Coronavirus : vaccin

Swissmedic a autorisé deux vaccins sur le marché suisse. La vaccination contre le COVID-19 a commencé le 4 janvier 2021. Les personnes vulnérables sont vaccinées en premier.

Infoline sur la vaccination COVID-19

+41 58 377 88 92, tous les jours, 6 – 23 h

Actualités

En raison de problèmes d’approvisionnement chez Pfizer/BioNTech et Moderna, certains cantons ont ralenti le rythme prévu pour la vaccination. Conformément aux contrats passés avec les fabricants, les livraisons planifiées devraient toutefois arriver en Suisse aux trimestres prévus. Les retards dans les cantons pourront ainsi être rattrapés dans les prochains mois.

Inscription à la vaccination

Chaque canton fournit sur son site Internet des informations concernant l'organisation de la vaccination sur son territoire. Vous trouverez une liste des sites Internet cantonaux sur ofsp-coronavirus.ch.

But de la vaccination contre le COVID-19

Même si la majorité des personnes infectées ne développe que des symptômes légers, voire aucun symptôme, chez une partie des malades, des symptômes graves se développent, notamment chez les personnes vulnérables.

Chez environ 15 % des patients hospitalisés, des soins intensifs sont nécessaires. Environ 1 % des cas connus de COVID-19 dans la population meurent.

Le but du vaccin contre le COVID-19 consiste à

  1. réduire les formes sévères de la maladie et les décès
  2. assurer l'approvisionnement en soins
  3. limiter les effets négatifs de la pandémie de coronavirus sur les plans sanitaire, psychique, social et économique.

Qui doit être vacciné ?

Selon la stratégie vaccinale, la vaccination contre le COVID-19 est prévue les groupes cibles suivants :

Groupe cible 1 : les personnes vulnérables

Il est nécessaire d'affiner encore les priorités dans ce groupe, étant donné le nombre insuffisant de doses dans la première phase des vaccinations.

Les personnes suivantes sont d’abord vaccinées :

  • les personnes à partir de 75 ans
  • les personnes avec une maladie chronique impliquant les risques les plus élevés, indépendamment de leur âge
  • les personnes résidant dans une maison de retraite ou un EMS. Le personnel qui est en contact avec ces personnes a aussi la possibilité de se faire vacciner.

Suivront :

  • les personnes entre 65 et 74 ans
  • les personnes de moins de 65 ans avec une maladie chronique, pas encore vaccinées.

Vous êtes atteint d'une maladie chronique et ne savez pas si elle implique un risque élevé ? Si la maladie dont vous souffrez figure dans la liste ci-après, vous pouvez vous inscrire en priorité pour la vaccination.

Après les personnes vulnérables, le vaccin sera administré aux autres groupes cibles dans l'ordre suivant.

  • Groupe cible 2 : le personnel de santé en contact avec des patients et le personnel accompagnant les personnes vulnérables
  • Groupe cible 3 : les personnes ayant un contact étroit (vivant dans le même ménage) avec des personnes vulnérables
  • Groupe cible 4 : les personnes dans les institutions communautaires avec un risque d'infection et un potentiel de flambée (p. ex. établissements pour personnes handicapées).

L’expérience montre que tous les cantons n’appliquent pas ces priorités de la même façon. En particulier la vaccination du personnel de santé est mise en œuvre de manières différentes suivant les cantons, raison pour laquelle la CFV et l'OFSP ont élaboré des directives définissant quels groupes de personnel de santé devraient être vaccinés en même temps que les personnes vulnérables (groupe cible 1). Au vu des quantités limitées de vaccin actuellement disponibles, l'objectif est de garantir l'approvisionnement en soins dans les secteurs particulièrement touchés tout en vaccinant suffisamment les personnes vulnérables qui présentent les risques les plus élevés.

Lorsque le nombre de doses disponibles sera suffisant, une vaccination sera aussi envisageable pour tous les adultes n'appartenant pas aux groupes cibles 1 à 4.

La vaccination des enfants n'est pas prévue pour l'instant. Les données scientifiques font encore défaut pour ces groupes d'âge.

Même si une vaccination protège contre une maladie, il n'est pas encore établi si elle empêchera aussi la transmission du coronavirus. Jusqu'à nouvel ordre, les règles d'hygiène et de conduite demeurent des mesures essentielles pour se protéger et protéger les autres du coronavirus.

