Trichinellose

Trichinellose

L'infection provient de la consommation de viande crue ou insuffisamment cuite contenant des larves de Trichinella. La trichinellose ne survient que sporadiquement en Suisse. Elle peut être traitée avec un anthelminthique.

Agent infectieux et transmission

La trichinellose est une maladie infectieuse parasitaire, provoquée par des trichines (nématodes ou vers ronds). La transmission à l’homme s’effectue par ingestion de viande crue ou trop peu cuite contenant des larves de trichine. C’est la viande de porc qui joue le rôle le plus important, moins souvent la viande de cheval, le gibier ou la charcuterie produite avec ces viandes. Une contamination de personne à personne est impossible.

Tableau clinique

En fonction de la quantité de larves ingérées, l’infection peut se dérouler de manière asymptomatique, rester modérée ou évoluer de façon sévère. En règle générale, des symptômes non-spécifiques comme la diarrhée, des troubles du système digestif et de la fièvre apparaissent après une période de 5 à 14 jours. Par la suite, des larves de trichines transportées par le sang peuvent atteindre la musculature et causer des douleurs musculaires, des enflures autour des yeux ainsi que d’autres pathologies graves.

La trichinellose est traitée par un anthelminthique. Son efficacité est la plus grande en début de maladie, lorsque les larves ne se sont pas encore incrustées dans la musculature.

Répartition géographique et fréquence

La trichinellose est présente dans le monde entier. Elle est toutefois rare en Suisse, avec 0 à 4 cas déclarés chaque année à l’OFSP. La contamination se fait souvent à l‘étranger ou par ingestion de denrées alimentaires d‘origine animale achetées à l‘étranger.

Prévention

Dans de nombreux pays, dont la Suisse, le contrôle des viandes exige la recherche d’éventuelles trichines lors de l’examen des corps d’animaux d’abattage (comme par exemple dans la viande de porcs domestiques, de chevaux, de sangliers). C’est pourquoi une infection de trichines par l’intermédiaire de viande de porc suisse est considérée comme improbable. Par contre, il n’est pas complètement exclu que de la viande de sangliers ou de la viande en provenance de l’étranger soit contaminée avec des trichines. Raison pour laquelle il convient de ne pas manger de la viande fraîche (de porc) crue ou trop peu cuite.

Chiffres sur la trichinellose

Nombre de cas hebdomadaires

Base: système de déclaration obligatoire

Dernière modification 23.08.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Maladies transmissibles
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 87 06
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/krankheiten/krankheiten-im-ueberblick/trichinellose.html