Stratégie pour lutter contre la pénurie de médecins

Pour lutter contre la pénurie prévue des soins médicaux, le Conseil fédéral envisage, entre autres mesures, de dispenser les formations universitaires et postgrade requises à davantage de médecins et d’utiliser les ressources médicales de manière plus ciblée.

Former davantage

En septembre 2011, le Conseil fédéral a publié le rapport «Stratégie pour lutter contre la pénurie de médecins et encourager la médecine de premier recours», élaboré en réponse à la motion 08.3608 déposée par Jacqueline Fehr. Dans ce cadre, il a déterminé le nombre de médecins qu’il faudrait former pour pouvoir remplacer le volume de travail accompli en 2010 par des médecins ayant étudié en Suisse.

Il s'agit d'un «scénario de stabilisation» qui ne répond pas à la question du nombre de médecins nécessaires pour satisfaire les besoins. Sur la base des données disponibles, ce besoin serait de 1200 à 1300 médecins par année, soit 300 à 400 diplômes de plus que les 800 à 900 diplômes délivrés actuellement chaque année dans notre pays.

Formation postgrade adaptée aux besoins

L'augmentation du nombre de diplômes ne suffira toutefois pas, à elle seule, à assurer que le nombre de spécialistes soit également adapté aux besoins ultérieurement. C'est pourquoi le Conseil fédéral a recommandé d'examiner cette question en considérant également la pénurie redoutée des médecins de famille. Le rapport comporte de nombreuses autres mesures visant à assurer l'accès aux soins de santé à l'avenir également.

Programme incitatif spécial de 100 millions

Le Conseil fédéral veut aider les cantons à augmenter leurs capacités de formation en médecine humaine entre 2017 et 2020 par le biais d'un programme incitatif spécial de 100 millions de francs. Au total, 1300 diplômes devraient être délivrés jusqu'en 2025, ce qui permettrait de diminuer la dépendance envers l'étranger. L'augmentation du nombre de titres n'est pas une mesure isolée. Un rapport établi conjointement par le DEFR et le DFI, «Panorama de la formation universitaire et postgrade des médecins dans le système de santé», présente comment utiliser les ressources médicales supplémentaires au bon endroit, de manière durable et efficace. 

Communiqués

Javascript est requis pour afficher les communiqués de presse. Si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas activer Javascript, veuillez utiliser le lien ci-dessous pour accéder au portail d’information de l’administration fédérale.

Vers le portail d’information de l’administration fédérale

Informations complémentaires

Harmonisation des formations universitaire et postgrade

Ce groupe thématique a élaboré des propositions pour améliorer la cohérence et l’efficacité de la formation en médecine. Un sous-groupe a en outre traité la question de l’augmentation du nombre de diplômes en médecine humaine.

Coordination de la formation postgrade des médecins

La répartition des ressources médicales, par exemple au sein des différents groupes de spécialistes, font depuis des années l'objet de discussions professionnels et politiques. Ce groupe thématique doit déterminer comment mieux coordonner à l’avenir les formations postgrades des médecins.

Dernière modification 17.09.2018

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division professions de la santé
Section Développement professions de la santé
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 462 74 17
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/berufe-im-gesundheitswesen/medizinalberufe/medizinische-grundversorgung/strategie-gegen-aerztemangel.html