En Suisse, les vaccinations se font à titre volontaire. Aucune obligation n'est prévue pour le vaccin contre le COVID-19. Vous décidez vous-même si vous souhaitez vous faire vacciner.

Recommandations vaccinales

La stratégie vaccinale constitue la base des recommandations en la matière, qui sont élaborées en Suisse par la Commission fédérale pour les vaccinations CFV en collaboration avec l'OFSP. Dès que Swissmedic délivrera une autorisation pour un vaccin, le CFV élaborera des recommandations vaccinales en se basant sur les résultats de la « phase clinique III des études ». Les recommandations vaccinales peuvent varier, chaque vaccin ayant des caractéristiques différentes, qui peuvent agir différemment en fonction de chaque groupe cible (p. ex., personnes vulnérables, âge).

En outre, les derniers enseignements scientifiques et la situation épidémiologique actuelle seront pris en compte dans les recommandations vaccinales.

Dès que les recommandations vaccinales pour un vaccin sont disponibles, la vaccination peut débuter.

La première recommandation pour les deux vaccins, à savoir Comirnaty® de Pfizer/BioNTech et COVID-19 Vaccine Moderna® de Moderna, est disponible depuis le 12 janvier 2021 ; elle détermine notamment :

  • les propriétés des vaccins
  • des renseignements concernant l'administration des vaccins
  • les objectifs concrets de la vaccination et une analyse risques-avantages pour chaque groupe cible
  • les priorités de vaccination tant que le nombre de doses est insuffisant.

Des informations au sujet des personnes devant être vaccinées en priorité se trouvent dans la rubrique Qui doit être vacciné ?.

Documentation de la vaccination

Toute personne qui se fait vacciner reçoit un certificat de vaccination en papier signé par un professionnel de la santé. Ce certificat contient des informations sur le vaccin administré (p. ex. nom commercial, fabricant, numéro de lot). Il vous sera remis directement au centre de vaccination.

Vous avez aussi la possibilité de faire enregistrer votre vaccination contre le COVID-19 par voie électronique. Lorsque vous prenez rendez-vous, et au centre de vaccination, on vous demandera si vous souhaitez une documentation électronique. Si c’est le cas, vos données de vaccination seront enregistrées dans le carnet de vaccination électronique suisse à l’adresse www.mesvaccins.ch. Le carnet électronique contient à cet effet un module myCOVIDvac. L’enregistrement dans le carnet électronique s’effectue automatiquement et vous obtenez l’accès à votre compte d’utilisateur sur www.mesvaccins.ch par courrier ou par SMS. Vous n’avez pas besoin de vous inscrire sur le site au préalable. Sous www.mesvaccins.ch, vous pourrez accéder en tout temps à votre carnet de vaccination électronique et imprimer l’information concernant la vaccination contre le COVID-19.

Pour de plus amples informations sur myCOVIDvac, consultez la fiche d’information myCOVIDvac (PDF, 525 kB, 28.01.2021).

Même si vous disposez déjà d’un carnet de vaccination électronique, vous devez également, lors de la prise de rendez-vous ou au centre de vaccination, donner votre accord pour  le transfert des données afin que votre vaccination contre le COVID-19 y soit sauvegardée.

Si vous ne souhaitez pas que la vaccination contre le COVID-19 soit documentée sur myCOVIDvac, vous pouvez ultérieurement faire reporter l’inscription du certificat de vaccination sur votre carnet de vaccination en papier par un professionnel de la santé. 

Prise en charge des coûts de la vaccination

Les coûts d’une vaccination contre le COVID-19 sont couverts par l’assurance obligatoire des soins. La Confédération et les cantons prennent en charge les coûts non couverts par l’assurance maladie.

La vaccination est gratuite pour les personnes qui sont assurées auprès de l’assurance obligatoire des soins en Suisse. Elles ne doivent pas payer de franchise ou de quote-part.

Pour les personnes qui n'ont pas d'assurance maladie en Suisse, la vaccination contre le COVID-19 est également gratuite si :

  • elles vivent en Suisse et travaillent, par exemple, pour une mission diplomatique et consulaire ou une organisation internationale ;
  • elles vivent en Suisse en tant que travailleur, étudiant ou retraité détaché ;
  • elles sont des travailleurs frontaliers et sont exposées à un risque d'infection dans le cadre de leur travail (par exemple, le personnel de santé en contact avec des patients et le personnel d’encadrement des homes et des EMS).

La Confédération prend en charge les coûts d’une vaccination contre le COVID-19 pour ces groupes de personnes.

