Coronavirus : tests

Le dépistage constitue une mesure essentielle afin d’assurer les soins et protéger les personnes vulnérables. Lisez ici qui doit se faire tester et où cela est possible.

Attention : la mise en œuvre des tests relève de la compétence des cantons et peut donc varier d’un canton à l’autre.

Faut-il se faire tester en cas de symptômes ou après un contact étroit avec une personne testée positive

  Personnes vulnérables ou ayant des contacts étroits réguliers avec des personnes vulnérables (travail, prise en charge, ménage commun) Personnes n’étant pas considérées comme vulnérables

Avez-vous des symptômes ?

Vous devriez vous faire tester. (Test PCR de préférence)

En cas de résultat positif, réfléchissez à la possibilité de contacter un professionnel de la santé.

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous faire tester.
Avez-vous été en contact avec un cas confirmé ?

Vous devriez vous faire tester.

En cas de résultat positif, réfléchissez à la possibilité de contacter un professionnel de la santé.

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous faire tester.

Remarque : Vous pouvez obtenir un certificat COVID si votre infection a été confirmée par un test PCR positif ou un résultat positif du test rapide antigénique nasopharyngé. Un tel certificat peut être important, par exemple pour un voyage à l’étranger.

Vous ne savez pas si vous devez vous faire tester et ne connaissez pas la marche à suivre ? Ensuite, ouvrez le graphique ci-dessous.

Vous trouverez davantage d’informations sur la manière de procéder en recevant le résultat d’un test à la page Voici comment nous protéger.

Procédure en cas de résultat positif

En cas de résultat positif à un test PCR individuel ou à un test de confirmation

En cas de résultat positif à un test rapide antigénique

  • Référez-vous aux informations à la page Voici comment nous protéger.
    • Un diagnostic de confirmation par PCR après un test rapide antigénique est possible, mais pas nécessaire.
    • Remarque : vous recevrez un certificat de guérison COVID-19. La validité du certificat commence le 11e jour suivant le résultat positif du test rapide antigénique nasopharyngé et dure 180 jours à compter du prélèvement de l'échantillon.

En cas de résultat positif à un test PCR groupé ou à un autotest

  • Une confirmation du résultat au moyen d’un test PCR individuel demeure recommandée. Il est recommandé aux personnes vulnérables d’effectuer un test PCR individuel.

Procédure en cas de résultat négatif

Il est fort probable que vous n’aviez pas contracté le coronavirus au moment du test. Un résultat de test négatif n’exclut toutefois pas une infection au coronavirus. Il est possible que vous soyez tout de même infecté et contagieux. Si vous ou une personne dans votre entourage avez un besoin de protection particulier, référez-vous à la page « Voici comment nous protéger », qui expose les principes fondamentaux.

Pour tous les types de tests mentionnés : veuillez discuter avec votre médecin si vous obtenez un résultat négatif, mais que :

  • vos symptômes empirent ou que d’autres symptômes du coronavirus surviennent ;
  • vos symptômes persistent pendant plus de deux jours après le test.
  • vous apprenez que vous avez été en contact avec une personne infectée dans les 14 jours précédant l’apparition des symptômes.

Certificat de test COVID-19 après un résultat négatif

Test PCR : en cas de résultat négatif, vous obtiendrez un certificat de test COVID-19 valable pendant 72 heures à compter du prélèvement.

Test rapide antigénique nasopharyngé : en cas de résultat négatif, vous obtiendrez un certificat de test COVID-19 valable pendant 24 heures à compter du prélèvement.


Quels sont les différents types de tests ?

La variété des tests et leur disponibilité évoluent régulièrement. Vous trouverez ci-dessous une brève description des différents types de tests.

Tests PCR individuels

Les tests PCR individuels permettent de savoir si vous êtes infecté par le coronavirus. Ils sont effectués par frottis nasopharyngé ou pharyngé ou par prélèvement salivaire. Le résultat est généralement disponible dans les 12 à 24 heures. Le frottis est effectué par votre médecin, à l’hôpital ou dans un centre de test, et l’analyse de l’échantillon est réalisée par un laboratoire agréé.

Test PCR groupé

Pour le test PCR groupé (aussi dit « par pooling ») les prélèvements salivaires de plusieurs personnes sont mis en commun dans un échantillon mixte. Le laboratoire analyse cet échantillon mixte. Si le résultat de l’analyse est positif, il est nécessaire de faire des prélèvements individuels pour savoir quelle personne est infectée. Dans un tel cas, des tests PCR individuels ou des tests rapides antigéniques seront réalisés.

Test rapide antigénique avec application par un professionnel

Les tests rapides antigéniques fournissent un résultat dans les 15 à 20 minutes. Comme les tests PCR, ils indiquent si vous avez contracté le coronavirus. Ils sont effectués à l’aide d’un frottis nasopharyngé et ne peuvent pas être réalisés par prélèvement salivaire.

Autotest antigénique

L’autotest antigénique vous permet de vous tester vous-même pour le coronavirus. Après avoir effectué un prélèvement nasal, vous disposerez du résultat du test dans les 15 à 20 minutes. Suivez les consignes d’utilisation fournies avec le test. L’autotest peut indiquer si vous êtes contagieux au moment du test.

Attention : les autotests fournissent des résultats moins fiables que les tests PCR ou les tests rapides antigéniques. Il est donc possible que vous soyez infecté et contagieux malgré un résultat négatif. Vous pouvez continuer à vous référer aux principes fondamentaux de la page Voici comment nous protéger.

La vidéo ci-dessous vous montre comment réaliser l’autotest. Ce n’est toutefois qu’un exemple : il est important de toujours respecter les consignes d’utilisation de chaque fabricant.

