Coronavirus : application SwissCovid et traçage des contacts

Ce traçage est utilisé pour rechercher les contacts étroits avec des personnes infectées par le coronavirus. L'application SwissCovid soutient cette démarche : elle détermine si nous avons eu un contact avec une personne infectée. De cette manière, nous pouvons interrompre les chaînes de transmission.

L'application SwissCovid permet d’interrompre plus rapidement les chaînes de transmission

L'application SwissCovid pour les téléphones portables (Android/iPhone) contribue à endiguer la propagation du nouveau coronavirus. Elle complète le traçage des contacts classique, utilisé par les cantons lors de nouvelles infections, et aide ainsi à interrompre les chaînes de transmission. L'application SwissCovid est disponible sur Apple Store et Google Play Store.

Icon SwissCovid App

Télécharger l’application SwissCovid

Merci d’installer l’application SwissCovid sur :

L’application est gratuite, et son utilisation est libre. Plus les personnes qui l’installent et l’utilisent sont nombreuses, plus elle sera efficace pour endiguer la propagation du virus.

Comment fonctionne l'application SwissCovid ?

Installez l'application SwissCovid sur votre téléphone portable Apple ou Android. Il vous suffit ensuite de porter l’appareil sur vous en ayant activé la fonction Bluetooth.

Le téléphone échange des identifiants aléatoires (codes d'identification) avec tous les autres téléphones disposant d’une application compatible et se trouvant à la portée du signal Bluetooth. Ces identifiants aléatoires sont conservés pendant 14 jours sur l’appareil puis sont automatiquement effacés. Les applications compatibles sont SwissCovid et certaines applications similaires disponibles dans d’autres pays (par exemple l’application allemande Corona-Warn). Cependant, si l’application suisse enregistre actuellement les identifiants aléatoires émis par des utilisateurs d’applications étrangères, elle n’est pas encore compatible avec celles-ci en ce qui concerne la notification.

Comment fonctionne la notification

Si un utilisateur de l’application SwissCovid est testé positif au coronavirus, le service du médecin cantonal lui envoie un « code COVID » (code de déblocage). Seul ce code permet d’activer la fonction de notification de l’application. Ainsi, il avertit les autres utilisateurs qui se sont trouvés à proximité alors qu’il était contagieux (deux jours avant l'apparition des symptômes de la maladie). En saisissant le code, il envoie la notification de manière automatique. Les destinataires ne savent pas de qui provient la notification qu’ils reçoivent. Toutefois, il se peut que, grâce à la date, un utilisateur parvienne à se souvenir du contact et de la personne en question.

La notification est déclenchée si, au cours d’une même journée, l’utilisateur s’est tenu, pendant au moins 15 minutes au total, à moins de 1,5 mètre de distance d’au moins une personne infectée. Il est possible qu’un utilisateur ait eu, au cours d’une journée, des contacts avec plusieurs personnes infectées pendant moins de 15 minutes à chaque fois. Dans ce cas, si la somme des durées dépasse 15 minutes, l’utilisateur est prévenu qu’il a pu être contaminé.

Les personnes qui ont reçu une notification peuvent appeler la ligne d’information SwissCovid, mentionnée dans l’application, afin de déterminer les étapes suivantes. La protection de la vie privée est garantie tout au long du processus. Si un utilisateur notifié présente des symptômes, il doit rester à la maison, éviter tout contact avec autrui et téléphoner à son médecin ou à un établissement de santé.

Ce comportement solidaire permettra d’interrompre les chaînes de contamination.

Protection de la vie privée

Les données que le téléphone collecte sur les contacts avec d’autres utilisateurs sont uniquement stockées localement. Ni le téléphone ni l’application ne transmettent de données personnelles ou de géolocalisation à des emplacements de stockage ou des serveurs centraux. Par conséquent, personne ne peut reconstituer avec qui et à quel endroit le contact a eu lieu. Lorsque la crise du coronavirus sera terminée, ou si l'application s'avère inefficace, le système sera désactivé.

Installer et activer l’application SwissCovid

Dans la vidéo suivante, vous verrez comment installer et activer l’application SwissCovid sur votre téléphone portable, le tout en une trentaine de secondes.

Suivi de l’application SwissCovid App

L’Office fédéral de l’informatique et de la télécommunication (OFIT) transmet quotidiennement à l’Office fédéral de la statistique (OFS) le nombre d’applications actives et de codes COVID saisis. Informez-vous sur le site internet de l’OFS « Suivi de l’application SwissCovid ».

