Diphtérie

Diphterie

La diphtérie est provoquée par des bactéries répandues dans le monde entier. Les agents pathogènes produisent un fort poison qui endommage durablement les organes comme le cœur et le foie. Un vaccin très efficace protège de la maladie.

Agent infectieux et transmission

La diphtérie est une maladie infectieuse provoquée par la bactérie Corynebacterium diphtheriae. Il y en a deux formes : la forme respiratoire et la forme cutanée (peau). L'agent pathogène s'attaque en premier lieu aux voies respiratoires supérieures et peut produire un poison, la toxine diphtérique, susceptible d'entraîner des complications dangereuses et des séquelles tardives. La transmission interhumaine a lieu par exposition aux goutelettes lors d'un contact étroit avec une personne infectée ou lorsque cette dernière éternue ou tousse, ou par contact avec des porteurs du bacille, plus rarement avec des objets contaminés ou contact direct lors de diphtérie cutanée.

Tableau clinique

Les premiers symptômes apparaissent 2 à 5 jours après la transmission de la bactérie de la diphtérie : maux de gorge, fièvre et difficulté à avaler, puis enrouement, respiration sibilante et gonflement des ganglions lymphatiques. Il s'ensuit une inflammation des amygdales et/ou du pharynx, semblable à une angine. Des membranes grisâtres à l'odeur sucrée se forment et s'étendent dans le palais jusqu'au larynx et aux cordes vocales (croup classique). Ces membranes se mettent à saigner dès que l'on essaie de les enlever. Elles peuvent obstruer les voies respiratoires à tel point que le patient souffre de difficultés respiratoires aiguës, entraînant parfois même la mort par asphyxie.

Chez les nourrissons et les enfants en bas âge, c'est le plus souvent un coryza diphtérique qui se manifeste, accompagné de rhume purulent et sanguinolent, qui provoque des difficultés à respirer par le nez et des troubles, notamment de la déglutition. On observe, dans de rares cas, des diphtéries cutanées, principalement sous les tropiques.

Outre ces inflammations, la toxine produite par les bactéries peut causer, après plusieurs semaines, de graves complications telles qu'une inflammation du muscle cardiaque, des lésions des reins et du foie ou une paralysie. Le taux de mortalité est élevé (jusqu'à 50 %) lors de diphtérie respiratoire, mais l'administration immédiate d'une antitoxine abaisse la létalité à 5 à 10 %, et une antibiothérapie combat l'agent pathogène. Les personnes les plus à risque sont les enfants en bas âge qui n'ont pas été vaccinés et les personnes âgées.

Répartition géographique et fréquence

La diphtérie est présente dans le monde entier. L'introduction de la vaccination dans les pays industrialisés a permis de réduire la maladie de façon significative. Par contre, dans les régions respectivement les pays dont le taux de couverture vaccinale est faible, notamment en Afrique, en Asie, en Amérique latine et en Europe de l'Est, la diphtérie est encore largement répandue. Le dernier cas de diphtérie respiratoire en Suisse a été recensé en 1983.

Prévention

Un vaccin extrêmement efficace protège de cette maladie. Le vaccin est administré aux jeunes enfants en combinaison avec le vaccin contre le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite et l'Haemophilus influenzae de type b. Il est recommandé à l'âge de 2, 4 et 12 mois, puis à l'âge de 4 à 7 ans et de 11 à 15 ans. Un rappel est recommandé ensuite à l'âge de 25, 45 et 65 ans (soit tous les 20 ans), puis tous les 10 ans.

Vous obtiendrez de plus amples informations concernant la propagation de la maladie dans le monde ainsi que sur les moyens de s'en protéger auprès de votre médecin ou d'un spécialiste en médecine des voyages (voir « Liens »).

Documents



Factsheet Diphtérie (pour adultes)

Diphtérie, tétanos, coqueluche

Factsheet Diphtérie, tétanos, coqueluche, préparé par la Commission fédérale pour les vaccinations en collaboration avec l’Office fédéral de la santé publique.

Factsheet Diphtérie, tétanos

Diphtérie, tétanos, coqueluche, polio, Hib, hépatite B

Factsheet Diphtérie, tétanos, coqueluche, polio, Hib, hépatite B, préparé par la Commission fédérale pour les vaccinations en collaboration avec l’Office fédéral de la santé publique.

Chiffres sur la diphtérie

Nombre de cas hebdomadaires

Base: système de déclaration obligatoire

Informations complémentaires

Plan de vaccination suisse

Les informations sur les vaccins recommandés en Suisse sont réunies dans le Plan de vaccination suisse, l’objectif étant d’aboutir à une protection vaccinale optimale de chaque individu et de la population.

Dernière modification 27.03.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Maladies transmissibles
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 87 06
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/krankheiten/krankheiten-im-ueberblick/diphtherie.html