Dose équivalente au cristallin et double dosimétrie

Lorsqu’elles exécutent certains travaux, les personnes professionnellement exposées aux radiations doivent porter deux dosimètres du corps entier (le second en dessus du tablier de protection). Cette procédure permet également d’évaluer la dose équivalente au cristallin.

Second dosimètre du corps entier

  • On ne porte un second dosimètre du corps entier que lorsque l’on travaille avec un tablier de protection
  • Ce dosimètre se place sur le tablier
  • Le service de dosimétrie individuelle y appose un signe distinctif
     

Pourquoi porter un dosimètre supplémentaire sur le tablier ?

  • Les personnes surveillées doivent porter plusieurs dosimètres quand la valeur de dose indiquée par un seul dosimètre n'est pas représentative de la dose efficace à cause de l'inhomogénéité du champ de radiation (ordonnance sur la dosimétrie, art. 9).
  • Le port d’un dosimètre sur le tablier permet la prise en compte des parties du corps non protégées dans le calcul de la dose efficace.
  • Lorsqu’on porte un tablier de protection, seul un dosimètre placé sur ce tablier peut estimer la dose équivalente au cristallin (ordonnance sur la dosimétrie, art. 11).

Quand faut-il porter ce second dosimètre ?

  • Lors des actes interventionnels dans le domaine des doses élevées, toutes les personnes à proximité immédiate du patient ont l’obligation de porter un dosimètre sur le tablier.

    Sont notamment concernées les opérations de radiologie, cardiologie, d’urologie et d’angiologie interventionnelles.
  • Pour les autres personnes qui effectuent des actes interventionnels, l’Office fédéral de la santé publique recommande de faire procéder à une évaluation individuelle de l’exposition aux rayonnements par l’expert en radioprotection. En outre, les personnes chez qui la dose équivalente au cristallin est susceptible d’être élevée doivent porter pendant trois mois un second dosimètre sur le tablier. En s’appuyant sur la valeur ainsi mesurée, l’expert en radioprotection décide ensuite s’il faut continuer de porter ce dosimètre supplémentaire.
  • La nouvelle limite de dose pour le cristallin, de 20 mSv par an, ne pourra faire l’objet de contrôles qu’à partir de 2019. Les établissements ont donc encore un an pour procéder à l’évaluation nécessaire.

Dernière modification 29.07.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division radioprotection
Section rayonnement non ionisant et dosimétrie
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 462 96 14
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/gesund-leben/umwelt-und-gesundheit/strahlung-radioaktivitaet-schall/dosimetrie-berufliche-strahlenexposition/augenlinse.html