Doses de rayonnements en médecine

L’utilisation d’installations radiologiques ou de produits radiopharmaceutiques en médecine nucléaire expose les patients à des rayonnements. L’intensité des doses peut sensiblement varier selon l’application.

Radiologie diagnostique

La dose de rayonnements délivrée lors d’un examen radiologique dépend de nombreux facteurs. Elle est d’autant plus élevée si l’examen dure longtemps, si le volume radiographié est important, si les organes considérés sont sensibles aux rayons et si ceux-ci sont très pénétrants. Les radiographies de dents individuelles, des mains ou des pieds sont celles qui libèrent le moins de rayons. À l’inverse, les doses les plus élevées sont celles résultant d’interventions longues et complexes au niveau du cœur.

Médecine nucléaire

La dose de rayonnements délivrée lors d’un examen de médecine nucléaire est fonction de l’activité nécessaire pour obtenir des informations diagnostiques de qualité suffisante. Elle dépend aussi du type du produit radiopharmaceutique, en particulier de la demi-vie et du type de rayonnement du radionucléide utilisé, ainsi que de la répartition et du temps d’activité dans le corps (demi-vie biologique). Celui-ci est déterminé par la vitesse et le mode d’élimination. La charge de rayonnements est également fonction du poids du patient et de la technologie propre aux détecteurs et instruments de mesure utilisés.

Pour chaque produit radio-pharmaceutique autorisé, la dose de rayonnements par quantité d’activité appliquée est indiquée dans l’information professionnelle. La dose émise par des examens de médecine nucléaire est à peu près identique à celle des examens radiologiques (rayons X et CT).

Doses de rayonnements lors d’examens radiologiques et d’examens en médecine nucléaire

Vous trouverez ci-dessous les doses de rayonnements caractéristiques de quelques examens radiologiques et examens diagnostiques en médecine nucléaire.

Les doses sont exprimées en millisievert (mSv). Pour mieux comprendre la valeur des doses, celles-ci sont mises en relation avec la dose correspondant à une radiographie des poumons, l’examen radiologique le plus souvent pratiqué par les médecins. La dose libérée est très faible ; elle correspond approximativement à l’exposition pendant un vol long courrier.

Examen

R = Radiographie/Examen
N = Examens de médecine nucléaire
Dose [mSv] correspond à x fois la
dose d'une radiographie des poumons
Radiographie d'un membre R 0.005 0.25
Radiographie d'une dent R 0.02 1
Radiographie de la mâchoire entière R 0.2 10
Examen de ventilation pulmonaire (Tc-99m) N 0.3 15
Radiographie du sein (femme) R 0.4 20
Radiographie du tronc R 0.7 35
Examen de la thyroïde (Tc-99m) N 1.0 50
Examen des reins N 1.1 55
Radiographie de la colonne lombaire R 1.5 75
Tomodensitométrie du crâne R 2.0 100
Examen du crâne, dépistage d’une tumeur N 4.8 240
Tomodensitométrie de la colonne lombaire R 6.0 300
Examen corps entier, dépistage d’une tumeur N 6.7 335
Tomodensitométrie des poumons R 7.0 350
Tomodensitométrie du tronc R 8.0 400
Examen corps entier, dépistage d’une tumeur N 10.0 500
Radiographie des artères coronaires R 7.0 - 14.0 350 - 700
Radiographie intervention pour élargir/rouvrir des artères coronaires rétrécies/obstruées R 15.0 - 20.0 750 - 1000
Examen combiné (hybride, PET-CT, F-18) corps entier, dépistage d’une tumeur, tomodensitométrie N 25.0 1250

Doses de rayonnements caractéristiques de quelques examens radiologiques et examens diagnostiques en médecine nucléaire

Doses de rayonnement caractéristiques par examen

Dernière modification 13.08.2018

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Radioprotection
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 462 96 14
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/gesund-leben/umwelt-und-gesundheit/strahlung-radioaktivitaet-schall/strahlenanwendungen-in-der-medizin/strahlendosen-in-der-medizin.html