Traitement avec prescription de diacétylmorphine (héroïne)

En Suisse, environ 8% des personnes dépendantes bénéficient d’un traitement basé sur la substitution par la diacétylmorphine (forme pharmaceutique de l’héroïne). Ce traitement s’adresse aux personnes qui souffrent d’une dépendance grave à l’héroïne. Il est dispensé dans des centres spécialisés. 

Généralités

Le traitement avec prescription de diacétylmorphine (traitement avec prescription d'héroïne, HeGeBe) consiste en l'administration strictement réglementée et contrôlée de diacétylmorphine dans le cadre d'un suivi médical et psychosocial. Il a été expérimenté pour la première fois en Suisse en 1994, dans le cadre d'une étude de cohorte. Suite aux résultats positifs obtenus, il s'est imposé en tant que mesure thérapeutique et a été inscrit dans la loi sur les stupéfiants lors de la révision en 2011. En 2016 environ 1’600 personnes dépendantes ont suivi un tel traitement dans 21 centres ambulatoires spécialisés et un centre pénitentier.

Les autorisations, la surveillance, le contrôle et l'information relatifs à ce traitement relèvent de l’OFSP.

Objectifs

Les objectifs du traitement avec prescription de diacétylmorphine correspondent à ceux des autres traitements basés sur la
substitution :

  • Créer un lien thérapeutique durable
  • Améliorer l'état de santé physique et psychique des personnes et favoriser leur intégration sociale
  • Induire une consommation à faible risque et créer les conditions pour une abstinence durable
  • Eloigner les usagers du milieu illicite et prévenir la criminalité liée à l'approvisionnement en substances.

Résultats

Le traitement avec prescription de diacétylmorphine fait l’objet d’un monitoring et d’une évaluation scientifiques depuis 1994. Les résultats sont manifestes : ils démontrent une amélioration constante de la santé psychique et physique ainsi que de la situation sociale des personnes dépendantes ; la criminalité a très nettement diminué.

Critères d'admission

Les critères pour suivre un traitement avec prescription de diacétylmorphine sont :

  • Majorité (18 ans)
  • Dépendance grave à l'héroïne depuis au moins deux ans
  • Deux tentatives au moins de traitement préalable infructueuses (résultats insatisfaisants ou interrompus)
  • Répercussions physiques, psychiques ou sociales imputables à la consommation.

Tâches de l'OFSP

Dans le cadre du traitement avec prescription de diacétylmorphine, l'OFSP remplit les tâches suivantes :

  • Délivrance d'autorisations aux institutions, aux médecins et aux patients
  • Surveillance des institutions et contrôles y relatifs en collaboration avec les autorités cantonales compétentes
  • Coordination du réseau HeGeBe en vue de promouvoir l'échange d'expériences et de connaissances
  • Mise à jour et publication du manuel « Traitement avec prescription d'héroïne » (voir lien)
  • Elaboration du rapport annuel sur le traitement avec prescription de diacétylmorphine

Législation

Le traitement de prescription de diacétylmorphine est strictement réglementé. Les bases légales sont :

Ces dispositions légales sont explicitées dans le manuel Traitement avec prescription de diacétylmorphine. (v. documents)

Dernière modification 04.12.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Prévention des maladies non transmissibles
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 20 43
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/gesund-leben/sucht-und-gesundheit/suchtberatung-therapie/substitutionsgestuetzte-behandlung/heroingestuetzte-behandlung.html