Coronavirus : voici comment nous protéger

Suite à la levée des mesures, la responsabilité individuelle gagne en importance. La façon de se protéger et de protéger les autres dépend de notre propre conduite.

Vous souhaitez continuer à vous protéger, vous et les autres ? Alors, suivez les principes de base suivants :

  • Se faire vacciner
  • Porter un masque
  • Garder ses distances
  • Aérer plusieurs fois par jour
  • Tousser et éternuer dans un mouchoir ou dans le creux du coude
  • Se laver soigneusement les mains ou les désinfecter

Vous faites partie des personnes vulnérables ou souhaitez vous protéger davantage. Que pouvez-vous faire ?

En plus des principes de base mentionnés ci-dessus, vous pouvez appliquer les mesures suivantes :

  • Observez votre état de santé : surveillez votre état de santé et faites-vous tester en cas de symptômes.
  • Portez un masque : le port du masque, en particulier d’un masque de protection respiratoire (p. ex. FFP2), peut s’avérer pertinent dans les pièces ou les situations où un risque élevé de transmission existe (p. ex. zones fermées et mal aérées, rassemblements de personnes, transports publics).
  • Gardez vos distances : réduisez les contacts étroits et prolongés ainsi que les rassemblements de personnes ; gardez autant que possible une distance suffisante avec les autres personnes.
  • Travail : demandez à votre employeur quelles sont les mesures de protection en vigueur sur le lieu de travail.

Vous présentez des symptômes de la maladie. Que devez-vous faire ?

En cas de symptômes, faites-vous tester, notamment si vous faites partie des personnes vulnérables ou êtes régulièrement en contact étroit avec ce groupe de personnes. La Confédération prend en charge le coût des tests.

  • Contacts sociaux : en cas de symptômes, gardez vos distances par rapport aux autres personnes ; portez un masque, en particulier si vous êtes en contact avec une personne vulnérable. Ou alors, restez chez vous si possible.
  • Travail : discutez avec votre employeur des points suivants : tâches possibles, mesures de protection nécessaires ainsi que nécessité d’un certificat médical et délai d’envoi.

La page Maladie, symptômes, traitement vous informe des symptômes de la maladie. Vous trouverez des renseignements concernant le dépistage sur la page Tests.

Vous avez reçu un résultat de test positif. Que devez-vous faire ?

  • Communiquer le résultat du test : vous avez été en contact avec d’autres personnes ? Alors, informez-les du résultat du test. Cette règle vaut surtout en cas de contact avec des personnes vulnérables.
  • En cas de symptômes : évitez tout contact, en particulier avec des personnes vulnérables, et restez chez vous. Si ce n’est pas possible, gardez vos distances et portez un masque.
  • En l’absence de symptômes : il est judicieux de porter un masque et de garder ses distances en cas de contact, en particulier avec des personnes vulnérables.
  • Personnes vulnérables : contactez votre médecin pour qu’il évalue si un traitement précoce du COVID-19 est indiqué.
  • Travail : discutez avec votre employeur des points suivants : tâches possibles, mesures nécessaires (p. ex. télétravail ou bureau individuel, respect des distances, port du masque) ainsi que nécessité d’un certificat médical et délai d’envoi.

Vous avez été en contact avec une personne testée positive. Que devez-vous faire ?

  • Test : les personnes vulnérables devraient se faire tester. De manière générale, toutes les personnes qui ont été en contact avec un cas positif peuvent se faire tester.
  • De manière générale : il peut être judicieux de porter un masque et de réduire temporairement tout contact, en particulier avec les personnes vulnérables. Veuillez observer les principes de base.

Votre enfant présente des symptômes de la maladie. Que devez-vous faire ?

  • Test : en principe, un test n’est pas recommandé chez les enfants.
  • En cas de maladie préexistante : en cas de maladie chronique, de symptômes sévères ou chez les bébés, il est conseillé de contacter le pédiatre ou le médecin traitant qui décidera de la prise en charge et si un test est indiqué.
  • En cas de maladie : en cas de fièvre, votre enfant devrait rester à la maison jusqu’à ce qu’elle disparaisse. Respectez la réglementation en vigueur dans l’école, le cas échéant.
  • De manière générale : réduire le plus possible les contacts avec les personnes vulnérables.

Principes de base

Appliqués de manière individuelle ou combinée, les principes de base suivants vous permettront de réduire le risque d’infection au coronavirus et de protéger les autres. La conduite à adopter dépend fortement de l’endroit (p. ex. transports publics, travail). Le risque de contracter le coronavirus ou d’autres agents pathogènes respiratoires est le plus élevé dans les espaces clos fréquentés par de nombreuses personnes (voir aussi Protéger de la grippe). Il peut donc être judicieux d’y combiner le port du masque et une aération régulière, pour autant que cette dernière mesure soit possible.

