Déroulement et conditions-cadres des transplantations

La transplantation d’organes comprend plusieurs phases : d’abord une attente parfois longue, suivie de l’attribution de l’organe et de l’intervention proprement dite et enfin, la vie « d’après », qui exige beaucoup de discipline de la part des receveurs.

Droit aux organes

Lorsque des patients en Suisse ont besoin d'un organe prélevé sur des personnes décédées, ils peuvent se faire inscrire sur une liste d’attente.

Avant une transplantation

Les personnes ayant besoin d'un organe doivent être informées des risques et des chances de réussite d'une transplantation. Après avoir passé des examens médicaux approfondis, ils sont inscrits sur une liste d'attente jusqu'à ce qu'un organe approprié soit disponible.

Attribution d’organes, de tissus et de cellules

Le Service national des attributions applique des critères clairs pour attri-buer les organes des donneurs décédés. La loi ne règle pas l'attribution des tissus et des cellules souches.

Le retour à la maison après une transplantation

Après une transplantation, les patients doivent réintégrer une vie normale et s'adapter aux nouvelles circonstances. Il est essentiel qu'ils prennent régulièrement leurs médicaments et se soumettent à des examens de contrôle.

Le déroulement d’une transplantation d’organes

Comment se déroule la transplantation d’un organe du point de vue du receveur ? L’exemple fictif suivant décrit le déroulement typique d’une transplantation en prenant le cas d’une greffe de cœur.

Logiciel SOAS : attribution des organes conforme à la loi

Les organes prélevés sont attribués à l’aide d’un logiciel, ce qui garantit que les critères définis par la loi sur la transplantation soient respectés.

Centres de transplantation

Les centres spécialisés et les hôpitaux cantonaux pratiquent la transplantation des organes et des cellules souches du sang ; les hôpitaux périphériques et les cabinets médicaux peuvent transplanter des tissus.

Aspects médicaux de la transplantation d’organes

Une transplantation d’organe peut sauver la vie ou en améliorer durablement la qualité. L’attente de l’organe compatible est souvent longue et, après cette lourde intervention, les receveurs doivent prendre des médicaments à vie.

Aspects médicaux des transplantations de tissus et de cellules

La transplantation de tissus est plus simple que la transplantation d'organes. Le risque de rejet est aussi plus faible dans le premier cas. Les cellules souches du sang sont principalement transplantées pour traiter la leucémie.

Recherche dans le domaine de la transplantation

Le travail intensif de recherche mené en médecine de la transplantation permet de poursuivre les importants progrès réalisés ces dernières années, d’explorer de nouvelles méthodes et d’optimiser en permanence les procédures standards.

La médecine de la transplantation : un long passé

La transplantation puise ses sources dans la mythologie. Les premiers essais médicaux remontent au début des temps modernes. Certaines transplantations sont devenues des traitements standard grâce à un médicament antirejet.

Faits & chiffres Médecine de la transplantation

Transplantation : Faits et chiffres

Aperçu des principaux faits et chiffres dans le domaine de la transplantation.

Informations complémentaires

Expression de la volonté en matière de don d'organes, de tissus ou de cellules

Tout prélèvement d'organes, de tissus ou de cellules n'est possible que si cela est conforme à la volonté du donneur.

Don d'organes et de tissus après le décès

Toute personne qui le souhaite peut faire un don d'organes et de tissus après son décès. Vous trouverez ici des informations utiles : les conditions à remplir, comment le décès doit être constaté à l'hôpital, les mesures médicales à observer pour protéger les organes.

Dernière modification 17.08.2018

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division biomédecine
Section transplantation
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 51 54
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/medizin-und-forschung/transplantationsmedizin/transplantieren-von-organen-geweben-Zellen.html