Nouveau coronavirus : personnes vulnérables

Le nouveau coronavirus est dangereux pour les personnes de plus de 65 ans et les adultes souffrant déjà d’une maladie. Elles peuvent tomber gravement malades. À quoi ces personnes doivent-elles prêter attention ? Et qu’est-ce qui est important pour les proches aidants ?  

Si vous avez plus de 65 ans ou que vous êtes déjà atteint d’une maladie

Beaucoup guérissent après une infection au nouveau coronavirus. Mais pour les personnes suivantes, le virus est particulièrement dangereux, car elles peuvent développer une forme sévère de la maladie :

  • les personnes de plus de 65 ans
  • Les adultes atteints d’une des maladies suivantes :
    • cancer
    • diabète
    • une faiblesse immunitaire due à une maladie ou à un traitement
    • hypertension artérielle
    • maladies cardio-vasculaires
    • maladies chroniques des voies respiratoires
  • ou les personnes présentant
    • obésité de classe III (morbide, IMC ≥ 40 kg/m2)

L'annexe 6 de l'ordonnance 2 COVID-19 précise qui sont les personnes vulnérables. Elle est actualisée en permanence en fonction des dernières connaissances scientifiques.

Si vous n’êtes pas sûr de faire partie des personnes vulnérables, veuillez vous adresser à votre médecin.

Voici comment vous protéger

Si vous avez plus de 65 ans ou que vous êtes déjà atteint d’une maladie, les mesures suivantes s’appliquent :

  • Vous pouvez sortir de chez vous si vous observez strictement les règles d'hygiène et de conduite. Évitez les endroits très fréquentés (gares, transports publics, par exemple) et les heures de pointe (achats le samedi, trafic pendulaire, par exemple).
  • Évitez les contacts inutiles et gardez vos distances avec les autres (au moins deux mètres).
  • Demandez si possible à vos amis ou à vos voisins de faire des courses pour vous ou passez commande via internet ou par téléphone. Vous pouvez également trouver des services de soutien auprès de différentes organisations, de votre commune ou sur internet.
  • Organisez vos rendez-vous professionnels et privés par téléphone, sur Skype ou via un moyen de communication similaire.

Si vous devez vous rendre chez le médecin, allez-y en voiture, à vélo ou à pied. Si ce n’est pas possible, prenez un taxi. Gardez une distance d’au moins deux mètres avec les autres personnes et observez les règles d'hygiène.

Si vous exercez une activité et faites partie des personnes vulnérables en raison d'une pathologie préexistante, votre employeur doit vous protéger. Le 16 avril, le Conseil fédéral a précisé les aspects à prendre en compte à cet égard. Vous trouverez plus d'informations sur la page « Recommandations pour les milieux professionnels ».

Si vous avez un ou plusieurs symptômes tels qu'une toux (généralement sèche), des maux de gorge, des difficultés à respirer, de la fièvre, une sensation de fièvre, des douleurs musculaires ou une perte soudaine de l'odorat et/ou du goût, appelez tout de suite votre médecin ou un hôpital. Même le week-end. Décrivez vos symptômes et signalez que vous êtes une personne vulnérable.

Visites dans les maisons de retraite, les EMS et les hôpitaux à nouveau possibles

Les résidents des maisons de retraite et des EMS font partie des personnes vulnérables et devraient donc être protégés d'une infection autant que possible. Les visites dans et en dehors des institutions devraient toutefois être possibles en principe. Nous recommandons aux maisons de retraite et aux EMS de prendre les mesures requises afin que les règles d'hygiène et de conduite soient strictement observées (par exemple, autoriser l'accès seulement aux visiteurs en bonne santé, limiter le nombre et les horaires des visites, installer des écran de protection transparents).

En principe, les visites à l'hôpital sont aussi à nouveau permises, à condition :

  • que le service du médecin cantonal y ait consenti et
  • que les établissements aient décidé d'autoriser les visites.

Informez-vous directement auprès des établissements sur les précautions particulières, les règles de conduite et les heures de visite.

