Grippe saisonnière : rapport de situation en Suisse

Sous nos latitudes, les affections grippales apparaissent par pics saisonniers. Chaque mercredi, d’octobre à avril, nous publions un rapport hebdomadaire à ce sujet sur la présente page.  

Les données pour le rapport sont récoltées dans le cadre de la surveillance Sentinella et de la déclaration obligatoire. La surveillance Sentinella permet de suivre en permanence le nombre de consultations médicales liées à des maladies de type grippal (suspicion de grippe) dans les cabinets médicaux et lors des visites à domicile des médecins de premier recours. Pour ces derniers, la participation est volontaire. L’obligation de déclarer des laboratoires comprend tous les résultats positifs de lʼInfluenza.

En raison de la situation liée à la pandémie, la fiabilité des données de surveillance Sentinella est actuellement limitée : les symptômes du COVID-19 et ceux la grippe sont très similaires et les mesures de prévention liées à la pandémie freinent également la transmission de la grippe.

Le rapport de lʼenquête Sentinella sur les suspicions de COVID-19 est publié chaque semaine sur la page « Coronavirus : situation en Suisse ».

Situation épidémiologique en Suisse (surveillance Sentinella)

Durant la semaine Sentinella 41 (9.-15.10.2021), les médecins du système de déclaration Sentinella ont rapporté 4 cas d’affections grippales pour 1000 consultations. Extrapolé à l’ensemble de la population, cela correspond à un taux de 22 consultations dues à une affection grippale pour 100 000 habitants (figure 1), avec une tendance constante par rapport aux deux semaines précédentes (tableau 1). Les affections grippales détectées dans le cadre de la surveillance Sentinella ne sont que des diagnostics de suspicion, la présence du virus Influenza n’a pas été prouvée par des tests de laboratoire.

Figure 1 : Nombre de consultations hebdomadaires dues à une affection grippale, extrapolé pour 100 000 habitants. Il a été renoncé à fixer un seuil épidémiologique à partir de la saison 2020/2021.
Figure 1 : Nombre de consultations hebdomadaires dues à une affection grippale, extrapolé pour 100 000 habitants. Il a été renoncé à fixer un seuil épidémiologique à partir de la saison 2020/2021.

Le taux de consultation était le plus élevé dans la classe d’âge des 15 à 29 ans. Par rapport aux deux semaines précédentes, la tendance était ascendante dans les classes d’âge des 5 à 14 ans, constante dans celle des 15 à 29 ans, et descendante dans toutes les autres classes d’âge (tableau 1). 

Classe d’âge

Affections grippales

pour 100 000 habitants

Tendance

0–4 ans

16

descendante

5–14 ans

29

ascendante

15–29 ans

40

constante

30–64 ans

22

descendante

≥65 ans

3

descendante

Suisse

22

constante

Tableau 1: Taux de consultation pour des affections grippales en fonction de l’âge (pour 100 000 habitants) durant la semaine sous revue et tendance par rapport aux taux de consultation des deux semaines précédentes.

Les régions Sentinella n’ont pas enregistré de propagation de la grippe. Au cours des deux dernières semaines, des virus Influenza n’ont été détectés dans aucun échantillon dans le cadre de la surveillance Sentinella. La tendance du nombre des affections grippales était ascendante dans les régions « BE, FR, JU », « AG, BL, BS, SO » et « LU, NW, OW, SZ, UR, ZG », descendante dans les régions « AI, AR, GL, SG, SH, TG, ZH » et « GE, NE, VD, VS » et constante dans la région « GR, TI ». Le taux de consultation extrapolé pour 100 000 habitants variait entre 7 dans la région « GE, NE, VD, VS » et 115 dans la région « LU, NW, OW, SZ, UR, ZG ». Étant donné que ce taux n’inclut que les consultations dans les cabinets médicaux et lors de visites à domicile, mais pas celles pour des affections grippales dans les centres de tests COVID-19 et les hôpitaux, les taux et leurs tendances sont à évaluer avec prudence. Les comparaisons entre les régions, en particulier, ne sont pas possibles (figure 2).

