Poids corporel

Le surpoids et l’obésité, tout comme un poids corporel trop faible, sont mauvais pour la santé. Le poids de forme permet d’augmenter le sentiment de bien-être et de réduire les risques pour la santé.

« Un poids de forme vous permet de réduire le risque de développer plusieurs maladies causées par l’excès de graisse corporelle, en particulier certains cancers, mais aussi les maladies cardiaques et le diabète notamment. La maigreur comme le surpoids peuvent être mauvais pour la santé ; vous devez donc vous situer dans les limites d’un poids corporel sain. »

[source OMS, Le code européen contre le cancer]

Le surpoids, et surtout l’obésité, figure parmi les facteurs de risque pour les maladies non transmissibles. Chez les enfants et les adolescents également, l’obésité représente un risque pour la santé. La maladie peut être source de souffrances physiques et psychiques.

Rapport à son propre corps

Le poids corporel et un rapport sain à son propre corps sont déterminants pour la santé. Ainsi, un poids corporel trop élevé ou trop faible peut être néfaste.

Au total, 3,5 % des habitants en Suisse sont concernés une fois dans leur vie par des troubles alimentaires tels que l’anorexie, la boulimie ou l’hyperphagie boulimique (consommation périodique d’une grande quantité de nourriture). La fondation Promotion santé suisse (PS CH) coordonne les mesures consacrées à la thématique via son programme Image corporelle positive.

Comment évaluer le poids corporel ?

Il existe plusieurs méthodes permettant d’évaluer les risques pour la santé à partir du poids corporel : l’indice de masse corporelle (IMC), entre autres, est simple à calculer et mondialement reconnu. Il consiste à déterminer le rapport entre le poids et la taille. D’autres méthodes, telles que la mesure du tour de taille, sont plus difficiles à mettre en œuvre. Elles fournissent cependant des données plus précises sur le profil corporel, notamment sur le taux de graisses et leur répartition dans le corps.

La rubrique «Documents» contient différents textes sur les méthodes de mesure et des tableaux sur le surpoids et la maigreur.

Adopter un mode de vie sain et prévenir

En pratiquant une activité physique régulière et en vous alimentant de manière équilibrée, vous réduisez le risque de surpoids et d’obésité. Vous trouverez diverses informations, vidéos et fiches thématiques sur Promotion de l'activité physique. La page Maladies non transmissibles: comment les prévenir livre davantage d’astuces pour mener une vie saine.

Le site internet de l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) contient également des informations sur l’alimentation.

Système de monitorage & plateforme d'information et d'échange

MonAM – Button

MonAM – Système de monitorage suisse des Addictions et des Maladies non transmissibles

En Suisse, les maladies non transmissibles et les addictions représentent un véritable défi pour la santé publique. Le système de monitorage fournit des chiffres clés, issus de sources fiables, sur plus de 110 indicateurs.

logo-opp.JPG

Découvrez prevention.ch

prevention.ch est la plateforme globale d’information et d’échange dans le domaine de la promotion de la santé et de la prévention. Elle met en réseau des professionnels et assure la liaison entre les domaines des addictions, de la santé psychique et de la prévention des maladies non transmissibles.

Informations complémentaires

Rapports de recherche Activité physique et Poids corporel

Veuillez trouver ci-dessous la liste des rapports de recherche sur l'activité physique et le poids corporel, financés par l'Office fédéral de la santé publique.

Dernière modification 06.05.2022

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Prévention des maladies non transmissibles
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 88 24
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/gesund-leben/gesundheitsfoerderung-und-praevention/koerpergewicht.html