On ne m’a pas prescrit d’antibiotiques: pourquoi?

Un sondage réalisé en Suisse a montré que 72 %  des Romands, 78 % des Tessinois et 85 % des  Alémaniques savent que les antibiotiques sont  efficaces uniquement contre les bactéries, mais pas contre les virus.   

Les antibiotiques agissent contre les bactéries

La bonne utilisation des antibiotiques sauve chaque jour des milliers de vies. Un antibiotique est une arme qui s’affaiblit quand on l’emploie. C’est pourquoi il faut éviter de s’en servir lorsque cela est inutile. Prendre des antibiotiques en cas de refroidissements causés par des virus est non seulement inutile mais potentiellement dangereux. D’une part, à cause des effets secondaires de ces médicaments ; d’autre part, parce que chaque utilisation d’antibiotiques accroît la probabilité de devenir porteur – et potentiellement transmetteur – de bactéries qui résistent aux antibiotiques.

Antibiotika richtig einsetzen

A l’aide de tests diagnostics et grâce à leur expérience, les médecins sont les mieux placés pour distinguer entre infection bactérienne et infection virale. Si un médecin ne prescrit pas d’antibiotiques, c’est parce qu’il estime que la maladie n’est pas provoquée par une bactérie ou parce qu’il pense que son patient pourra guérir seul, sans antibiotiques.   

Les refroidissements, les maux de gorge, la plupart des toux, les sinusites et la majorité des otites (en fonction de leur stade de développement) disparaissent spontanément, car le corps est capable d’éliminer les virus qui en sont la cause principale. Dans tous ces cas, les meilleurs remèdes sont le repos et une bonne hydratation. Pour soulager les désagréments de ces maladies, des inhalations, des sprays, ou certains anti-inflammatoires peuvent être utilisés. Le médecin peut aussi prescrire d’autres remèdes en cas de fièvre prolongée.

Précautions pour ne pas infecter les autres

La période pendant laquelle on est contagieux, c’est-à-dire susceptible de transmettre sa maladie à son entourage, peut amplement varier en fonction du type d’infection. Quelques principes généraux d'hygiène contribuent à réduire le risque de transmission.  

Par précaution, il faut toujours veiller à tousser ou à éternuer dans le creux de son bras, plutôt que dans ses mains. Parce qu’elles touchent quantité d’objets, les mains sont l’une des principales voies de transmission des maladies infectieuses. Pour éviter la dissémination d’agents pathogènes, utiliser des mouchoirs jetables et se laver régulièrement et soigneusement les mains, en utilisant de l’eau chaude et du savon.  

En appliquant ces précautions, on évitera de contaminer les personnes les plus vulnérables : les nouveau-nés et les enfants en bas âge, les personnes âgées, les personnes dont le système immunitaire est affaibli (p.ex. les personnes vivant avec le VIH, celles ayant reçu une greffe d’organes, celles qui suivent ou ont suivi une chimiothérapie contre le cancer). Lorsqu’on est malade, il faut d’ailleurs éviter de rendre visite à des personnes à l’hôpital.

Les précautions à prendre pour ne pas infecter les autres

haendewaschen-green-de

Se laver les mains.
Lavez-vous les mains soigneusement avec de l’eau et du savon plusieurs fois par jour.

Arm

Tousser et éternuer dans le creux du coude.
Si vous n’avez pas de mouchoir en papier sur vous, toussez ou éternuez dans le creux du coude.  

Taschentuch

Tousser ou éternuer dans un mouchoir en papier.
Placez un mouchoir en papier devant la bouche et le nez pour tousser et éternuer. Après usage, jetez les mouchoirs dans une poubelle.

Précautions à prendre en cuisinant

L’alimentation peut être une source d’exposition à des bactéries résistantes aux antibiotiques. On peut réduire ce risque d’exposition au moyen de précautions simples.

Informations complémentaires

Stratégie Antibiorésistance dans le domaine humain

Autant que nécessaire, mais le moins possible. Les antibiotiques permettent de sauver des vies. Ils doivent rester disponibles sur le long terme.

Lavage des mains

Le lavage des mains joue un rôle clé, puisque c’est par les mains que se propage la majorité des maladies infectieuses. En situation de pandémie, le lavage des mains constituera un geste essentiel de protection. Il vaudra également éviter de serrer les mains.

Règles de conduite en public

Au début de la maladie, la personne est infectée sans le savoir et sans présenter les signes de la grippe. Il est donc important de rester très prudent lors de contacts proches avec les autres.

Se soigner à domicile

Si vous êtes grippé, vous devrez rester chez vous. Il faudra éviter de saturer les établissements de santé et réserver les hospitalisations aux cas les plus graves. Pour ce traitement à domicile, vous et votre entourage devrez prendre quelques précautions.

Règles d’hygiène individuelles

La vie en collectivité, l’air confiné et la multiplication des déplacements des personnes et des transports de marchandises favorisent la transmission des virus et des maladies infections respiratoires. Le respect des règles d’hygiène permet de limiter ces risques.

Stratégie nationale de prévention de la grippe (GRIPS)

GRIPS, la stratégie nationale de prévention de la grippe saisonnière, vise à réduire le nombre de cas sévère en particulier chez les personnes à risque accru de complication.

Stratégie nationale de vaccination (SNV)

La Confédération, avec l’aide des cantons et autres acteurs, a élaboré une stratégie nationale de vaccination (SNV) visant à garantir une protection suffisante de la population contre les maladies évitables par la vaccination.

Stratégie NOSO : infections associées aux soins

Grâce à la stratégie NOSO, la Confédération entend protéger davantage la population contre les infections associées aux soins, en collaboration avec ses partenaires. Les mesures appliquées et prévues sont citées ici.

Dernière modification 05.12.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Maladies transmissibles
Section Stratégies, principes et programmes
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 87 06
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/krankheiten/infektionskrankheiten-bekaempfen/antibiotikaresistenzen/mir-wurden-keine-antibiotika-verschrieben--wieso-.html