Les coûts ne sont pas pris en charge si les personnes n’appartiennent à aucun des groupes énumérés ci-dessus. C'est le cas, par exemple, des touristes et des citoyens suisses vivant à l'étranger qui n'ont pas d'assurance maladie en Suisse. Ceux-ci doivent se faire vacciner contre le COVID-19 à leur lieu de domicile.

Acquisition de vaccins pour la Suisse

Le développement des vaccins est bien avancé, voire terminé. Les négociations continuent avec différents fabricants. En effet, le développement de vaccins est lié à des incertitudes. C’est pourquoi la Confédération poursuit plusieurs approches pour s’en procurer et s’engage également au niveau international à cette fin. Si possible, elle souhaite se procurer différents types, augmentant ainsi les chances de disposer d’un vaccin aussi efficace que possible pour différents groupes de personnes.

Contrats avec des fabricants de vaccins

Jusqu’à présent, la Confédération a conclu des contrats avec cinq fabricants de vaccins. Dès qu'un de ces vaccins obtient l'autorisation de Swissmedic, la Suisse obtient le nombre de doses réservées conformément au contrat. Les fabricants de vaccins les livrent de manière échelonnée sur plusieurs mois. De ce fait, au début de la campagne de vaccination, seul un nombre limité de doses est disponible.

  • Novavax: 6 millions de doses
  • Curevac: 5 millions de doses
  • Pfizer/BioNTech : 3 millions de doses
  • AstraZeneca : 5,3 millions de doses
  • Moderna : 13,5 millions de doses
La Suisse est aussi membre de l'initiative COVAX, un programme qui lui permet d'avoir accès à des doses de vaccin supplémentaires pour la population. Cliquez sur le lien ci-dessous pour obtenir des informations complémentaires sur le programme COVAX.
 

Vaccins

Vous trouverez des informations détaillées sur les vaccins des fabricants avec lesquels la Suisse a conclu un contrat, tels que leurs propriétés et l'état de la procédure d'autorisation ci-dessous.

Vaccins ayant obtenu l'autorisation de Swissmedic

Vaccin de Pfizer/BioNTech

  • Nom du vaccin : Comirnaty®
  • Date de l'autorisation : 19 décembre 2020
  • Origine du fabricant : États-Unis et Allemagne
  • Type de vaccin : vaccin à ARNm
  • Dosage : deux injections
  • Efficacité : 95 % de protection contre une infection
  • Limitation d'âge : à partir de 16 ans

Vaccin de Moderna

  • Nom du vaccin : COVID-19 Vaccine Moderna®
  • Date de l'autorisation : 12 janvier 2021
  • Origine du fabricant : États-Unis
  • Type de vaccin : vaccin à ARNm
  • Dosage : deux injections
  • Efficacité : 94 % de protection contre une infection
  • Limitation d'âge : à partir de 18 ans

Vous découvrirez le fonctionnement d'un vaccin à ARNm, par exemple de Pfizer/BioNTech ou de Moderna, dans une vidéo de Swissmedic.

Vaccins dont la procédure d'autorisation est en cours

Vaccin de AstraZeneca

  • Nom du vaccin : ouvert
  • Date de l'autorisation : procédure d'autorisation en cours auprès de Swissmedic
  • Origine du fabricant : Royaume-Uni
  • Type de vaccin : vaccin à vecteur viral
  • Dosage : ouvert
  • Efficacité : des études sont en cours
  • Limitation d'âge : ouvert

Vous découvrirez le fonctionnement d'un vaccin à vecteur, par exemple de AstraZeneca, dans une vidéo de Swissmedic.

Vaccins en développement

Vaccin de Curevac

  • Nom du vaccin : ouvert
  • Date de l’autorisation : ouvert
  • Origine du fabricant : Allemagne
  • Type de vaccin : vaccin à ARNm
  • Dosage : deux doses de vaccin
  • Efficacité : des études sont en cours
  • Limitation d’âge : ouvert

Vaccin de Novavax

  • Nom du vaccin : ouvert
  • Date de l’autorisation : ouvert
  • Origine du fabricant : États-Unis
  • Type de vaccin : vaccin à base de protéines
  • Dosage : deux doses de vaccin
  • Efficacité : des études sont en cours
  • Limitation d’âge : ouvert

Développement d’un vaccin

Développer et fabriquer un vaccin est un processus complexe de longue haleine. Les exigences en matière de qualité, d’efficacité et surtout de sécurité sont élevées. C’est pourquoi il existe plusieurs phases de développement. Seuls les vaccins qui présentent de bons résultats dans une phase peuvent passer à la suivante.

