Comprimés d'iode

On utilise des comprimés d'iode en cas d'accident grave dans une centrale nucléaire. Vous découvrirez ici comment les comprimés d'iode sont distribués en Suisse, dans quel cas il faut les prendre et quel est leur effet.

Effet des comprimés d'iode en cas d'accident dans une centrale nucléaire

En cas d'accident nucléaire, de l'iode radioactif peut s'échapper dans l'environnement. Si l'on respire cet iode (ou si on l'ingère via la nourriture ou les boissons), il peut s'accumuler dans la glande thyroïde. En conséquence, un cancer de la thyroïde peut se développer à long terme.

Lorsqu’ils sont pris à temps, les comprimés d'iode protègent uniquement la thyroïde contre l'absorption d'iode radioactif. Dans ce cas, ils empêchent l'accumulation d'iode radioactif dans la thyroïde. La prise de comprimés d'iode ne serait donc jamais ordonnée comme mesure unique, mais toujours en combinaison avec d'autres mesures, comme le séjour à l'intérieur.

Les comprimés d'iode ont une durée de conservation de 10 ans et doivent être remplacés après cette période.

Distribution des comprimés d'iode en Suisse

En Suisse, les comprimés d'iode sont disponibles pour l'ensemble de la population. Le concept de distribution prévoit deux zones de distribution différentes.

Distribution dans un rayon de 50 km autour d'une centrale nucléaire suisse

Les comprimés d'iode sont distribués tous les dix ans aux ménages et aux entreprises suisses (y compris les écoles, les jardins d'enfants et les crèches) situés dans un rayon de 50 km autour d'une centrale nucléaire suisse. Dans les zones situées en dehors de ce périmètre, les cantons assurent le stockage des comprimés d'iode afin de pouvoir en fournir à la population en cas d'événement (voir distribution en dehors d'un rayon de 50 km autour d'une centrale nucléaire suisse ci-dessous). Il s'agit d'une mesure de protection préventive en cas d'accident grave dans une centrale nucléaire en Suisse ou dans un pays voisin.

La distribution de comprimés d'iode dans un rayon de 50 km a eu lieu pour la dernière fois en 2014. A l'époque, les comprimés d'iode ont été distribués à : 4.9 millions de personnes, dans 1.9 million de foyers et dans 1350 communes (voir carte). La prochaine distribution de comprimés d'iode dans ce rayon aura lieu à partir de l'automne 2023.

Carte suisse : Distribution dans un rayon de 50 km autour d'une centrale nucléaire suisse

Distribution en dehors d'un rayon de 50 km autour d'une centrale nucléaire suisse

En dehors d'un rayon de 50 km autour d'une centrale nucléaire, les cantons sont responsables du stockage des comprimés d'iode. En cas d'événement, ils distribueraient les comprimés d'iode à la population dans les douze heures suivant l'ordre de distribution.

La dernière distribution aux cantons a eu lieu fin 2020. Environ 278 palettes avec 4'122’738 comprimés ont été livrés sur 55 sites de stockage situés dans 18 cantons.

Des comprimés d'iode en cas d'événement nucléaire à l'étranger

Les comprimés d'iode sont prévus pour un éventuel accident nucléaire en Suisse et dans les pays frontaliers.

La question de savoir si nous devons prendre des comprimés d'iode en Suisse après un événement nucléaire à l'étranger dépend des circonstances de l'événement, telles que le type et le lieu de l'événement, son ampleur et les conditions de vent. La Centrale nationale d'alarme ordonnerait cette prise. Vous trouverez plus d'informations sous Guerre en Ukraine : situation radiologique en Suisse

Questions et réponses concernant les comprimés d'iode:

Informations complémentaires

Guerre en Ukraine : Situation radiologique en Suisse et en Ukraine

Nous mesurons en permanence la radioactivité dans l’air en Suisse et suivons de près la situation radiologique en Europe. Pour l’heure, aucune valeur anormale de radioactivité n’a été détectée en Suisse, ni ailleurs en Europe.

Comprimés d'iode en cas d'événement nucléaire à l'étranger

La prise de comprimés d’iode comme mesure de protection pour la population est prévue en Suisse en cas d’accident dans une centrale nucléaire suisse ou dans un pays voisin, lorsque de l'iode radioactif s'échappe.

Dernière modification 16.09.2022

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Radioprotection
Section Risques radiologiques
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 462 96 14
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/gesund-leben/umwelt-und-gesundheit/strahlung-radioaktivitaet-schall/radiologische-ereignisse-notfallvorsorge/notfallvorsorge/jodtabletten.html