Test sérologique

Les tests sérologiques permettent de détecter certains anticorps dans le sang, en l’occurrence ceux produits contre le coronavirus. La présence d’anticorps indique que la personne a déjà été en contact avec le virus ou qu’elle a été vaccinée. Ils sont très utiles pour les études de population, par exemple pour surveiller le développement de l’immunisation collective.
Un test sérologique positif récent permet de déterminer si la personne qui l’a effectué est guérie, c’est-à-dire si elle dispose d’anticorps. Cependant, il n’est pas possible de dire à quand remonte l’infection.

Depuis le 17 février 2022, un résultat positif à un test d’anticorps ne donne plus droit à l’établissement d’un certificat de guérison COVID suisse.

Un test sérologique ne permet actuellement pas de tirer de conclusion sur l’évolution temporelle de la protection immunitaire. 


Qui prend en charge les coûts des tests?

La Confédération prend en charge les coûts des tests dans les cas suivants :

Tests PCR individuels

La Confédération prend en charge les coûts des tests PCR individuels dans les cas suivants :

  • Vous vous faites tester parce que vous avez de symptômes.
  • Vous avez été en contact étroit avec un cas confirmé.
  • Un service cantonal ou un médecin vous a donné pour instruction de vous faire tester.

La Confédération ne prend pas en charge les coûts des tests PCR individuels donnant droit à un certificat de test COVID-19 (p. ex. nécessaire pour voyager à l’étranger).

Tests PCR groupés

La Confédération prend en charge les coûts des tests PCR groupés pour toutes les personnes.

Tests rapides antigéniques

La Confédération prend en charge les coûts des tests rapides antigéniques nasopharyngés pour toutes les personnes.

Tests d’anticorps

Les tests d’anticorps sont généralement à la charge du patient.

Exceptions : dans le cadre d’un bilan médical spécialisé et sur prescription médicale, les frais des tests d’anticorps sont pris en charge pour les personnes ayant une indication de traitement par anticorps monoclonaux et pour les personnes gravement immunosupprimées dès 4 semaines après l’immunisation de base (selon les recommandations actuelles de l’OFSP et de la Commission fédérale pour les vaccinations [CFV]). Les frais sont également pris en charge si l’autorité cantonale compétente ordonne la recherche d’anticorps.

Autotests antigéniques

La Confédération ne prend pas en charge les coûts des autotests antigéniques rapides. Vous devrez donc assumer ces coûts vous-même, indépendamment du fait d’être vacciné ou guéri. Vous pouvez acheter ces autotests dans les pharmacies, les drogueries ou le commerce de détail, par exemple.

Restitution des coûts des tests COVID-19

Il existe un soupçon que certains fournisseurs de prestations n’aient pas facturé correctement les tests COVID-19 effectués, et qu’ils aient facturé des tests qui n’ont pas eu lieu.

La prise en charge des coûts des tests COVID-19 se fonde sur l’art. 3, al. 6, de la loi fédérale sur les bases légales des ordonnances du Conseil fédéral visant à surmonter l’épidémie de COVID-19 (RS 818.102 ; loi COVID-19). La Confédération soutient la mise en œuvre des tests COVID-19 et prend en charge les coûts liés à ces tests, pour autant qu’ils ne soient pas déjà couverts par une assurance sociale.

Procédure pour les assurances

Si une assurance est débitrice de la rémunération des prestations (au sens de l’art. 26a, al. 1 et 3, let. a, de l’ordonnance 3 COVID-19), les fournisseurs de prestation envoient les factures des prestations listées à l’annexe 6 pour chaque personne testée à l’assureur concerné, soit au cas par cas, soit tous les trois mois. Les assurances contrôlent les factures et vérifient si le fournisseur de prestations a correctement facturé les prestations listées à l’annexe 6.
Si les prestations ont été indûment facturées (directement par le fournisseur de prestations ou via un tiers qu’il a mandaté), l’assurance peut exiger la restitution du montant déjà remboursé (art. 26b, al. 6, ordonnance 3 COVID-19).

Les organes de révision externes des assureurs procèdent à un contrôle annuel des communications et de l’existence de contrôles appropriés ; ils font également rapport à l’OFSP (art. 26b, al. 4, ordonnance 3 COVID-19).

Procédure pour l’administration fédérale

Tous les trois mois, la Confédération paie aux assurances les prestations qu’elles ont remboursées (art. 26b, al. 5, ordonnance 3 COVID-19). Si la prestation a été indûment facturée par le fournisseur de prestations, l’assurance peut exiger la restitution du montant déjà remboursé. Avec le paiement de la prestation par la Confédération, un éventuel droit au remboursement échoit à la Confédération (art. 26b, al. 6, ordonnance 3 COVID-19).

S’il existe un soupçon que les coûts des tests ont été indûment facturés, la Confédération peut exiger la restitution de ces montants. Il est également possible d’engager des poursuites pénales.  


Où pouvez-vous vous faire tester

Vous pouvez vous faire tester dans plusieurs cabinets médicaux, les centres de dépistage, les hôpitaux ou les pharmacies.
Les cantons sont responsables de garantir l’accès aux tests. Par conséquent, vous trouverez des informations à ce sujet sur leur site Internet respectif :


Questions fréquentes (FAQ)

Informations complémentaires

Voici comment nous protéger

Que faire en cas de symptômes ou de résultat de test positif ? Les principes de base : Se faire vacciner, porter un masque, garder ses distances, aérer plusieurs fois par jour, tousser et éternuer dans un mouchoir ou au creux du coude, se laver les mains.

Maladie, symptômes, traitement

Informations sur la maladie COVID-19, ses symptômes, son évolution et l’origine du coronavirus

Dernière modification 09.12.2022

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Infoline coronavirus
Tél. +41 58 463 00 00

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/testen.html