Phases de développement

1. Phase préclinique

Le vaccin est testé en laboratoire et sur des animaux.

2. Phase clinique

Les essais cliniques se répartissent en trois phases :

Phase clinique I :

Les essais ont lieu sur un petit nombre de volontaires en bonne santé. Ils sont destinés à observer comment l’humain réagit à un vaccin et comment il tolère différents dosages. Par dosage on entend ici à quelle fréquence et avec quelle quantité on vaccine. Cette phase permet également d’observer les effets secondaires très fréquents.

Phase clinique II :

Durant cette phase, le vaccin est administré à plusieurs centaines de volontaires. Elle permet d’examiner si le vaccin développe l’immunité comme prévu et de préciser le schéma vaccinal (nombre de doses nécessaires). De plus, des résultats à propos de la fréquence et du degré des éventuels effets secondaires sont récoltés.

Phase clinique III :

Le vaccin est désormais testé sur plusieurs milliers de volontaires. Cette phase montre si le vaccin protège bel et bien de la maladie. C’est dans cette phase que des effets secondaires rares ou des risques peuvent être détectés. Il est également possible d’étudier à quels groupes d’âge et de population le vaccin est destiné.

Lorsque le fabricant d’un vaccin dépose une demande d’autorisation, Swissmedic examine tous les résultats obtenus dans les phases I à III. S’il peut attester de l’efficacité, de la sécurité et de la qualité du vaccin, il lui octroie une autorisation de mise sur le marché pour la Suisse.

Dès qu’un vaccin est autorisé, une recommandation vaccinale est émise pour la population, en collaboration avec la Commission fédérale pour les vaccinations CFV. Une vaccination n’est recommandée que si le bénéfice (protection contre une maladie et ses complications) l’emporte largement sur le risque lié à la vaccination.

3. Études de suivi (phase IV)

Les fabricants doivent continuer à vérifier la sécurité, l’efficacité et la qualité de leurs vaccins après qu’ils ont été autorisés. Ils observent en continu si des effets secondaires rares ou graves surviennent et les signalent à Swissmedic. Il faut également s’assurer que le vaccin est bien toléré par les groupes de population qui n’étaient pas inclus dans les études précédentes.

Autorisation en Suisse

En Suisse, Swissmedic est compétent en matière d’autorisation des médicaments. S’il peut attester de l’efficacité, de la sécurité et de la qualité du vaccin, il octroie une autorisation de mise sur le marché au niveau national.

Qu’est-ce qu’un vaccin ?

Les vaccins constituent la protection la plus efficace contre les maladies infectieuses dangereuses. Une personne vaccinée court moins de risque d’être infectée et de tomber malade. De plus, de nombreux vaccins protègent également contre la transmission des agents pathogènes à d’autres individus. Les personnes non vaccinées sont donc protégées de manière indirecte, elles aussi.

La vaccination sert à entraîner le système immunitaire à se défendre contre un agent pathogène sans déclencher la maladie. Par la suite, si une personne vaccinée entre en contact avec cet agent pathogène, son système immunitaire le reconnaît rapidement et le rend inoffensif.

Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur la page Vaccinations et prophylaxie.

Swissmedic explique dans une vidéo, comment et pourquoi les vaccins agissent dans l'organisme.

Chiffres-clés sur la vaccination contre le COVID-19

Les chiffres concernant la vaccination contre le COVID-19 se trouvent sur www.covid19.admin.ch.  

Questions fréquentes (FAQ)

Des réponses aux questions fréquemment posées sur la vaccination contre le COVID-19 se trouvent ici.

Informations pour les professionnels de la santé

Des informations détaillées pour les professionnels de la santé se trouvent ici.

Informations complémentaires

Informations complémentaires

Maladie, symptômes, traitement

Informations sur la maladie COVID-19, ses symptômes, son évolution et l’origine du nouveau coronavirus

Dernière modification 26.02.2021

Début de la page

Contact

Nous ne répondons pas par écrit aux demandes en lien avec le COVID-19.

Informez-vous sur notre site internet, que nous mettons à jour en permanence.

La page Coordonnées et liens vous fournit des coordonnées, notamment d’autres organes fédéraux et des cantons.

Tel.
+41 58 377 88 92

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/impfen.html