Qualité de l’air insuffisante dans les écoles

Berne, 4.3.2019 - La qualité de l’air est insuffisante dans près de deux tiers des écoles, d’après une étude de l’OFSP. Un horaire d’aération permet d’améliorer sensiblement la situation et d’augmenter ainsi la capacité de concentration et les performances des élèves.

Schullektion Lyss2.JPG

Les salles de classe sont fortement utilisées. Souvent, un grand nombre de personnes les occupent en même temps et pendant plusieurs heures. Lorsqu’elles respirent et transpirent, elles libèrent des milliers de substances différentes dans l’air ambiant. Ces substances, dont certains composés organiques, s’accumulent durant les leçons et détériorent la qualité de l’air.

Or, l’air vicié nuit aux capacités de concentration des élèves, qui peuvent ressentir de la fatigue ou des maux de tête. Partant, leurs performances diminuent.

L’OFSP a mesuré cette qualité dans 100 salles de classe. Il est apparu que dans deux tiers des cas, elle est insuffisante durant l’enseignement. Une aération régulière et efficace permet d’améliorer rapidement la qualité de l’air ambiant. Un concept d’aération devrait aussi être planifié et mis en œuvre lors de la construction et de la rénovation de tout bâtiment scolaire.

Schullektion Lyss

Dernière modification 01.03.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Communication et campagnes
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse

Tél.
+41 58 462 95 05

E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/das-bag/aktuell/news/news-04-03-2019.html