Haemophilus influenzae

Haemophilus_influenzae

Chez les nourrissons et les petits enfants principalement, la bactérie Haemophilus influenzae de type b provoque de graves infections comme des méningites purulentes. La vaccination durant la petite enfance protège efficacement de la maladie.

Agent infectieux et transmission

Haemophilus influenzae de type b (Hib) est une bactérie, qui malgré son nom n'a rien de commun avec le virus Influenza (responsable de la grippe). On connaît 7 sérotypes de cette bactérie (sérotypes a-f et non typisable). Haemophilus influenzae vit dans le naso-pharynx de beaucoup de personnes, qui en général n'en tombent pas malades, mais peut aussi être responsable de maladies graves.

La transmission de personne à personne se fait par l'intermédiaire de gouttelettes émises par éternuement, en parlant ou par la toux. Les personnes qui transmettent l'Haemophilus influenzae peuvent aussi bien être des porteurs sains que des personnes malades.

Tableau clinique

La situation qui augmente le risque de maladie à Haemophilus influenzae de type b est la présence d'un système de défense de l'organisme pas encore complètement formé ou diminué, comme par exemple chez les enfants de moins de 5 ans, les personnes âgées et les personnes souffrant d'une faiblesse du système immunitaire.

La bactérie Haemophilus influenzae de type b peut entraîner différentes maladies de gravité variable (légère à sévère). En font partie : les inflammations de l'oreille moyenne (otite moyenne), des cavités paranasales (sinusites), des poumons (pneumonie), de l'épiglotte (épiglottite) et des méninges (méningite), et la septicémie (« empoisonnement » du sang).

Chez les nourrissons et les petits enfants, l'Haemophilus influenzae de type b est un des germes les plus fréquemment responsables d'une inflammation aiguë de l'épiglotte (avec risque d'étouffement) ou d'une méningite purulente. Malgré l'utilisation d'antibiotiques efficaces, la maladie peut laisser des séquelles durables telles que surdité, handicap mental ou physique, ou entraîner le décès.

Répartition géographique et fréquence

Les maladies dues à Haemophilus influenzae surviennent partout dans le monde.

Avant l'introduction de la vaccination contre l'Haemophilus influenzae de type b en 1990, environ 200 enfants par an en Suisse souffraient de forme sévères de la maladie dont 150 étaient âgés de moins de 5 ans. Aujourd'hui, il n'y a plus qu'environ 10 cas par an chez les enfants de moins de 5 ans, la plupart étant non ou insuffisamment vaccinés.

Prévention

Pour protéger les nourrissons contre cette maladie sévère, il faut les vacciner le plus tôt possible. La vaccination contre Haemophilus influenzae de type b est recommandée pour tous les enfants âgés de 2, 4 et 12 mois au moyen d'un vaccin combiné contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite l'hépatite B et l'Haemophilus influenzae type b. La vaccination contre l'Haemophilus influenzae n'est plus nécessaire à partir de l'âge de 5 ans.

Chiffres sur la Haemophilus influenzae : maladie invasive

Détail des données sur la Hib

Evolution du nombre de cas hebdomadaires selon le système de déclaration obligatoire établi sur des déclarations des médecins.

Nombre de cas hebdomadaires

Base: système de déclaration obligatoire

Informations complémentaires

Plan de vaccination suisse

Les informations sur les vaccins recommandés en Suisse sont réunies dans le Plan de vaccination suisse, l’objectif étant d’aboutir à une protection vaccinale optimale de chaque individu et de la population.

Dernière modification 05.11.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Maladies transmissibles
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 87 06
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/krankheiten/krankheiten-im-ueberblick/hib.html