Alcool et violence

L’abus d'alcool est un facteur important de violence domestique, d’infractions dans l'espace public et de harcèlement ou d'agression. Le but de l’OFSP est d’en réduire les conséquence sociales négatives.

Alcool et violence dans l'espace public

Blessures corporelles, vandalisme, nuisances sonores : la violence dans l'espace public alimente sans cesse le débat public. Quelle est l'influence de l'alcool lors de tels événements ?

Près de la moitié des actes de violence commis dans l'espace public sont dus à l'alcool. La majorité de ces actes de violence sous l’emprise de l’alcool consistent en trouble de l'ordre public, altercations et blessures corporelles. Les déprédations et le vandalisme sont aussi nombreux. L’alcool a joué un rôle dans plus d’un tiers des délits tels que le brigandage, les menaces ou le chantage. Les actes de violence sont surtout perpétrés le week-end dans le contexte de la vie nocturne ; dans la majorité des cas, ce sont des hommes entre 19 et 34 ans qui les commettent.

Diminuer la consommation problématique d'alcool permettrait de réduire la violence dans l’espace public et de produire un impact positif sur la sécurité. A cet effet, il serait souhaitable de renforcer la collaboration entre les acteurs de la prévention et la police. Divers projets avec différents partenaires sont actuellement menés dans ce but 

Alcool et violence domestique

La consommation d’alcool augmente significativement le risque d’être impliqué dans une situation violente, que ce soit en tant que victime ou auteur. Cette double problématique violence-alcool est aussi présente dans la sphère privée. En effet, les hommes qui se rendent dans un service de consultation ou participent à un programme d’apprentissage contre la violence domestique présentent souvent aussi un problème d’alcool. Environ la moitié des femmes concernées par la violence font état d’une consommation problématique d’alcool dans le couple ; dans la majorité des cas, ce sont les hommes qui boivent. Dans un couple sur quatre, indépendamment de la classe sociale ou de l’âge, le comportement agressif et la consommation d’alcool surviennent conjointement.

Par conséquent, il est essentiel que les offres de conseils ou de traitement en matière d’alcool abordent aussi le problème de la violence, et inversement.

Dommages commis par des tiers alcoolisés

La consommation d’alcool à risque et dépendante est liée à un grand nombre de problèmes de santé, autant au niveau physique que psychique. Ces problèmes ne touchant pas seulement les personnes qui consomment en excès, mais aussi des tiers.

Dans notre pays, près de la moitié de la population est importunée ou effrayée dans l'espace public par des personnes alcoolisées. Les adolescents et les jeunes adultes sont particulièrement touchés.
Une petite partie de la population indique avoir subi des agressions corporelles par des personnes alcoolisées, les auteurs des faits étant la plupart du temps des hommes, inconnus de leur victime.

Dans la sphère privée, un cinquième des personnes indique avoir été victime d’un acte de violence commis par une connaissance sous l'emprise de l’alcool. Les enfants en subissent aussi les effets négatifs.

Il n’est pas possible d’établir un lien de causalité entre alcool et violence. Mais il ne fait aucun doute que l’abus d’alcool induit des comportements pouvant nuire à des tiers. Il importe de réduire ce risque.

Informations complémentaires

Demandes de financement pour un projet de prévention en matière d’alcool

L’art. 43a de la loi sur l'alcool habilite la Confédération à soutenir des projets de prévention de l’alcoolisme. L’Office fédéral de la santé publique évalue la pertinence des demandes et l’effet préventif escompté des projets.

Dernière modification 17.09.2018

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Prévention des maladies non transmissibles
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 88 24
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/gesund-leben/sucht-und-gesundheit/alkohol/soziale-folgen/gewalt.html