Coronavirus : vaccin

Nous recommandons vivement à toutes les personnes vulnérables de recevoir une vaccination de rappel à l’automne 2022. Toutes les autres personnes à partir de 16 ans peuvent également en recevoir une, en particulier les professionnels de la santé et les personnes assurant la prise en charge de personnes vulnérables.

À qui la vaccination de rappel est-elle recommandée à l’automne 2022 ?

Nous recommandons vivement aux personnes vulnérables de recevoir une vaccination de rappel. Il s’agit des personnes suivantes :

  • Les personnes de 65 ans et plus
  • Les personnes de 16 ans et plus atteintes d’une maladie chronique
  • Les personnes de 16 ans et plus atteintes de trisomie 21
  • Les femmes enceintes

En raison de la hausse des contacts dans les espaces clos, le coronavirus recommencera probablement à circuler davantage à partir de l’automne 2022. Le risque de contamination sera donc élevé pendant la saison hivernale. La vaccination de rappel améliore au moins temporairement la protection individuelle des personnes vulnérables contre les formes graves de la maladie et leurs complications.

Toutes les autres personnes à partir de 16 ans peuvent également recevoir une vaccination de rappel. Leur risque de développer une forme grave à l’automne 2022 est très faible. Le rappel offre une protection limitée et de courte durée contre une infection et une forme bénigne de la maladie. Cet aspect peut se révéler important particulièrement pour les professionnels de la santé et les personnes assurant la prise en charge de personnes vulnérables. Par conséquent, la vaccination de rappel est recommandée à toutes les personnes qui souhaitent réduire quelque peu leur risque d’infection pour des raisons privées et/ou professionnelles (degré de recommandation: faible/moyen).

La vaccination est également recommandée aux personnes qui n’ont pas encore été vaccinées contre le COVID-19. Vous trouverez de plus amples informations dans la section «Je ne me suis pas fait vacciner contre le COVID-19. Que me recommande-t-on ?».

En règle générale, une seule dose est administrée pour la vaccination de rappel de l’automne 2022.

Quand faut-il effectuer la vaccination de rappel ?

Le rappel de l’automne 2022 peut être administré à partir de quatre mois après la dernière vaccination contre le COVID-19 ou à partir de quatre mois après une infection confirmée au coronavirus.

Quel est le vaccin recommandé ?

Pour la vaccination de rappel, nous vous recommandons d’utiliser de préférence un vaccin à ARNm adapté aux variants (bivalent) ou le vaccin à protéines de Novavax, si ceux-ci sont disponibles (exceptions pour certains groupes, voir ci-dessous). Le type de vaccin utilisé jusqu’à présent n’a aucune importance.

En ce qui concerne les vaccins à ARNm (Pfizer/BioNTech ou Moderna), tant les vaccins utilisés jusqu’à présent (monovalents) qu’un vaccin adapté aux variants (bivalent) conviennent. Les données actuelles montrent que les vaccins à ARNm utilisés jusqu’ici continuent de bien protéger contre les formes graves nécessitant une hospitalisation, même avec les nouveaux variants d’Omicron.

J’ai déjà reçu un rappel en été 2022. Que dois-je faire ?

Vous pourrez renouveler votre vaccination de rappel à l’automne 2022, en veillant à respecter un intervalle de quatre mois après la dernière vaccination.

Comment s’inscrire à la vaccination ?

Chaque canton est responsable de la mise en œuvre de la recommandation de vaccination. Sur le site Internet de votre canton, vous trouverez les réponses aux questions suivantes : Comment la vaccination est-elle organisée ? Comment s’inscrire ? Vous trouverez la liste des sites Internet cantonaux sur ofsp-coronavirus.ch.

Je suis enceinte ou envisage d’avoir un enfant : que me recommande-t-on ?

En tant que femme enceinte, vous faites partie des personnes vulnérables. Nous vous recommandons donc de vous faire vacciner contre le COVID-19 avant ou pendant la grossesse.

En effet, le risque de développer une forme grave de la maladie est plus élevé chez les femmes enceintes que chez les femmes du même âge qui ne sont pas enceintes. De plus, une infection au coronavirus peut augmenter le risque de naissance prématurée. La vaccination de rappel avant ou pendant la grossesse vous protège et protège l’enfant à naître.

Les femmes enceintes ou qui allaitent devraient se faire vacciner avec un vaccin à ARNm (et non avec le vaccin à protéines de Novavax).

Vous prévoyez une grossesse? Alors faites-vous vacciner.

Vous êtes déjà enceinte? Dans ce cas, nous vous recommandons de le faire à partir de douze semaines de grossesse (donc à partir du deuxième trimestre). Vous pouvez également vous faire vacciner plus tôt. Des études montrent que la vaccination est également sûre au premier trimestre.

Si vous êtes enceinte ou envisagez d’avoir un enfant et que vous avez des questions sur la vaccination, veuillez vous adresser à votre médecin ou à une sage-femme.

