Histoire de la Commission fédérale pour les problèmes liés à l’alcool (CFAL)

 D’abord créée pour lutter contre les effets de l’alcoolisme alors qu’il progressait fortement, la CFAL s’est ensuite concentrée à lutter contre ses causes puis contre les problèmes liés à l’alcool. Elle collabore aux nouvelles stratégies nationales Addiction et de prévention des Maladies non transmissibles (MNT).  

Lutter contre les effets de l’alcoolisme

L'idée de créer la commission est née en 1944, d'une proposition de la Société suisse de psychiatrie au Conseil fédéral. Cette demande se fondait notamment sur la large progression de l'alcoolisme dans notre pays. Par décision du 2 mars 1945, prise sur la base de l'art. 69 de la Constitution fédérale (lutte contre les maladies transmissibles, très répandues et particulièrement dangereuses), le Conseil fédéral a approuvé la création de la «Commission fédérale contre l'alcoolisme». La CFAL a débuté ses activités en 1946.

Deux ans déjà après sa formation, la commission présentait un rapport sur la réforme de la dîme de l'alcool.

Lutter contre les causes de l’alcoolisme

Par la suite, la CFAL a décidé d'axer ses activités sur les causes de l'alcoolisme, la lutte contre ses effets passant au second plan.

Durant les années 50, la commission a tenté pour la troisième fois d'instaurer un impôt général sur les boissons, tentative qui échoua, comme les deux précédentes. Au début de cette même période, le processus de libéralisation et l'avènement d'une politique en matière d'alcool axée sur la responsabilisation de l'individu ont rendu le travail de prévention plus complexe.

Lutter contre les problèmes liés à l’alcool

Suite à un examen mené par un groupe de travail ad hoc, l'organisation et les tâches de la CFAL ont été redéfinies au début des années 80. Le règlement du 2 mars 1981 prévoyait non seulement de changer le nom de la commission en «Commission fédérale pour les problèmes liés à l'alcool», mais également d'adapter sa structure et sa composition aux nouveaux besoins.

Le programme national alcool

En novembre 2000, la CFAL a présenté aux milieux intéressés sa stratégie intitulée «Plan national d'action alcool (PNAA)». L'exigence majeure consistait à formuler les objectifs et les stratégies envisageables pour la future politique dans le domaine de l'alcool. Consciente que de nombreuses mesures contenues dans le PNAA relevaient de la compétence des cantons, la CFAL a alors développé le projet des plans d'action cantonaux alcool (PAC).

Depuis 2015, déjà avant la fin du programme national alcool en 2016, la CFAL a participé à l’élaboration des nouvelles stratégies nationales Addiction et de prévention des Maladies non transmissibles (MNT) dans lesquelles le facteur de risque alcool occupe une place importante. Les mesures du programme national alcool ont été intégrées dans ces deux nouvelles stratégies.

Informations complémentaires

Stratégie nationale Prévention des maladies non transmissibles

En Suisse, 2,2 millions de personnes souffrent d’une maladie non transmissible. Un mode de vie sain permettrait d’éviter bon nombre de ces maladies. C’est là qu’intervient la stratégie MNT, fondée sur le partenariat.

Stratégie Addictions

La politique des addictions est un secteur en constante évolution, sans cesse confronté à de nouveaux défis comme le changement des schémas comportementaux et des tendances de consommation.

Alcool

En Suisse, la majorité des personnes consomment de l'alcool avec modération. Toutefois, une personne sur cinq fait des excès, occasionnellement ou régulièrement, affectant autant sa santé que son environnement social.

Législations cantonales

Les cantons sont des acteurs majeurs de la politique suisse en matière d’alcool, y compris concernant la réglementation. La carte des cantons montre quelles sont les règles applicables dans chacun d’eux.

Plans d'actions cantonaux alcool PAC / PAC plus

Pour une action efficace et coordonnée aux plans national et cantonal face aux problèmes liés à l'alcool, une journée PAC et trois journées PAC plus ont été organisées chaque année pour les collaborateurs des administrations cantonales.

Dernière modification 31.08.2018

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Unité de direction Santé publique
Commission fédérale des problèmes liés à l'alcool
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 63 87 93
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/das-bag/organisation/ausserparlamentarische-kommissionen/eidgenoessische-kommission-fuer-alkoholfragen-ekal/geschichte-der-ekal.html