Informations destinées au personnel médical concernant les événements de radioprotection

En cas de catastrophe nucléaire, les médecins de famille n'assument pas de fonction supplémentaire : ils se conforment aux mêmes consignes que le reste de la population.

Les personnes fortement irradiées sont prises en charge dans des centres spécialisés. L'hôpital universitaire de Zurich dispose de 12 lits à cet effet. La Suisse peut en outre compter sur 16 hôpitaux de décontamination, lesquels peuvent déployer un poste permettant de décontaminer jusqu'à 50 patients par heure, c.-à-d. les laver et remplacer leurs vêtements.

En cas d'urgence dans une centrale nucléaire, l'exploitant est tenu d'en informer l'autorité de surveillance IFSN et également la Centrale nationale d'alarme (CENAL) si un rejet de radioactivité a pu avoir lieu. La CENAL délivre des consignes de comportement à la population, donne l'alarme et établit le contact avec le canton d'implantation et les autres autorités.

Des médecins parmi un groupe d'une centaine de médecins-chefs urgentistes peuvent être mobilisés pour le centre d'information Radioactivité (CIR) : les médecins sollicités viennent de régions non touchées.

Dernière modification 13.08.2018

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Radioprotection
Section Risques radiologiques
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 462 96 14
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/gesund-leben/umwelt-und-gesundheit/strahlung-radioaktivitaet-schall/radiologische-ereignisse-notfallvorsorge/notfallvorsorge/infos-med-fachpersonal.html