Brucellose (fièvre de Malte, maladie de Bang)

Brucellose

La brucellose est généralement transmise par la consommation d'aliments contaminés, en particulier de produits laitiers non-pasteurisés. Il n'y a pas de vaccin. La maladie est rare dans notre pays.

Agent infectieux et transmission

La brucellose est une maladie infectieuse provoquée par des bactéries du genre Brucella. Il existe plusieurs espèces de Brucella, que l'on rencontre essentiellement dans certains groupes d'animaux. Quelques-unes d'entre elle peuvent aussi se transmettre à l'homme (zoonose) : Brucella melitensis (ovins et caprins, la fièvre de Malte chez l'homme), Brucella abortus (bovins, maladie de Bang chez l'homme), Brucella suis (suidés) et Brucella canis (canidés).

En règle générale, l'infection se contracte par consommation de denrées alimentaires contaminées (en particulier de produits laitiers non pasteurisés) ou par contact direct avec des animaux infectés et leurs sécrétions (p. ex. lait, selles, urine). La transmission interhumaine n'est en principe pas possible.

Tableau clinique

Près de 90 % des infections sont asymptomatiques. Pour le reste, des symptômes grippaux apparaissent 5 à 60 jours après la contamination. Après une brève période de rémission, la fièvre monte rapidement jusqu'à 40°C et s'accompagne de frissons et d'un gonflement du foie, de la rate et des ganglions lymphatiques. Pour les cas de brucellose à Brucella melitensis et Brucella suis, la fièvre est cyclique, comme celle de la malaria. Selon le type de brucellose, des complications peuvent survenir telles que des inflammations de la moelle osseuse, des articulations, du cœur, des poumons ou des méninges.

L'infection peut guérir spontanément ou prendre une forme chronique (pour environ 5 % des malades). En cas de traitement antibiotique précoce et adéquat, les chances de guérison avoisinent les 100 %. La mortalité est inférieure à 2 %.

Répartition géographique et fréquence

A travers le monde, la répartition géographique de la maladie chez les animaux domestiques et d'élevage connaît de fortes disparités régionales. En Europe, la brucellose animale ne se développe plus que dans le bassin méditerranéen. Sinon, elle sévit au Proche-Orient, en Afrique, en Asie centrale, en Inde et en Amérique latine. La Suisse ne connaît aucun cas de bovins, d'ovins, de capridés ou de suidés atteints de brucellose.

Le nombre de cas de brucellose humaine déclarés en Suisse est insignifiant (un à dix cas par année). Cette maladie est donc rare.

Prévention

Afin de prévenir la contamination, ne consommez pas de produits à base de lait non pasteurisé provenant des régions concernées et évitez tout contact direct avec des animaux potentiellement infectés. Il n'existe de vaccin ni pour l'être humain ni pour l'animal.

Chiffres sur la brucellose

Nombre de cas hebdomadaires

Base: système de déclaration obligatoire

Dernière modification 23.08.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Maladies transmissibles
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 87 06
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/krankheiten/krankheiten-im-ueberblick/brucellose.html