Fumée liée au tabac

La fumée de cigarette est le polluant de l'air ambiant le plus répandu et le plus nocif. Elle charge l'air de substances nocives et de poussières fines nuisibles à la santé. Il ne suffit pas d'aérer fréquemment pour les évacuer.

Composition de la fumée du tabac

La fumée du tabac est composée de plus de 4000 substances, dont au moins 40 sont cancérigènes pour l'homme. Pour exemple, les benz(a)pyrènes, le benzène, la nitrosamine, la dioxine et le polonium 210. La fumée du tabac contient nombre d'autres substances nocives pour la santé, parmi lesquelles le monoxyde de carbone (CO), l'oxyde d'azote (NOx), les poussières fines, les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), des composés organiques volatils (COV) comme le formaldéhyde qui irrite la muqueuse nasale, et des métaux lourds comme le cadmium, le nickel et le plomb.

Quelques polluants

Poussières fines

Les poussières fines à l'intérieur des bâtiments proviennent en majeure partie de l'air extérieur et leur concentration augmente lorsque l'on fume dans ces bâtiments. Ainsi, les personnes qui se trouvent dans des habitats de fumeurs ou dans des espaces fumeurs sont exposées à des charges de poussières fines qui dépassent nettement la valeur de référence recommandée pour l'air extérieur. Sur une moyenne à long terme, la concentration de poussières fines peut être deux à trois fois plus élevée dans les habitations où l'on fume que dans celles où l'on ne fume pas.

Formaldéhyde

La fumée de la cigarette dégage également beaucoup de formaldéhyde (environ 1,5 milligramme de formaldéhyde par cigarette). Aux concentrations de formaldéhyde relativement restreintes provenant de l'air extérieur et au formaldéhyde provenant des différentes sources à l'intérieur des locaux s'ajoutent, dans les espaces où l'on fume, la grande quantité de formaldéhyde qui se dégage lors de la combustion de la cigarette. Dans une pièce de moyenne dimension, les concentrations de formaldéhyde dépassent la valeur de référence posée pour les espaces intérieurs (dimension de la pièce 50 m3, un échange d’air complet par heure, valeur de référence : 125 microgrammes par mètre cube (μg/m3) ou 0,1 ppm), lors de la consommation de six cigarettes en quinze minutes. Si l'aération est moins importante, la fumée de quelques cigarettes seulement suffit à atteindre des pics de concentration supérieurs à la valeur de référence.

Tabagisme et santé : chiffres

Tabagisme

En Suisse, plus de 8000 personnes meurent chaque année des suites du tabagisme. Ce qui signifie environ vingt fois plus de décès dus au tabac qu'à la circulation.

Le tabagisme provoque différentes maladies, dont certaines graves :

  • Le tabagisme peut causer le cancer du poumon et du larynx, plus rarement le cancer de la trachée-artère. Le cancer du poumon touche environ 30 % des fumeurs réguliers.
  • Environ un tiers des fumeurs souffrent du poumon du fumeur ou d'une bronchite chronique, du nom scientifique BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive). Les symptômes caractéristiques de cette affection pulmonaire sont une toux chronique, des expectorations et une dyspnée lors d'efforts physiques. Les patients consultent le médecin souvent trop tard.
  • Le tabagisme peut entraîner de l'artériosclérose (calcification des artères) et endommager ensuite le cœur, le cerveau, les nerfs et les jambes («jambe du fumeur»).

Tabagisme passif

Plusieurs centaines de personnes meurent chaque année prématurément des conséquences du tabagisme passif, dont 50 à 150 d'un cancer du poumon. Le tabagisme passif double le risque d'asthme chez les enfants. Il augmente le risque d'attaque cérébrale de 80 % ainsi que le risque de contracter un cancer du poumon ou d'avoir une crise cardiaque. On constate trois fois plus de décès dus à la mort subite du nourrisson chez les bébés dont les mères fument.

Mesures :

  • Ne pas fumer à l'intérieur des locaux. Toute personne qui fume devrait le faire à l'extérieur et non à l'intérieur des pièces d'habitation.
  • Aération. La teneur en polluants dépend du nombre de cigarettes fumées par unité de temps, des dimensions de la pièce et du taux d'aération. Il n'est pas facile de rétablir une qualité de l'air ambiant acceptable dans des pièces qui ont été polluées par la fumée du tabac. Ni une aération par la fenêtre, ni un système d'aération mécanique réglé sur taux très élevé ne suffisent à court terme pour ce faire.
  • J'arrête de fumer. La brochure éditée par la Ligue suisse contre le cancer « Et si j'arrêtais de fumer » vous aide à sortir de cette dépendance. Faites-vous conseiller dans une pharmacie ou par votre médecin avant d'utiliser les produits de substitution contenant de la nicotine. Si vous préférez un suivi médical, parlez-en avec votre généraliste.
  • Dois-je aller consulter un médecin ? La toux est le symptôme dont la plupart des fumeurs se plaignent. S'il y a présence de sang dans les expectorations, il est nécessaire de suivre tout de suite un traitement. Si la toux évolue sans qu'il y ait refroidissement, qu'elle devient plus fréquente, qu'elle dérange, ou si l'expectoration se modifie au niveau de la couleur ou de la consistance, il est nécessaire de consulter un médecin immédiatement. Ces symptômes peuvent laisser supposer un cancer, tout comme le peuvent une fatigue inexpliquée, une perte de poids, un manque d’entrain et une lassitude. Si l'effort physique s'accompagne de dyspnée, il est nécessaire de consulter au plus vite un médecin.

Informations complémentaires

Tabac

Dans les pays industriels occidentaux, le tabac constitue le plus grand risque évitable pour la santé. En Suisse, il provoque 9500 décès par an. Les coûts supportés par la collectivité se chiffrent par milliards.

Conséquences du tabagisme passif sur la santé

Le tabac n’est pas seulement nocif pour les fumeurs. Le tabagisme passif augmente le risque de cancer du poumon, de maladies cardio-vasculaires et d’infection des voies respiratoires. Les enfants sont particulièrement menacés.

Dernière modification 23.08.2018

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Produits chimiques
Service Polluants de l'habitat
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 462 96 40
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/gesund-leben/umwelt-und-gesundheit/wohngifte/gesundes-wohnen/tabakrauch-in-gebaeuden.html