Impfen

Se faire vacciner

Nous recommandons vivement à toutes les personnes vulnérables de recevoir une vaccination de rappel à l’automne 2022. Toutes les autres personnes à partir de 16 ans peuvent également le faire, en particulier les professionnels de la santé et les personnes assurant la prise en charge de personnes vulnérables.

Vous trouverez sur la page Vaccination toutes les informations concernant la vaccination de rappel de l’automne 2022.


Maske tragen

Porter un masque

Si vous le souhaitez, vous pouvez continuer de porter un masque. Cette mesure permet de vous protéger, vous et les autres, étant donné que le coronavirus se transmet par gouttelettes et aérosols. Elle est également indiquée si vous avez des contacts avec des personnes vulnérables.


Abstand halten

Garder ses distances

Le risque de contamination est accru en cas de contacts étroits, car on projette davantage de gouttelettes et d’aérosols dans l’environnement direct, par exemple lorsque l’on parle ou que l’on respire fort. En gardant vos distances, vous pouvez réduire ce risque.


Lüften

Aérer plusieurs fois par jour

L’aération diminue la concentration des coronavirus dans les pièces et réduit le risque de transmission.
Il faudrait donc particulièrement bien aérer, et régulièrement, les pièces dans lesquelles se trouvent des personnes issues de ménages différents. Si les températures le permettent, il est judicieux de laisser les fenêtres ouvertes plus longtemps.

Vous trouverez de plus amples informations sur l’aération dans la fiche technique suivante :

Remarque : le risque d’infection peut être réduit en limitant les contacts en intérieur (p. ex. nombre de personnes sur place). 


Tousser et éternuer dans un mouchoir ou dans le creux du coude

Tousser et éternuer dans un mouchoir ou dans le creux du coude

On peut transmettre le virus en se mouchant, en éternuant, en crachant ou en toussant. C’est pourquoi il convient de respecter les règles suivantes afin de réduire ou d’éviter le risque de transmission.

  • Toussez ou éternuez dans un mouchoir en papier, et si vous n’en avez pas, dans le creux du coude.
  • Utilisez un mouchoir en papier et jetez-le dans une poubelle après le premier usage. Ensuite, lavez-vous les mains.

Se laver soigneusement les mains ou les désinfecter

Se laver soigneusement les mains ou les désinfecter

Lavez-vous régulièrement les mains ou désinfectez-les avec du désinfectant à base d’alcool. Cette mesure permet de vous protéger et de protéger les autres, y compris contre de nombreux autres agents pathogènes (p. ex. grippe) susceptibles de provoquer un rhume ou une toux.

Lavez-vous les mains dans les cas suivants :

  • Quand vous rentrez chez vous
  • Après avoir touché des objets ou des surfaces souvent touchés par d’autres personnes
  • Après vous être mouché, avoir toussé ou éternué
  • Avant de manger ou de préparer les repas

Important : la température de l’eau ne peut pas réduire le nombre de virus sur la peau. Elle peut donc être froide ou tiède. Ce qui importe, ce sont la méthode et la durée du lavage des mains. Par conséquent, savonnez soigneusement toutes les parties de vos mains pendant au moins 30 secondes (y c. les pouces, les espaces entre les doigts, le dos des mains et les ongles).


Effets à long terme, angoisses et solitude : à qui s’adresser ?

Si vous subissez des effets à long terme du COVID-19, les cinq sites Internet suivants vous fourniront de plus amples informations :

En faisant appel à l’un des services ci-dessous, vous trouverez des personnes compétentes pour une conversation réconfortante.

Gratuit et joignable en tout temps :

Au tarif normal et à certaines heures :

Ou rendez-vous sur le site santepsy.ch. Vous y trouverez des conseils et des aides concernant la famille, la solitude, les problèmes à la maison, les soucis financiers, etc. Le site www.npg-rsp.ch/fr/projets/10-pas-pour-la-sante-psychique fournit également des conseils pour renforcer son bien-être de manière simple.

Les soucis, la solitude ou le stress peuvent conduire à une consommation accrue d’alcool, de médicaments ou d’autres substances. Le site safezone.ch fournit des conseils en ligne sur les addictions, de manière anonyme si souhaité.

Questions fréquentes (FAQ)

Des réponses aux questions fréquemment posées sur l’infection et les risques se trouvent ici.

Documents

downloads

Documents à télécharger dans différentes langues

Campagne d'information « Voici comment nous protéger » : affiches, vidéos et consignes en plusieurs langues, y compris celles de la population migrante

Informations complémentaires

Pas de résultat

Dernière modification 04.11.2022

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Infoline coronavirus
Tél. +41 58 463 00 00

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/so-schuetzen-wir-uns.html