Espérance et qualité de vie réduites pour les fumeurs

Le tabagisme provoque de nombreuses maladies et entraîne une dégradation de la qualité de vie. Les fumeurs souffrent plus fréquemment de maladies chroniques non contagieuses (cancer des poumons ou troubles cardio-vasculaires).

Fumer et mourir plus tôt

Les fumeurs voient leur espérance de vie réduite de 14 ans en moyenne. Parmi les fumeurs quotidiens, la moitié meurt prématurément et la moitié de ces décès survient avant l’âge de 70 ans. Tout comme la sédentarité et une alimentation déséquilibrée, le tabagisme compte parmi les principaux facteurs de risque entraînant des maladies non transmissibles et une mort prématurée.

Fumer réduit la qualité de vie

Condition physique moins bonne, handicap physique consécutif à un infarctus ou à une attaque cérébrale ou mobilité réduite découlant de difficultés respiratoires, telles sont les conséquences du tabagisme. Ces limitations physiques peuvent entraîner une incapacité de travail. Le tabagisme augmente en outre le risque de souffrir de démence ou d’Alzheimer.

Le tabagisme provoque de nombreuses maladies

Le tabagisme endommage quasiment chaque organe dans le corps, touchant tout particulièrement les voies respiratoires et le système cardio-vasculaire.

Il entraîne :

  • jusqu’à 90 % de tous les cancers du poumon
  • de nombreux autres types de cancers
  • le développement de maladies pulmonaires chroniques qui entravent la respiration (chroniques obstructives)
  • des lésions des yeux, de l'appareil dentaire, du système digestif, du squelette, des organes sexuels
  • la stérilité.
  • En outre, le tabagisme vieillit la peau prématurément et lui donne un aspect ridé.

Le tabagisme : un danger pour l’enfant à naître

Fumer pendant la grossesse porte préjudice à l'enfant à naître. Le tabagisme, actif ou passif, nuit à son développement et augmente le risque de naissance prématurée. Les enfants de mères fumeuses présentent, à la naissance, un poids inférieur à celui des enfants de mères non fumeuses et sont davantage sujets aux malformations ainsi qu’aux maladies infantiles ; ils présentent en outre un taux de mortalité plus élevé. Chez les personnes fumeuses, le risque d’accoucher prématurément est plus élevé de 40 %. Dans les pays industrialisés, les naissances prématurées constituent la principale cause de mortalité infantile.

Informations complémentaires

Cancer

Les nombreux types de cancer constituent la deuxième cause de décès en Suisse. Vous trouverez ici les informations générales sur le cancer et ses facteurs de risque.

Maladies cardio-vasculaires

Dans notre pays, les maladies cardio-vasculaires sont responsables de près d’un tiers des décès, et elles constituent la première cause de mortalité en Suisse et dans le monde. Vous trouverez ici les principales informations à ce sujet.

Affections respiratoires chroniques

Les affections respiratoires chroniques comme l'asthme ou la broncho-pneumopathie chronique obstructive sont assez fréquentes en Suisse. En savoir plus sur ces maladies...

Dernière modification 14.04.2020

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Prévention des maladies non transmissibles
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 88 24
E-mail

Imprimer contact

logo-opp.JPG

Découvrez prevention.ch

La nouvelle plateforme d’information et d’échange pour la prévention et la promotion de la santé.

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/gesund-leben/sucht-und-gesundheit/tabak/gesundheitliche-folgen-rauchen.html