Dosimétrie et exposition au rayonnement dans un cadre professionnel

Les personnes exposées dans le cadre de leur profession doivent être protégées de manière fiable contre les rayonnements ionisants. Il faut donc surveiller la dose de rayonnement reçue par chaque individu.

Exposition au rayonnement dans un cadre professionnel

Sont considérées comme professionnellement exposées aux radiations les personnes qui:

  • peuvent dépasser, dans le cadre de leur activité professionnelle ou de leur formation, une limite de dose applicable à l'exposition du public:

    dose efficace: 1 mSv par année civile;
    dose équivalente pour le cristallin: 15 mSv par année civile;
    dose équivalente pour la peau: 50 mSv par année civile.
  • séjournent au moins une fois par semaine dans des secteurs contrôlés, pour leur travail ou leur formation;
  • séjournent au moins une fois par semaine dans des secteurs surveillés, pour leur travail ou leur formation et peuvent dans ce cadre être soumis à un débit de dose ambiante élevé.


Les personnes de moins de 16 ans ne peuvent pas être employées en tant que personnes exposées aux rayonnements dans l'exercice de leur profession.

La définition de l’ORaP a été étendue afin de protéger aussi les personnes soumises à une exposition au rayonnement naturel (NORM, radon ou aviation). A l’exception du personnel navigant, les personnes qui sont soumises au rayonnement cosmique ne sont pas considérées comme professionnellement exposées aux radiations.

Responsabilité de l'employeur

La responsabilité relative à l'exposition aux rayonnements dans le cadre de l'activité professionnelle incombe au titulaire de l'autorisation (la plupart du temps l'employeur). Ce dernier doit, par exemple, désigner les personnes exposées aux rayonnements dans son entreprise et les informer de la particularité de leur statut. Il doit aussi leur procurer une formation en radioprotection et des cours de perfectionnement correspondant à leur activité et leur responsabilité.

Le titulaire de l'autorisation doit charger un service de dosimétrie agréé de mesurer, individuellement et à intervalle mensuel, la dose reçue par toutes les personnes exposées dans son entreprise, et assumer les frais y relatifs. Il doit également informer ces personnes des résultats de la dosimétrie.

Droit de la personne exposée au rayonnement dans l'exercice de sa profession

Une personne exposée aux rayonnements dans l'exercice de sa profession a le droit de porter un dosimètre. La dosimétrie devrait, par conséquent, ne pas être comprise comme un instrument de contrôle des autorités de surveillance mais comme un contrôle individuel. La personne est ainsi informée sur les doses mensuelles reçues et a l'assurance de ne pas être exposée à son insu.

Dosimétrie

Personendosimetrie Teaser

Par dosimétrie, on entend la mesure du rayonnement qui est significatif pour l'évaluation des risques liés aux rayonnements. On le mesure, par exemple, au moyen du dosimètre du corps entier ou du dosimètre des extrémités.

Pour les personnes exposées dans le cadre de leur profession, l'exposition aux rayonnements doit être déterminée individuellement conformément à l'ordonnance sur la dosimétrie. On parle dans ce cas de dosimétrie individuelle. La dosimétrie individuelle se distingue par la dosimétrie externe et la dosimétrie interne:

Dosimétrie externe:
par des appareils tels que des installations radiologiques, des tomodensitomètres ou par des sources radioactives scellées ou non scellées. Un dosimètre mesure le rayonnement rencontré à la surface du corps.

Dosimétrie interne:
il est possible que le corps absorbe des nucléides radioactifs par voie cutanée, par inhalation ou par ingestion. On parle dans ce cas d'incorporation. La mesure de l'activité accumulée dans l'organisme s'effectue par un contrôle de l'activité de la glande thyroïde ou par un dosimètre du corps entier ; l'activité excrétée par l'organisme est mesurée dans les selles et/ou l'urine.

Le dosimètre est un appareil servant à déterminer la dose du rayonnement et qui, dans le cas de la dosimétrie individuelle, est porté à même le corps.

L'OFSP gère le registre dosimétrique central dans lequel sont enregistrés les résultats de la dosimétrie de toutes les personnes exposées aux rayonnements dans le cadre de leur profession depuis 1989.

  • Le registre dosimétrique central a pour but d'enregistrer la dose déterminée tout au long de l'activité des personnes professionnellement exposées aux radiations afin de clarifier leurs éventuelles prétentions d'assurance.

  • Chaque année une statistique est réalisée sur la base du registre dosimétrique central et publiée dans le rapport annuel des autorités de surveillance Dosimétrie.

Dernière modification 17.09.2018

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division radioprotection
Section rayonnement non ionisant et dosimétrie
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 462 96 14
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/gesund-leben/umwelt-und-gesundheit/strahlung-radioaktivitaet-schall/dosimetrie-berufliche-strahlenexposition.html