Affections respiratoires chroniques

Les affections respiratoires chroniques comme l'asthme ou la broncho-pneumopathie chronique obstructive sont assez fréquentes en Suisse. Dans le cadre de la stratégie MNT, l’OFSP accorde une priorité à la lutte contre ces maladies.

Asthme

L’asthme bronchique, plus communément appelé «asthme», est une maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires qui se manifeste par des crises de dyspnée dues à une obstruction des voies aériennes, en particulier des bronches. L'inflammation augmente la sensibilité des voies respiratoires (hyperréactivité bronchique) causée par différents stimuli externes. On distingue deux types d’asthme : l'asthme d'origine allergique (extrinsèque) – de loin le plus fréquent – et l'asthme d'origine non allergique (intrinsèque).

Quelle que soit son origine, l’asthme (bronchique) présente les trois caractéristiques suivantes:

  • une réaction inflammatoire de la muqueuse bronchique, en réponse à un stimulus externe (agent allergène ou pathogène). C'est là une des composantes principales de la maladie. Les médiateurs inflammatoires stimulent la production de globules blancs, faisant augmenter la quantité de liquide dans la muqueuse (œdème);
  • pratiquement tous les asthmatiques présentent une sensibilité accrue des voies respiratoires (hyperréactivité bronchique);
  • dans les bronches, on observe un épaississement croissant de la muqueuse avec une expectoration (sécrétion) de mucosités épaisses. Les muscles qui entourent les bronches se contractent et compriment les bronches, entraînant un rétrécissement des voies respiratoires (obstruction bronchique).

Une allergie est une hyperréaction du système immunitaire à des substances inoffensives de notre environnement. Parmi les principales substances allergiques (allergènes) pouvant déclencher une crise d'asthme figurent les déjections d'acariens domestiques, les poils d'animaux (surtout de chats), les pollens et les spores de moisissures. Le contact avec l’un de ces allergènes entraîne chez les personnes qui y sont prédisposées une réaction des voies respiratoires.

L’asthme irritatif appartient également aux formes d’asthme non allergique. Les crises d’asthme résultent de stimuli chimiques (fumée de cigarette, poussières fines, gaz d’échappement et ozone) ou physiques (air froid).

Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO)

La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie chronique des poumons, caractérisée par une progression lente. Elle entraîne une obstruction des voies respiratoires, en raison d’une bronchite chronique et/ou d’un emphysème pulmonaire (augmentation irréversible du volume des alvéoles pulmonaires). Bien que des thérapies médicamenteuses soient possibles, il est impossible de remédier complètement à l'obstruction des voies respiratoires. Il en résulte des difficultés respiratoires.
Environ 400 000 personnes souffrent de BPCO en Suisse et, selon la statistique des causes de décès, cette maladie arrive à la 4e place dans les pays industrialisés. Un fumeur sur deux de plus de 40 ans est atteint de bronchite chronique.

Un apport insuffisant en oxygène a des effets négatifs sur l’ensemble du corps, notamment sur le système cardio-vasculaire et les muscles, qui perdent de leur efficacité. Dans les cas les plus graves, les organes peuvent même être endommagés. Il faut donc être particulièrement attentif lorsque des symptômes tels que toux, expectorations ou difficultés respiratoires se déclarent.

Parmi les possibles conséquences d’une BPCO figurent:

  • insuffisance cardiaque
  • autres maladies cardiaques
  • détresse respiratoire
  • isolement et dépression dus à une forte baisse des performances physiques


Les BPCO sont presque toujours dues à l’inhalation de substances nocives sur une période prolongée. Outre les fumeurs, la BPCO touche souvent les peintres, les menuisiers ou les agriculteurs.

Facteurs de risques et prévention de l'asthme et de la BPCO

Asthme

L’asthme est réputé incurable, mais il existe de bons traitements qui permettent à la plus grande partie des personnes concernées d’améliorer leur qualité de vie.

La prédisposition génétique est un facteur de risque de l'asthme. Les asthmatiques peuvent combattre les effets de la maladie en réduisant leur exposition aux substances nocives et aux allergènes, par exemple en arrêtant de fumer ou en évitant de s'exposer à la fumée d’autrui.

BPCO

La BPCO est incurable. Le traitement est long et fastidieux, mais indispensable pour ralentir la progression de la maladie et en atténuer les effets. L’unique moyen pour freiner la détérioration des poumons est d’éviter de s'exposer aux polluants de l’air. Étant donné que 90 % des personnes concernées sont des fumeurs ou d’anciens fumeurs, il est indispensable d’arrêter de fumer.

Communiqués

Javascript est requis pour afficher les communiqués de presse. Si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas activer Javascript, veuillez utiliser le lien ci-dessous pour accéder au portail d’information de l’administration fédérale.

Vers le portail d’information de l’administration fédérale

Faits et chiffres

Maladies non transmissibles : faits & chiffres

Les maladies non transmissibles ou MNT sont des affections non contagieuses. Comme elles évoluent lentement et durent longtemps, on les appelle également maladies chroniques.

Informations complémentaires

Stratégie nationale Prévention des maladies non transmissibles

En Suisse, 2,2 millions de personnes souffrent d’une maladie non transmissible. Un mode de vie sain permettrait d’éviter bon nombre de ces maladies. C’est là qu’intervient la stratégie MNT, fondée sur le partenariat.

Stratégie Addictions

La politique des addictions est un secteur en constante évolution, sans cesse confronté à de nouveaux défis comme le changement des schémas comportementaux et des tendances de consommation.

Tabac

Dans les pays industriels occidentaux, le tabac constitue le plus grand risque évitable pour la santé. En Suisse, il provoque 9500 décès par an. Les coûts supportés par la collectivité se chiffrent par milliards.

Dernière modification 17.09.2018

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Prévention des maladies non transmissibles
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 88 24
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/krankheiten/krankheiten-im-ueberblick/chronische-atemwegserkrankungen.html