Traitements basés sur la substitution lors de dépendance aux opioïdes

Le traitement basé sur la substitution s’adresse aux personnes dépendantes aux opioïdes. Un médicament de substitution est prescrit dans le cadre d'un suivi thérapeutique qui prend en compte des mesures somatiques, psychiatriques, psychothérapeutiques, socio-éducatives et socio-pédagogiques.

Fondements

Le traitement basé sur la substitution s’adresse aux personnes dépendantes aux opioïdes. Un médicament de substitution est prescrit dans le cadre d'un suivi thérapeutique avec des mesures somatiques, psychiatriques, psychothérapeutiques, socio-éducatives et socio-pédagogiques.

En Suisse, la base légale permettant de traiter les personnes dépendantes aux opioïdes avec la méthadone existe depuis 1975. De nombreuses études scientifiques ont établi l'efficacité du traitement basé sur la substitution qui figure aujourd'hui parmi les approches standard en matière de dépendance aux opioïdes. En Suisse, près de 18’000 personnes suivent un traitement avec prescription de méthadone ou de buprénorphine, et environ 1’600 avec prescription de diacétylmorphine (forme pharmaceutique de l’héroïne).

Objectifs du traitement avec prescription de médicaments de substitution

Le traitement basé sur la substitution consiste à :

  • Créer un lien thérapeutique durable
  • Améliorer l'état de santé physique et psychique des personnes et favoriser leur intégration sociale
  • Induire une consommation à faible risque et créer les conditions pour une abstinence durable
  • Eloigner les usagers du milieu illicite et prévenir la criminalité liée à l'approvisionnement en substances.

Dispensation des traitements

Les traitements avec prescription d’opioïdes tels que méthadone, buprénorphine ou autres opioïdes oraux à longue durée d’action relèvent des autorités cantonales (médecin cantonal) qui doivent les autoriser. Ils sont principalement dispensés par un médecin de famille (60 % environ) ou en milieu hospitalier, au sein de services psychiatriques et d’institutions spécialisées.
La remise du médicament de substitution peut être déléguée aux pharmaciens. Le traitement avec prescription de  diacétylmorphine est soumis à des dispositions particulières qui relèvent directement de l’Office fédéral de la santé publique. Il est dispensé dans des institutions spécialisées (voir chapitre correspondant).

Recommandations médicales

Le traitement basé sur la substitution fait l’objet de recommandations médicales régulièrement actualisées par la Société suisse de médecine de l’addiction (voir lien).

Pour les médecins de premier recours, les éléments nécessaires au suivi clinique des personnes dépendantes se trouvent sur le site internet Praticien Addiction Suisse (v. lien ci-dessous)

 

Tâches de l'OFSP

L'Office fédéral de la santé publique s'engage sur plusieurs plans dans le domaine des traitements basés sur la substitution :

  • Soutien à l’élaboration et la publication de recommandations relatives aux traitements basés sur la substitution
  • Soutien des Réseaux régionaux de soutien aux médecins de premiers recours (v. lien Praticien Addition Suisse ci- dessous).
  • Organisation de manifestations régionales et nationales sur le traitement des personnes avec une dépendance aux opioïdes
  • Soutien de publications spécialisées
  • Statistique des traitements avec prescription de médicaments de substitution (v. lien act-info)

Les mesures qui incombent à l’OFSP dans le cadre du traitement avec prescription de diacétylmorphine sont décrites dans le chapitre correspondant.

Dernière modification 01.07.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Prévention des maladies non transmissibles
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 20 43
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/gesund-leben/sucht-und-gesundheit/suchtberatung-therapie/substitutionsgestuetzte-behandlung.html