissus en Suisse

Vous trouverez un aperçu des principaux faits et chiffres concernant le don et la transplantation de tissus en Suisse.

Chiffres relatifs au don et à la transplantation de cellules en Suisse

Le présent chapitre fournit un aperçu des principaux faits et chiffres concernant le don et la transplantation de cellules en Suisse.

Informations complémentaires

La médecine de la transplantation : un long passé

La transplantation puise ses sources dans la mythologie. Les premiers essais médicaux remontent au début des temps modernes. Certaines transplantations sont devenues des traitements standard grâce à un médicament antirejet.

Dernière modification 17.08.2018

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division biomédecine
Section transplantation
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 51 54
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/medizin-und-forschung/transplantationsmedizin/transplantieren-von-organen-geweben-Zellen/medizinische-aspekte-gewebe-und-zellspende.html