Nouveau coronavirus : vaccins

Il n’existe actuellement aucun vaccin contre le COVID-19. Partout dans le monde, des chercheurs travaillent de manière intensive pour en développer. La Confédération est en discussion avec divers fabricants pour conclure des contrats et permettre à la Suisse d’avoir accès à un vaccin.

Acquisition de vaccins pour la Suisse

Il n’existe à l’heure actuelle aucun vaccin autorisé contre le nouveau coronavirus. De nombreuses institutions du monde entier mènent actuellement des recherches pour en développer un. Il n’est pas encore possible de dire quand un vaccin sera disponible.

La Confédération s’emploie à conclure des contrats de réservation avec divers fabricants dont les développements de vaccins sont déjà avancés et présentent des résultats précliniques prometteurs. Si l’un de ces vaccins passe les phases cliniques avec succès et reçoit une autorisation de mise sur le marché de Swissmedic, la Suisse recevra le nombre de doses réservées conformément au contrat. Il faut s’attendre à ce que, pour la plupart des vaccins, deux doses soient requises pour obtenir une immunité suffisante.

Le 7 août 2020, la Confédération a signé un contrat de réservation avec l’entreprise américaine Moderna, dont le vaccin se trouvait alors en phase clinique III. Dès que davantage d’informations sur la sécurité et l’efficacité du vaccin seront disponibles, il sera possible de décider quels groupes de population vacciner en premier.

On ne sait pas encore quels vaccins seront finalement autorisés et mis à disposition de la population suisse. C’est pourquoi la Suisse, en parallèle du contrat avec Moderna, mène également des discussions avec d’autres fabricants, afin d’optimiser ses chances d’avoir accès à un vaccin.

Avant de pouvoir être administré en Suisse, un vaccin doit passer par différentes phases de développement et être autorisé par Swissmedic.

Qu’est-ce qu’un vaccin ?

Un vaccin est un moyen efficace de prévenir des maladies. Une personne vaccinée a moins de risque d’être infectée et de tomber malade. De plus, elle ne transmet pas l’agent pathogène aux autres personnes. Les personnes non vaccinées sont donc également protégées de manière indirecte.

La vaccination sert à entraîner le système immunitaire à se défendre contre un agent pathogène donné. Par la suite, si une personne vaccinée entre en contact avec cet agent pathogène, son système immunitaire le reconnaît rapidement et le rend inoffensif. Il n’y a alors que peu de symptômes de la maladie, voire aucun.

Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur la page Vaccinations et prophylaxie.

But d’un vaccin contre le COVID-19

Le nouveau coronavirus est très contagieux. Souvent, les personnes qui viennent d’être infectées n’ont que peu voire pas de symptômes, et ne le remarquent donc pas. Beaucoup d’infections ont lieu à ce moment-là, si bien que le virus peut se propager rapidement. Un vaccin vise à endiguer autant que possible sa propagation.

La vaccination pourrait contenir la pandémie de manière durable et contribuer ainsi de manière importante au retour à la normale. En outre, la vaccination protégerait également les personnes vulnérables.

Développement d’un vaccin

Développer et fabriquer un vaccin est un processus complexe de longue haleine. Les exigences en matière de qualité, d’efficacité et surtout de sécurité sont élevées. C’est pourquoi il existe plusieurs phases de développement. Seuls les vaccins qui présentent de bons résultats dans une phase peuvent passer à la suivante.

Phases de développement

1. Phase préclinique : le vaccin est d’abord testé en laboratoire. Des tests sur animaux sont ensuite effectués.

2. Phase clinique

Les essais cliniques se répartissent en trois phases :

Phase clinique I : les essais ont lieu sur un petit nombre de volontaires en bonne santé. Ils sont destinés à observer comment l’humain réagit à un vaccin et comment il tolère différents dosages. Par dosage on entend ici à quelle fréquence et avec quelle quantité on vaccine. Cette phase permet également d’observer les effets secondaires très fréquents.

Phase clinique II : durant cette phase, le vaccin est administré à plusieurs centaines de volontaires. Elle permet d’examiner si le vaccin fonctionne comme prévu et de préciser le schéma vaccinal (nombre de doses nécessaires). De plus, des résultats à propos de la fréquence et du degré des éventuels effets secondaires sont récoltés.

Phase clinique III : le vaccin est désormais testé sur plusieurs milliers de volontaires. Cette phase montre si le vaccin protège bel et bien de la maladie. C’est dans cette phase que des effets secondaires rares ou des risques peuvent être détectés. Il est également possible d’étudier à quels groupes d’âge et de population le vaccin est destiné.

Lors de l’étape suivante, tous les résultats obtenus dans les phases I à III sont examinés par Swissmedic. S’il peut attester de l’efficacité, de la sécurité et de la qualité du vaccin, il lui octroie une autorisation de mise sur le marché pour la Suisse.

Dès qu’un vaccin est autorisé, une recommandation vaccinale est émise pour la population, en étroite collaboration avec la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV). Une vaccination n’est recommandée que si le bénéfice (protection contre une maladie et ses complications) l’emporte largement sur le risque lié à la vaccination.

3. Études de suivi (phase IV)
Les fabricants doivent continuer à vérifier la sécurité, l’efficacité et la qualité de leurs vaccins après qu’ils ont été autorisés. Ils observent en continu si des effets secondaires rares ou graves surviennent et les signalent à Swissmedic. Il faut également s’assurer que le vaccin est bien toléré par les groupes de population qui n’étaient pas inclus dans les études précédentes.

En règle générale, plusieurs années sont nécessaires pour réussir à développer un vaccin jusqu’à sa mise sur le marché.

Swissmedic choisit actuellement une procédure appropriée pour autoriser un éventuel vaccin contre le nouveau coronavirus. En raison de la pandémie, cette procédure sera accélérée de manière adéquate, sans pour autant réduire les exigences posées. La sécurité reste la priorité absolue.

Vous trouverez sur le site internet d’Infovac un aperçu des vaccins contre le SARS-CoV-2 actuellement en cours de développement dans le monde et des informations sur leur état actuel. La liste est constamment actualisée.

Informations complémentaires

Informations complémentaires

Maladie, symptômes, traitement

Symptômes de l’infection, évolution de la maladie, traitement, maladie COVID-19, nouveau coronavirus

Dernière modification 31.08.2020

Début de la page

Contact

Anfragen im Zusammenhang mit Covid-19 beantworten wir nicht schriftlich.

Informieren Sie sich auf unseren Seiten. Wir aktualisieren sie laufend.

Auf Kontakte und Links finden Sie Kontaktinfos, auch zu anderen Bundesstellen und den Kantonen.

Tel.
+41 58 463 00 00

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/impfen.html