Maladies à pneumocoques

Pneumokokken_invasive

Les cas sévères de maladies à pneumocoques comme les méningites touchent surtout des enfants âgés de moins de deux ans. La vaccination des nourrissons réduit le risque d’infection dans les premières années de la vie.

Agent infectieux et transmission

Les maladies à pneumocoques sont provoquées par différents sérotypes de la bactérie Streptococcus pneumoniae (pneumocoques) qui vivent dans le nasopharynx de nombreuses personnes sans causer de maladie. La transmission interhumaine se fait par des gouttelettes infectieuses émises lorsqu'une personne éternue, parle ou tousse. La maladie peut être transmise en tout temps aussi bien par des porteurs sains que par des personnes qui ont souffert d'une maladie à pneumocoques.

Tableau clinique

Après la contamination proprement dite ou la colonisation du nasopharynx, il peut s'écouler un certain temps jusqu'à ce que la maladie se déclare, lorsque le système immunitaire est affaibli, p. ex. par une autre maladie. Les personnes souffrant d'un déficit immunitaire, d'une maladie chronique du cœur, des poumons ou des reins, d'une cirrhose du foie ou ayant un implant de l'oreille interne etc. sont particulièrement exposés.

Les pneumocoques peuvent provoquer différentes maladies dont des inflammations de l'oreille moyenne (otites moyennes), des inflammations des poumons (pneumonies), un empoisonnement du sang (septicémie) ou une inflammation des méninges (méningite).

Chez les enfants de moins de 2 ans, les pneumocoques sont la cause principale de méningite bactérienne aiguë. Une méningite à pneumocoques peut provoquer des séquelles graves et durables, voire entraîner la mort. Du fait de la résistance aux antibiotiques, il est de plus en plus difficile de traiter les maladies à pneumocoques.

Répartition géographique et fréquence

Les maladies à pneumocoques surviennent dans le monde entier sous forme sporadiques, les flambées sont rares. Chaque année, elles touchent plusieurs millions de personnes et plus d'un million en meurent, beaucoup malgré un traitement antibiotique administré à temps. En Suisse, on recense environ 1000 cas sévères de maladies à pneumocoques par année, se manifestant le plus souvent sous forme de pneumonie, plus rarement par un empoisonnement du sang ou une méningite. Ces maladies surviennent plus fréquemment en hiver qu'en été. Les personnes les plus touchées sont les enfants de moins de 2 ans et les personnes de plus de 65 ans. Près de 100 malades décèdent chaque année, dont environ 80 % sont âgés de plus de 65 ans.

Prévention

Un vaccin est disponible pour prévenir les maladies sévères à pneumocoques. Il est recommandé aux personnes présentant les facteurs de risque susmentionnés et aux enfants de moins de 5 ans en bonne santé.

Documents


Recommandations de vaccination

Pneumocoques chez les enfants de moins de 5 ans (PDF, 150 kB, 19.02.2014)Directives et recommandations - Etat: Avril 2007

Remboursement

Epidémiologie


Factsheet Pneumocoques

Pneumocoques

Factsheet Pneumocoques, préparé par la Commission fédérale pour les vaccinations en collaboration avec l’Office fédéral de la santé publique.

Factsheet Patients à risque (simple)

Patients à risque

Factsheet Patients à risque, préparé par la Commission fédérale pour les vaccinations en collaboration avec l’Office fédéral de la santé publique.

Chiffres sur la maladie invasive à pneumocoques

Nombre de cas hebdomadaires

Base: système de déclaration obligatoire

Informations complémentaires

Plan de vaccination suisse

Les informations sur les vaccins recommandés en Suisse sont réunies dans le Plan de vaccination suisse, l’objectif étant d’aboutir à une protection vaccinale optimale de chaque individu et de la population.

Couverture vaccinale

Les cantons mènent des enquêtes pour mesurer la proportion des personnes vaccinées, en particulier chez les enfants et les adolescents. L’OFSP coordonne ces enquêtes et en publie les résultats.

Approvisionnement en vaccins

Les problèmes d’approvisionnement en vaccins ne sont pas limités à la Suisse. Cette pénurie est paneuropéenne, voire mondiale.

Dernière modification 02.04.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Maladies transmissibles
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 87 06
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/krankheiten/krankheiten-im-ueberblick/pneumokokken-erkrankungen.html