Que faire en cas de maladie préexistante ?

Les personnes avec une maladie préexistante présentent un risque accru de développer une forme sévère du nouveau coronavirus en cas d'infection. Les questions suivantes se posent :

  • Comment se protéger en particulier ?
  • Quel comportement adopter en cas de symptômes ?
  • Cela change-t-il quelque chose au traitement en cours ?
  • Est-il possible de continuer à se rendre au travail ?

La fiche d'information « Maladies non transmissibles et COVID-19 (PDF, 505 kB, 29.05.2020) » répond à ces questions. Elle contient aussi de nombreuses offres de soutien pour les personnes souffrant d'une maladie préexistante dans la situation actuelle.

Que faut-il savoir en tant que proche aidant ?

Vous vous occupez d’une personne vulnérable ou faites ménage commun ?

Voici comment vous protéger, votre proche et vous

  • Suivez les règles d’hygiène et de conduite
  • Si vous vivez avec la personne dont vous avez la charge : vous pouvez sortir de chez vous si vous observez strictement les règles d'hygiène et de conduite. Évitez les endroits très fréquentés (gares, transports publics, par exemple) et les heures de pointe (achats le samedi, trafic pendulaire, par exemple).
  • Si vous ne vivez pas avec la personne dont vous avez la charge : réduisez vos contacts à un minimum afin de diminuer la probabilité de transmission du nouveau coronavirus. Décrivez à votre entourage le type d’aide dont vous avez besoin et accepter de l’aide.
  •  Vous pouvez charger une organisation d’aide et de soins à domicile.
  • Parlez avec d’autres personnes de votre expérience, de vos pensées et de vos sentiments :avec votre famille, vos amis, vos connaissances ou des professionnels.
  • Préparez-vous pour l’éventualité où vous tomberiez malade. Définissez – si possible avec la personne prise en charge -  une personne qui pourrait vous remplacer. Si possible, notez ensemble ce qui est important afin que tout soit rapidement accessible si vous tombez malade

Lisez la fiche d’information pour savoir à quoi vous devez prêter attention au quotidien et en cas de symptômes :

Informations complémentaires

Prescriptions concernant les plans de protection

Les établissements, les entreprises, les écoles et les organisateurs doivent appliquer des prescriptions de protection sanitaire strictes. Les recommandations et les règles d’hygiène et de conduite restent valables.

Questions fréquentes sur le nouveau coronavirus

Vous avez des questions sur l’infection, les risques, les voyages, le tourisme, les symptômes, le diagnostic, le traitement et la protection contre l’infection ? Vous trouverez les réponses ici.

Maladie COVID-19, symptômes et traitement, origine du nouveau coronavirus

Quels sont les symptômes de la maladie à coronavirus (COVID-19) ? Comment la maladie évolue-t-elle ? Peut-on la traiter ? À quoi fait-il être attentif en cas de symptômes ? Et quelle est l’origine du nouveau coronavirus ? Vous l’apprendrez ci-dessous.

Langue facile à lire

Tout le monde a beaucoup de questions sur le virus corona.
Certainement vous aussi !
On peut tomber malade. On peut se protéger.
Il existe des règles et des interdictions.
Vous trouvez des informations ici.

Langue des signes

Tout le monde a beaucoup de questions sur le virus corona.
Certainement vous aussi !
On peut tomber malade. On peut se protéger.
Il existe des règles et des interdictions.
Vous trouvez des informations ici.

Dernière modification 19.05.2020

Début de la page

Contact

En raison de la situation extraordinaire, nous ne pouvons pas répondre aux demandes par écrit.

Informez-vous sur notre site internet, que nous mettons à jour en permanence.

La page Coordonnées et liens vous fournit des coordonnées, notamment d’autres organes fédéraux et des cantons.

Imprimer contact

Des symptômes? Faites l'auto-évaluation coronavirus. Cliquez ici.
https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/besonders-gefaehrdete-menschen.html