Processus relatifs aux soins psychiatriques et psychothérapeutiques destinés aux enfants et aux adolescents

Quels facteurs favorisent, ou entravent, les soins psychiatriques et psychothérapeutiques destinés aux enfants et aux adolescents ? Une collaboration interprofessionnelle plus forte peut-elle améliorer la situation ? L'étude apporte des réponses.

Au cours des dernières années, on a constaté en Suisse une absence ou une insuffisance manifeste de soins de base psychiatriques et psychothérapeutiques pour les enfants et les adolescents. L’étude met en lumière les raisons de ces lacunes et se penche sur le processus relatif aux soins – de l’identification des premiers symptômes à la mise en œuvre d’une mesure psychiatrique ou psychothérapeutique – et ce, en mettant l’accent sur le contexte scolaire. Par ailleurs, elle se penche les possibilités d’augmenter la collaboration interprofessionnelle (CIP) afin de contribuer à améliorer la situation dans le contexte actuel.

Les résultats montrent que la reconnaissance et l’acceptation d’un trouble psychique par l’individu lui-même ou par son tuteur légal est un facteur central pour le succès des soins. Divers groupes de clients vulnérables qui risquent davantage de ne pas recevoir de traitement optimal ont été identifiés. Ainsi, les familles aux ressources financières limitées, qui ne peuvent s’offrir qu’une psychothérapie médicale ou déléguée, sont particulièrement restreintes dans leur choix de thérapeutes et doivent souvent accepter des délais d’attente assez longs.

L'étude montre que grâce à leur proximité avec l'école, les assistants sociaux et les psychologues scolaires sont en mesure d’identifier les problèmes de développement et les constellations de risque et d'intervenir à un stade précoce. Par ailleurs, il ressort que la CIP, associée à une mise en réseau au niveau institutionnel des différents groupes professionnels, conduit à une amélioration de la situation des soins pour les cas complexes.

Question de recherche, objectif et démarche méthodologique

L'objectif général de l'étude est d'identifier les faiblesses dans les soins psychiatriques et psychothérapeutiques destinés aux enfants et aux adolescents et de concevoir des bonnes pratiques ayant un caractère de modèle au niveau suprarégional. En outre, il convient de montrer les limites et les possibilités de la CIP dans le cadre actuel tout en élaborant des suggestions d'optimisation. Des recommandations relatives à un relevé représentatif des soins dispensés aux enfants et aux adolescents atteints de troubles psychiques sont formulées en se fondant sur les informations obtenues.

Afin d'atteindre les objectifs fixés, quatre approches méthodologiques, basées les unes sur les autres, ont été choisies pour examiner le parcours de 30 clients du Service de psychologie scolaire du canton de Bâle-Ville.

Durée : de mai 2019 à juillet 2020

Direction du projet : Karin Keller et Letizia Wyss Service de psychologie scolaire du canton de Bâle-Ville (Schulpsychologischer Dienst, SPD)

Informations complémentaires

Professions de la santé

Quelles compétences les professionnels de la santé doivent-ils apporter pour gérer le nombre croissant de seniors ? Qu’est-ce qui les motive ou affecte leur santé ?

Publications au sujet de l'interprofessionnalité dans le domaine de la santé

Vous trouverez ici les publications du volet «Modèles de bonnes pratiques» du programme de promotion «Interprofessionnalité dans le domaine de la santé».

Dernière modification 29.06.2023

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division professions de la santé
Section Développement professions de la santé
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 462 74 17
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/das-bag/publikationen/forschungsberichte/forschungsberichte-interprofessionalitaet-im-gesundheitswesen/forschungsberichte-interprofessionalitaet-M19-psychiatrisch-psychotherapeutische-versorgung-ipz.html