Soleil et rayonnement UV

Le soleil constitue la principale source de rayonnements ultraviolets (UV) naturels. Impossibles à voir ou à ressentir, ces rayons naturels, ou artificiels, agissent pourtant sur notre organisme. Essentiels pour la formation de la vitamine D dans notre corps, les UV deviennent toutefois, à partir d’une certaine intensité, néfastes pour notre peau et nos yeux.

Rayonnement UV du soleil

Le rayonnement solaire est constitué à 4 % de rayons UV qui peuvent, sans que nous ressentions de chaleur, pénétrer dans les cellules des yeux et de la peau et endommager leur patrimoine génétique. En général, les cellules remédient à ces dommages grâce aux systèmes de réparation dont elles disposent. Toutefois, une exposition fréquente, durable et intense aux UV peuvent entraîner une surcharge de ces systèmes. Le patrimoine génétique sera alors réparé imparfaitement (mutations) ; il peut s’ensuivre un cancer cutané ou oculaire.

Coups de soleil et conjonctivites comptent parmi les dommages à court terme découlant d’une exposition trop intense aux ultraviolets. À plus long terme, une exposition excessive entraîne un vieillissement prématuré de la peau, un risque plus élevé de cancer de la peau ou une opacification du cristallin (cataracte). Quelques règles comportementales doivent être respectées afin de prévenir les effets nocifs des rayons UV.

Vitamine D et rayonnement solaire

Les rayons UV nous sont indispensables pour que la peau produise la vitamine D essentielle à notre bonne santé. Il suffit donc, en été, de s’exposer brièvement chaque jour ; de longs bains de soleil sont superflus.

Index UV

UV-Index Tabelle

L’indice UV permet de mesurer l’intensité du rayonnement UV émis par le soleil le jour même et le lendemain. Il est associé à des recommandations sur la manière de se protéger au mieux du rayonnement solaire. Cet indice évolue durant la journée. Les valeurs maximales sont atteintes entre 11 heures et 15 heures.

Conférence UV 2021

La division Radioprotection, en collaboration avec la Ligue suisse contre le cancer et la Société suisse de dermatologie et de vénérologie, prévoit d’organiser pour la deuxième fois une conférence sur les UV le mardi 31 août 2021. La manifestation est axée sur l’importance de la protection solaire chez les enfants et les adolescents. Lors de la conférence, des partenaires de différents domaines présenteront les connaissances de base et discuteront des solutions envisageables. Pour que les enfants et les adolescents apprennent comment se comporter face au rayonnement solaire, il est important de leur transmettre les connaissances appropriées. En outre, l’infrastructure adéquate (voiles solaires, arbres, etc.) doit exister pour pouvoir se mettre à l’ombre. La conférence vise à promouvoir les échanges entre professionnels, qui contribuent tous, à leur manière, à sensibiliser le public aux conséquences du rayonnement solaire. Des acteurs et des décideurs issus de divers domaines (santé, enfance et adolescence, urbanisme, environnement, politique et sciences) ont été invités.

Le formulaire d’inscription à la conférence et de plus amples informations sur le programme sont disponibles sur : http://www.liguecancer.ch/conference-uv/

Projet « nudging » pour améliorer le comportement en matière de protection contre les UV

En 2020, la fondation Risiko-Dialog a étudié les possibilités d’utiliser des nudges pour améliorer le comportement de la population suisse en matière de protection contre les UV. Cette étude été réalisée sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), de l’Office des déchets, des eaux, de l’énergie et de l’air du canton de Zurich (AWEL) et de l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV). L’objectif de ce projet était de développer des moyens concrets pour promouvoir la protection solaire auprès de la population suisse.  

Jusqu’à présent, les autorités sanitaires et la Ligue contre le cancer ont essayé d’améliorer le comportement de la population en matière de protection solaire par des approches de prévention comportementale en la sensibilisant aux dangers des rayons UV. Afin d’améliorer encore le comportement en la matière, de nouvelles approches sont nécessaires, telles que le « nudging » (équivalent français de « donner un coup de pouce »). La pratique du nudging a pour but d’influencer le comportement et les décisions des personnes concernées dans un environnement physique, social et psychologique, sans toutefois leur demander de faire un choix délibéré ou de les y forcer. Un « nudge » est toujours conçu pour le bien de la personne visée. Vous trouverez un point de vue théorique et méthodologique détaillé ainsi que tous les résultats de l’étude dans le rapport « Untersuchung der Möglichkeiten des Einsatzes von Nudging zur Verbesserung des UV-Schutzverhaltens in der Freizeit » (Étude des possibilités d’utiliser les nudges pour améliorer le comportement en matière de protection contre les UV pendant les loisirs), disponible en allemand.  

Liens

Javascript est requis pour afficher les communiqués de presse. Si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas activer Javascript, veuillez utiliser le lien ci-dessous pour accéder au portail d’information de l’administration fédérale.

Vers le portail d’information de l’administration fédérale

Dernière modification 01.03.2021

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division radioprotection
Section rayonnement non ionisant et dosimétrie
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 462 96 14
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/gesund-leben/umwelt-und-gesundheit/strahlung-radioaktivitaet-schall/elektromagnetische-felder-emf-uv-laser-licht/sonne_uv-strahlung.html