Nouvelles tâches des cantons

La loi sur l’enregistrement des maladies oncologiques (LEMO) oblige tous les cantons à tenir un registre des tumeurs ou à s’affilier à un registre existant.

Un logiciel d’enregistrement unique sera utilisé pour les registres cantonaux des tumeurs afin d’harmoniser la procédure. En vertu de l’art. 27 de l’ordonnance sur l’enregistrement des maladies oncologiques (OEMO), l’organe national d’enregistrement du cancer est chargé de fournir ce logiciel aux registres cantonaux. Depuis mars 2018, l’Office fédéral de l’informatique et des télécommunications (OFIT) développe, à notre demande, l’infrastructure informatique nationale à cet égard, dont le logiciel fait partie.

Sur demande, nous donnons des informations complémentaires concernant la réalisation et la mise en service du logiciel d’enregistrement. Dans l’onglet « Documents » ci-dessous, vous trouverez par ailleurs une vue d’ensemble des tâches cantonales prévues par la LEMO ainsi que d’autres renseignements utiles en vue de leur exécution.

Weiterführende Themen

Le cancer en Suisse

Entre 2008 et 2012, quelque 21 000 nouveaux cas de cancer ont été diagnostiqués chaque année chez les hommes et 17 700 chez les femmes, soit 2000 cas de plus, pour chaque sexe. La mortalité, toutefois, diminue.

Droits dans le cadre de l’enregistrement du cancer

Dès le 1er janvier 2020, la nouvelle loi sur l’enregistrement des maladies oncologiques donne aux patients le droit d’être informés et de s’opposer. Par ailleurs, ils ont le droit de bénéficier d’un soutien et d’accéder à leurs données.

Dernière modification 07.08.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Section Cybersanté et registres des maladies
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 462 74 17
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/gesetze-und-bewilligungen/gesetzgebung/gesetzgebung-mensch-gesundheit/gesetzgebung-krebsregistrierung/neue_aufgaben_kantone.html