Lymphogranulomatose vénérienne (LGV)

La lymphogranulomatose vénérienne (LGV) est une infection sexuellement transmissible. Elle peut être transmise par des rapports sexuels non protégés. L'infection se traite par des antibiotiques.

Agent infectieux et transmission

La lymphogranulomatose vénérienne (LGV) est une infection sexuellement transmissible due aux sérotypes L1, L2, et L3 de Chlamydia trachomatis (à la variante génique L2b dans la plupart des cas). La LGV est très rare dans la population générale. Ces derniers temps, la maladie est réapparue sur un mode épidémique chez les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes (HSH), principalement chez ceux qui sont VIH-positifs. Elle peut être transmise par des rapports sexuels vaginaux, oraux et anaux non protégés.

Tableau clinique

La LGV est souvent asymptomatique. Quand des symptômes apparaissent, il s'agit, au premier stade, d'ulcérations non douloureuses au niveau de la porte d'entrée, qui, selon l'endroit touché, passent souvent inaperçues. Au second stade, on observe typiquement un gonflement des ganglions accompagné de douleurs et de fièvre, ainsi que de saignements et d'un écoulement purulent. Si on ne la traite pas rapidement, l'infection peut provoquer des lésions laissant dans l'anus ou d'autres parties du corps d'importantes cicatrices, qui exigent un traitement chirurgical. L'infection se traite par des antibiotiques.

Répartition géographique et fréquence

Ces dernières décennies, la LGV était surtout observée dans les régions subtropicales et tropicales d'Afrique, d'Inde, d'Asie du sud-est, des Caraïbes ainsi que d'Amérique centrale et du Sud. Elle réapparaît sur un mode épidémique chez les HSH dans les pays occidentaux développés, y compris en Suisse, depuis 2003.

Prévention

Les personnes qui changent souvent de partenaires sexuels ou qui en ont plusieurs durant la même période doivent parler avec leur médecin ou un autre professionnel de la santé du VIH et des autres infections sexuellement transmissibles, et demander si certains tests sont nécessaires.

En cas d’infection, le site internet www.lovelife.ch propose des astuces pour informer les partenaires.

Et pour tous ceux qui ont des rapports sexuels:

Parce que chacun(e) l’aime à sa façon: faites votre safer sex check personnel sur www.lovelife.ch.

Informations complémentaires

Infections sexuellement transmissibles

Vous trouverez ici des informations essentielles concernant le VIH/sida et d’autres infections sexuellement transmissibles. Comment se transmettent-elles ? Comment se protéger ? Où consulter et faire un dépistage ?

Programme national VIH et autres infections sexuellement transmissibles (PNVI)

Le PNVI vise à réduire le nombre de nouveaux cas de VIH et d’autres IST, tout en évitant les séquelles néfastes pour la santé. Informations complémentaires sur le programme.

Dernière modification 22.11.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Maladies transmissibles
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 87 06
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/krankheiten/krankheiten-im-ueberblick/lymphogranuloma-venereum.html