Étude sur le potentiel de la formation interprofessionnelle dans le domaine de la santé

La formation interprofessionnelle est-elle un facteur essentiel pour réduire la pénurie de main-d’œuvre, tout en augmentant la qualité des soins et en réduisant les coûts ? Si tel est le cas, de quelle manière ? L’étude apporte des réponses à ces questions avec l’exemple de la SUPSI au Tessin.

Cette étude analyse la plus-value de la formation interprofessionnelle dans la pratique professionnelle, ainsi que le potentiel de développement des capacités de collaboration interprofessionnelle dans le domaine de la santé. Elle examine la complexité du processus d’apprentissage et énonce les conditions nécessaires à son succès. Parallèlement, elle se penche sur l’importance du futur milieu professionnel pour le maintien, la mise en œuvre et la promotion de la capacité de collaboration interprofessionnelle.

D’après cette étude, l’effet de la formation interprofessionnelle pour la constitution de la capacité de collaboration interprofessionnelle s’observe de manière durable deux ans après l’obtention du diplôme. Il ne s’agit cependant pas d’un trait continu et stable : Un an après l’obtention du diplôme, l’effet de la formation interprofessionnelle semble faiblir, puis croît à nouveau nettement dans les mois qui suivent. L’étude estime que cette évolution est dûe au fait que la première année de travail est davantage orientée vers d’autres processus, et que les personnes concernées ont besoin d’un certain temps avant de pouvoir s’intéresser à nouveau à la collaboration interprofessionnelle.

Question de recherche, objectif et démarche méthodologique : 

Le projet de recherche s’attelle à la question générale : « Quel potentiel la formation interprofessionnelle a-t-elle dans le domaine de la santé en Suisse pour améliorer la qualité des soins et réduire la pénurie de main-d’œuvre et les coûts ? »

L’objectif de l’étude était d’analyser les effets de la formation interprofessionnelle et d’identifier les principaux facteurs permettant d’encourager ou d’empêcher l’utilisation pendant le travail quotidien de compétences interprofessionnelles acquises. De plus, elle cherchait à évaluer les mesures susceptibles de renforcer les incitations et celles aidant à surmonter les obstacles.

Le projet se base sur une combinaison de méthodes qualitatives et quantitatives (Mixed Method Design). En premier lieu, des étudiants de 1re et 3e année et d’anciens étudiants (1-2 ans après l’obtention du diplôme) de la filière Santé de la SUPSI ont été interrogés quant à leur attitude face à la collaboration interprofessionnelle Cette mesure a été effectuée avec le questionnaire Attitudes toward Health Care Teams (ATHCT), reconnu internationalement. Dans la deuxième partie de l’enquête, un nombre important de participants à l’étude quantitative a participé à des entretiens. Le but était de découvrir comment les étudiants ont acquis les compétences interprofessionnelles et comment ce bagage a évolué dès leur entrée dans la pratique professionnelle.

Durée du projet : Juin 2017 à novembre 2019

Direction du projet : Prof. Monica Bianchi, Scuola Universitaria della Svizzera Italiana (SUPSI)

Informations complémentaires

Rapports de recherche sur les professions de la santé

Quelles compétences les professionnels de la santé doivent-ils apporter pour gérer le nombre croissant de seniors ? Qu’est-ce qui les motive ou affecte leur santé ?

Publications au sujet de l'interprofessionnalité dans le domaine de la santé

Vous trouverez ici les publications du volet «Modèles de bonnes pratiques» du programme de promotion «Interprofessionnalité dans le domaine de la santé».

Dernière modification 29.09.2020

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division professions de la santé
Section Développement professions de la santé
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 462 74 17
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/das-bag/publikationen/forschungsberichte/forschungsberichte-interprofessionalitaet-im-gesundheitswesen/forschungsberichte-interprofessionalitaet-m1-potenziale-bildung.html