Les enfants et les adolescents peuvent-ils se faire vacciner ?

La vaccination à l’automne 2022 n’est pas recommandée aux enfants et aux adolescents de moins de 16 ans. Le risque de développer une forme grave du COVID-19 est très faible chez les enfants et les adolescents. La grande majorité d’entre eux possèdent déjà des anticorps contre le coronavirus en raison d’une infection ou d’une vaccination antérieure.

Si une vaccination est souhaitée, les enfants et les adolescents non vaccinés peuvent se faire vacciner conformément aux recommandations appliquées jusqu’à présent.

Exception: Pour les enfants et les adolescents non vaccinés de 5 à 15 ans atteints d’une maladie chronique, une dose de vaccin est recommandée.

Je ne me suis pas encore fait vacciner contre le COVID-19. Que me recommande-t-on ?

Vous faites partie des personnes vulnérables?

Alors, nous vous recommandons, à l’automne 2022, de vous faire vacciner contre le COVID-19 avec deux doses dans un intervalle de quatre semaines.

Vous ne faites pas partie des personnes vulnérables?

Alors, nous vous recommandons de recevoir une seule dose de vaccin à l’automne 2022; en effet, à l’heure actuelle, presque tout le monde en Suisse a contracté le coronavirus au moins une fois. Le système immunitaire a donc déjà été exposé au virus. Cette dose unique permet d’améliorer, au moins temporairement, la protection contre une forme grave de la maladie.

Vous pouvez également recevoir deux doses dans un intervalle de quatre semaines, notamment si l’on suppose que vous n’avez jamais contracté le virus ou si vous prévoyez un voyage à l’étranger.

Qui prend en charge les coûts de la vaccination ?

Les coûts d’une vaccination recommandée contre le COVID-19 sont couverts par l’assurance obligatoire des soins. La Confédération et les cantons prennent en charge les coûts non couverts par l’assurance maladie.

Vous avez conclu une assurance obligatoire des soins en Suisse ? Dans ce cas, la vaccination est gratuite pour vous. Vous ne devez pas payer de franchise ou de quote-part.

Vous n’avez pas conclu d’assurance maladie en Suisse ? Dans ce cas, la vaccination recommandée contre le COVID-19 est également gratuite dans les cas suivants :

  • vous avez votre domicile ou votre résidence habituelle en Suisse (p. ex. les personnes qui travaillent pour une mission diplomatique et consulaire ou une organisation internationale, ainsi que leur familles, les travailleurs détachés, les étudiants et les retraités) ;
  • vous êtes un travailleur frontalier. Veuillez vous adresser à votre employeur pour en apprendre davantage sur l’organisation des vaccinations ;
  • vous êtes un citoyen suisse vivant à l’étranger ou un membre de sa famille proche (partenaire, enfants, parents, beaux-parents) vivant dans le même ménage.

La Confédération prend en charge, pour ces groupes de personnes, les coûts d’une vaccination contre le COVID-19 effectuée en Suisse.

Les coûts ne sont pas pris en charge si les personnes n’appartiennent à aucun des groupes énumérés ci-dessus. C’est le cas, par exemple, des voyageurs en provenance d’autres pays, comme les touristes ou les personnes qui se déplacent pour des motifs professionnels. Ceux-ci doivent se faire vacciner contre le COVID-19 dans leur pays de résidence.

Vous trouverez des informations détaillées concernant le financement de la vaccination contre le COVID-19 sur la page destinée aux professionnels de la santé.

Comment la vaccination est-elle documentée ?

Chaque vaccination contre le COVID-19 est documentée. Vous trouverez ici toutes les informations concernant les différentes possibilités de le faire.

Certificat/carnet de vaccination

Dans la plupart des lieux de vaccination, un professionnel de la santé vous remettra un certificat en version imprimée après la vaccination. Ce document contient le lieu et la date de la vaccination ainsi que des informations sur le vaccin administré (nom commercial, fabricant, numéro de lot). Certains prestataires inscrivent la vaccination contre le COVID-19 dans le carnet de vaccination.

Le certificat/carnet de vaccination fait office d’attestation médicale et n’est pas un document officiel.

Certificat COVID

Vous trouverez des informations sur la page Certificat COVID.

Chiffres-clés sur la vaccination contre le COVID-19

Les chiffres concernant la vaccination contre le COVID-19 se trouvent sur www.covid19.admin.ch.   

Questions fréquentes (FAQ)

Informations pour les professionnels de la santé

Des informations détaillées pour les professionnels de la santé se trouvent ici.

Informations complémentaires

Maladie, symptômes, traitement

Informations sur la maladie COVID-19, ses symptômes, son évolution et l’origine du coronavirus

Contrats d’acquisition des vaccins COVID-19

Les contrats d’acquisition des vaccins COVID-19 sont publiés ici après conclusion des négociations avec les fabricants.

Dernière modification 28.11.2022

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Infoline coronavirus
Tél. +41 58 463 00 00

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/impfen.html