6. Droit pour le patient de consulter son dossier

Le patient a le droit de consulter son dossier et de s’en faire expliquer la signification. En principe, il peut se faire remettre gratuitement les pièces, sous forme d'original ou de copie, et les transmettre au professionnel de la santé de son choix.

En pratique

Le patient a accès à l’ensemble de son dossier (sous forme papier ou sur support informatique), lequel contient notamment, les constatations factuelles du professionnel de la santé (diagnostic, évolution de la maladie, etc.) et les détails du traitement (médicaments administrés, résultats d’analyses et de radiographies, expertises, rapports d’opérations ou de séjours hospitaliers, certificats médicaux, etc.).

Ce droit ne s’étend pas aux informations qui concernent d’autres personnes et qui sont couvertes par le secret professionnel, ni aux notes personnelles rédigées par le professionnel.

De plus, si le professionnel de la santé pense que la remise du dossier peut avoir de graves conséquences pour le patient, il peut demander que le patient consulte le dossier en sa présence, ou en présence d’un autre professionnel de la santé choisi par le patient.

Que devient mon dossier si je consulte un autre professionnel de la santé ?

Vous pouvez demander que votre dossier vous soit remis en mains propres ou qu’il soit transmis au nouveau professionnel de la santé que vous avez choisi. En cas de réticence ou de refus, vous pouvez faire appel aux organes compétents de votre canton (voir lien).

Qu’entend-on par « notes personnelles » du professionnel ?

Le fait que des observations soient écrites à la main ne signifie pas qu’il s’agit de notes personnelles. Si elles font partie du dossier, vous devez pouvoir y accéder.
Seuls quelques rares documents peuvent être considérés comme des notes personnelles, par exemple, des documents de supervision d’un médecin-assistant qui lui servent exclusivement à analyser son comportement vis-à-vis d’un patient.

Pendant combien de temps puis-je consulter mon dossier ?

Le professionnel doit conserver votre dossier au moins dix ans après la dernière consultation. En cas de cessation d’activité du professionnel de la santé, renseignez-vous auprès de son successeur ou, à défaut, auprès du service de la santé publique de votre canton.

Que devient mon dossier après mon décès ?

Votre dossier reste protégé par le secret professionnel même après votre décès. Vos proches ou des tiers pourront toutefois avoir accès à certaines informations pertinentes une fois que le professionnel aura été délié du secret par l’autorité compétente (par exemple, pour alléger le travail de deuil d’un proche, pour des conseils génétiques ou dans le cadre de procédures judiciaires).

Informations complémentaires

Stratégie Cybersanté Suisse 2.0

La Stratégie cybersanté Suisse 2.0 vise à introduire, le dossier électronique du patient à l'échelle nationale.

Dernière modification 18.07.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Stratégies de la santé
Section Egalité face à la santé
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 462 74 17
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/medizin-und-forschung/patientenrechte/rechte-arzt-spital/6-recht-einsicht-patientendossier.html