Figure 2 : Propagation des affections grippales durant la semaine sous revue par région Sentinella : région 1 « GE, NE, VD, VS », région 2 « BE, FR, JU », région 3 « AG, BL, BS, SO », région 4 « LU, NW, OW, SZ, UR, ZG », région 5 « AI, AR, GL, SG, SH, TG, ZH » et région 6 « GR, TI ». Tendance : ↑ ascendante ↓ descendante → constante
Figure 2 : Propagation des affections grippales durant la semaine sous revue par région Sentinella : région 1 « GE, NE, VD, VS », région 2 « BE, FR, JU », région 3 « AG, BL, BS, SO », région 4 « LU, NW, OW, SZ, UR, ZG », région 5 « AI, AR, GL, SG, SH, TG, ZH » et région 6 « GR, TI ». Tendance : ↑ ascendante ↓ descendante → constante

Virologie en Suisse (surveillance Sentinella)

Pendant la semaine sous revue, le Centre national de référence de l’Influenza a reçu 31 échantillons prélevés chez des patients présentant des affections grippales ou une suspicion de COVID-19. Tous les échantillons ont été testés pour le SARS-CoV-2. De plus 27 de ces échantillons ont été testés pour l’influenza ainsi que pour onze autres virus respiratoires. Les analyses n’ont mis en évidence aucun virus Influenza durant la semaine sous revue. 

Saison 2021/22 (semaines cumulées)

Répartition des virus (n = 65)

Échantillons Influenza positifs

0 (<0 %)

B-Victoria

0 %

B-Yamagata

0 %

B-non sous-typé

0 %

A(H3N2)

0 %

A(H1N1)pdm09

0 %

A non sous-typé

0 %

SARS-CoV-2

4 (5.8 %)

Adénovirus

2 (3.1 %)

Coronavirus NL63

0 (0 %)

Rhinovirus

28 (43.1 %)

RSV        

4 (6.2 %)

Autres virus respiratoires

6 (9.2 %)

Négatif pour tous les virus examinés

23 (35.4 %)

Tableau 2 : Fréquence des types, sous-types et lignées d’Influenza et d’autres virus respiratoires détectés au CNRI dans des échantillons de patients présentant des affections grippales ou une suspicion de COVID-19 durant la saison 2021/22 (semaines cumulées). La mise en évidence de plusieurs virus dans un échantillon explique pourquoi la somme des pourcentages est supérieure à 100 pour cent.

Situation internationale

Actuellement, aucune épidémie d’influenza n’a été enregistrée pendant la saison grippale dans l’hémisphère sud. Malgré la poursuite des tests, voire leur intensification dans certains pays, seuls quelques virus Influenza ont été mis en évidence. Les mesures d’hygiène et de distanciation visant à lutter contre la propagation du COVID-19 ainsi qu’une mobilité globale restreinte ont probablement contribué à réduire la transmission de la grippe. Dans les régions tropicales, les virus Influenza n’ont été détectés que de manière sporadique.

En Europe, l’activité grippale se situe à un niveau intersaisonnier. Dans le cadre de la surveillance Sentinella, des virus de la grippe n’ont été détectés que sporadiquement dans la plupart des pays au cours de la dernière saison grippale, et rarement localement. En Amérique du Nord également, des virus de la grippe n’ont été détectés que sporadiquement. Dans l’hémisphère nord, l’activité grippale durant la saison 2020/21 était nettement plus faible que d’habitude, surtout en raison des mesures de lutte contre le COVID-19.

Informations complémentaires

Grippe saisonnière (influenza)

La grippe est une maladie infectieuse fréquente en hiver. La vaccination diminue le risque d’infection et de complications. Elle est recommandée chez les personnes à risque et chez leur entourage.

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Maladies transmissibles
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 87 06
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/saisonale-grippe---lagebericht-schweiz.html