Informations supplémentaires

Bases légales

Pour permettre le lancement de SwissCovid, il était nécessaire d’adapter la loi sur les épidémies. Le Conseil fédéral a soumis un projet correspondant au Parlement. Lors de la session de juin, ce dernier a approuvé les bases légales de l'application et n'a apporté que des modifications mineures au projet de loi. Ce dernier réglemente l'organisation, l’exploitation, le traitement des données et l'utilisation de l'application. Le Parlement a approuvé la modification de la loi le 19 juin 2020.

En cas de notification, se faire tester gratuitement

Toute personne qui reçoit une notification via l'application SwissCovid indiquant qu’elle peut avoir été infectée par le nouveau coronavirus peut se faire tester gratuitement. Lisez la question-réponse correspondante.

Allocation pour perte de gain en cas de mesures destinées à lutter contre le nouveau coronavirus

Informez-vous sur ce sujet sur le site de l'Office fédéral des assurances sociales OFAS

Test de sécurité

Des spécialistes en informatique et divers groupes de personnes ont testé de manière approfondie la fonctionnalité et la sécurité des données de l'application SwissCovid au cours de la phase pilote. Le Centre national pour la cybersécurité (NCSC) a réceptionné les résultats des tests et a entrepris les ajustements nécessaires à l'application.

Vous trouverez des informations sur le test de sécurité du système SwissCovid (Test public de sécurité « SwissCovid Proximity Tracing System ») sur le site internet du NCSC/MELANI.

Conception

Le système d'application SwissCovid a été développé sur mandat de l'OFSP en coopération avec l'Office fédéral de l'informatique et de la télécommunication (OFIT), les deux écoles polytechniques fédérales de Zurich (EPFZ) et de Lausanne (EPFL) ainsi qu’avec la société suisse Ubique.

FAQ, fiche information, rapports, ordonnance, informations techniques

Questions fréquentes (FAQ)

Fiche d'information

Rapport

Ordonnance 

Informations techniques

Contact tracing : traçage des chaînes de transmission

La recherche des contacts est l’une des mesures les plus efficaces pour lutter contre les épidémies. Elle permet d’identifier les chaînes de transmission et de les interrompre : les personnes malades s’isolent, et leurs contacts se plaçant en quarantaine (voir Procédure en cas de symptômes et d’éventuelle infection).

Le traçage des contacts est possible si le nombre de nouvelles infections quotidiennes est faible. Les autorités cantonales peuvent ainsi retrouver les contacts étroits et contrôler la propagation du nouveau coronavirus.

Comment fonctionne le traçage des contacts ?

Le traçage des chaînes de transmission incombe aux autorités cantonales. Elles procèdent ainsi :

Le test du coronavirus est positif

  • Les autorités cantonales identifient avec la personne testée avec qui elle a été en contact étroit entre les deux jours qui ont précédé l’apparition des symptômes et la prescription de l’isolement.
  • Les autorités informent les personnes identifiées qu’elles ont peut-être été infectées.
  • Si ces personnes de contact ne présentent aucun symptôme, elles doivent se placer en quarantaine pendant dix jours à partir du moment de l’infection. Si aucun symptôme ne survient pendant cette période, les autorités lèvent la quarantaine.

Une personne contactée présente déjà des symptômes

  • Elle doit être placée en isolement. Si elle est testée positive, un traçage des contacts est effectué pour elle aussi.

Des symptômes surviennent chez une personne en quarantaine

  • Elle doit immédiatement être placée en isolement et se fait tester au nouveau coronavirus.
  • Si le test est positif, la recherche des contacts commence.
  • Étant donné que la personne se trouve déjà en quarantaine, il ne devrait y avoir que très peu de contacts étroits, voire aucun. La quarantaine a déjà permis d’interrompre la chaîne de transmission.

Documents

downloads

Documents à télécharger dans différentes langues

Campagne d'information « Voici comment nous protéger » : affiches, vidéos et consignes en plusieurs langues, y compris celles de la population migrante

Informations complémentaires

SwissCovid: déclaration de confidentialité & condition d'utilisation

Application SwissCovid : conditions d’utilisation et déclaration sur la protection des données

Isolement et quarantaine

Procédure en cas de symptômes et après un contact avec une personne infectée, informations sur l’isolement et la quarantaine, recommandations concernant les enfants symptomatiques

Dernière modification 23.11.2020

Début de la page

Contact

Nous ne répondons pas par écrit aux demandes en lien avec le COVID-19.

Informez-vous sur notre site internet, que nous mettons à jour en permanence.

La page Coordonnées et liens vous fournit des coordonnées, notamment d’autres organes fédéraux et des cantons.

Imprimer contact

Krankheitssymptome? Hier gehts zum Coronavirus-Check. Klicken Sie hier.
https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/swisscovid-app-und-contact-tracing.html