Radon et mesures énergétiques dans les bâtiments

Les mesures énergétiques mises en œuvre dans les bâtiments visent à réduire les pertes de chaleur et à limiter la surchauffe estivale dans les bâtiments mal isolés. Elles peuvent en même temps être utilisées pour améliorer la qualité de l'air intérieur et réduire en particulier la présence de radon. Une rénovation énergétique bien menée devrait permettre non seulement d'économiser de l'énergie mais aussi d'assurer une bonne qualité de l'air intérieur.

Les mesures constructives mises en œuvre lors de la rénovation énergétique visent à optimiser l'efficacité énergétique. Elles renforcent en général l'étanchéité à l'air de l'enveloppe du bâtiment. Elles doivent donc être accompagnées d'un concept de ventilation et d'un concept d'étanchéité à l'air garantissant un renouvellement régulier de l'air ambiant.

Facteurs influençant l'augmentation de la concentration de radon

Il existe un lien étroit entre la qualité de l'air intérieur et les caractéristiques du bâtiment. La concentration de radon dans le bâtiment dépend de plusieurs facteurs.

Mise en place d’un système de ventilation permettant d’assurer un renouvellement régulier de l’air intérieur
Mise en place d’un système de ventilation permettant d’assurer un renouvellement régulier de l’air intérieur

Il est important de veiller globalement à un bon renouvellement de l'air, car cela permet de réduire les polluants de l’air intérieur. On note en effet une augmentation de la concentration de radon dans les bâtiments dont l’enveloppe est étanche et qui ne disposent pas d’un bon concept de ventilation. Le remplacement des fenêtres et des portes, c'est-à-dire l'amélioration de l'étanchéité et de l'isolation de l'enveloppe extérieure du bâtiment, a le plus grand impact sur la concentration de radon dans le bâtiment. Après une telle intervention, une mesure de contrôle du radon devrait être effectuée.

Les bâtiments dotés d'une ventilation mécanique contrôlée présentent en principe des concentrations de radon plus faibles.

Mise en place d’une étanchéité soignée contre le terrain de manière à empêcher les infiltrations de radon dans le bâtiment
Mise en place d’une étanchéité soignée contre le terrain de manière à empêcher les infiltrations de radon dans le bâtiment

Comme le radon peut s'infiltrer par les défauts d’étanchéité des éléments de construction en contact avec le terrain, il est important, lors de travaux d'assainissement énergétique, d'examiner soigneusement non seulement les éléments de construction en contact avec l'air extérieur (murs, fenêtres et toit), mais aussi ceux en contact avec le terrain (murs, sols contre terre), afin d'éliminer les voies d’infiltration qui favorisent l'entrée de radon dans le bâtiment.

Présence de défauts d’étanchéité associés à des risques d’émission de radon par les matériaux de construction
Présence de défauts d’étanchéité associés à des risques d’émission de radon par les matériaux de construction

Les matériaux de construction disponibles sur le marché émettent généralement de très faibles concentrations de radon. Toutefois, dans certains cas, p.ex. lors de la rénovation d'une ancienne ferme avec des murs en pierre, ce problème peut être important (émission de radon provenant des pierres des murs et absence d'étanchéité entre l'élément de construction et le terrain) et doit donc être pris en compte au préalable. 

Certaines mesures constructives de protection spécifiquement développées contre le radon devront parfois être préalablement envisagées (p.ex. drainage sous dalle, puisard à radon, pose d’une membrane pare-radon).

Vous trouverez des études scientifiques sur ce sujet sous "Liens".

Effets de l’assainissement énergétique (PDF, 4 MB, 01.11.2019)Information: Cette brochure est basée sur l'ordonnance sur la radioprotection de 1994, qui a été révisée entre temps. Depuis 2018, une valeur de référence de 300 Bq/m3 est appliquée pour la concentration de radon dans les locaux de séjour. Sur cette base, une nouvelle carte du radon de la Suisse a été élaborée.

Mesures constructives de protection contre le radon

Il existe différentes mesures de protection contre le radon. Elles doivent être définies en fonction des caractéristiques spécifiques du bâtiment qui fait l'objet de la rénovation énergétique.

Installation d'un puisard à radon
Installation d'un puisard à radon
  • Rendre étanches à l'air les surfaces bâties en contact direct avec le terrain.
  • Mettre en place un système de mise en dépression dans le terrain (généralement sous les fondations, p.ex. sous la forme d'un drainage ou d'un puisard à radon).
  • Développer et mettre en œuvre un concept de ventilation conforme à la norme SIA 180.
  • Installer une arrivée d'air frais spécifique en façade pour les cheminées, les poêles ou les brûleurs à une hauteur d'au moins 1,5 mètre, en tenant compte de la hauteur de neige possible en hiver.

Méthodes d’assainissement pour les bâtiments existants (PDF, 6 MB, 01.11.2019)Information: Cette brochure est basée sur l'ordonnance sur la radioprotection de 1994, qui a été révisée entre temps. Depuis 2018, une valeur de référence de 300 Bq/m3 est appliquée pour la concentration de radon dans les locaux de séjour. Sur cette base, une nouvelle carte du radon de la Suisse a été élaborée.

Mesures du radon

Comme mentionné précédemment, il est vivement recommandé d’effectuer une mesure du radon au cours de l’hiver qui suit la réception des travaux afin de s’assurer que la rénovation énergétique n’a pas contribué à détériorer la qualité de l’air intérieur. Il peut également être utile d'effectuer une mesure avant les travaux de rénovation afin de prendre en compte le risque lié au radon lors de la planification des travaux de rénovation énergétique.

Des mesures préventives de protection contre le radon dans les nouvelles constructions, comme l'installation d'un système d'aspiration des gaz du sol sous le bâtiment (drainage du radon), permet d'intervenir après coup rapidement et à moindre coût si les mesures du radon révèlent un niveau trop élevé.

Photos

Dernière modification 14.11.2022

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division radioprotection
Section risques radiologiques
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 464 68 80
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/gesund-leben/umwelt-und-gesundheit/strahlung-radioaktivitaet-schall/radon/radonenergie.html