Soins de longue durée

Les soins de longue durée ont besoin de davantage de personnel. C’est pourquoi le Conseil fédéral a déjà pris des mesures dans le cadre de l’initiative visant à combattre la pénurie de personnel qualifié (FKI). Sa stratégie Santé2030 comporte de plus un axe politique dédié : « Augmentation des effectifs du personnel dans les soins de longue durée ».

Augmenter les effectifs du personnel dans les soins de longue durée

La Suisse doit former davantage de personnel soignant. Il est également nécessaire de prolonger la durée d’exercice de la profession et de promouvoir la réinsertion. L’augmentation des effectifs doit surtout cibler les soins de longue durée dans les établissements médico-sociaux et les services d’aide et de soins à domicile.

Mandat du Conseil fédéral dans le contexte de l’initiative FKI

En 2016, dans le cadre de l’initiative visant à combattre la pénurie de personnel qualifié en exploitant mieux le potentiel indigène, le Conseil fédéral a prévu des mesures concernant le recrutement et le maintien du personnel. Le module spécial « Soins de longue durée et aide et soins à domicile » a permis à l’OFSP de réaliser les mesures relatives au maintien du personnel. Le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) est, quant à lui, responsable des mesures en matière de recrutement.

Module spécial Soins de longue durée et aide et soins à domicile

En collaboration avec la fondation Promotion Santé Suisse et le bureau d’études de politique du travail et de politique sociale BASS, l’OFSP a élaboré un questionnaire intitulé « Module spécial Soins de longue durée et aide et soins à domicile ». Les sondages mettent en évidence les domaines dans lesquels le personnel soignant est particulièrement satisfait ou insatisfait des conditions-cadres. Ainsi, les établissements de soins de longue durée peuvent prendre des mesures appropriées pour rendre les conditions de travail attrayantes et favorables à la santé.

Le questionnaire, géré par la fondation Promotion Santé Suisse, a été intégré à l’instrument de sondage existant Friendly Work Space (FWS) Job Stress Analysis. Depuis l’été 2020, le module est à la disposition des institutions intéressées : https://www.fws-jobstressanalysis.ch/

Axe politique dans la stratégie Santé2030

Dans sa stratégie Santé2030, le Conseil fédéral a fixé l’objectif « Garantir les soins et le financement », dont l’un des deux principaux axes politiques est intitulé « Augmentation des effectifs du personnel dans les soins de longue durée ». Des mesures coordonnées sont ici requises : d’une part, pour augmenter le nombre de diplômes délivrés et, d’autre part, pour prolonger la durée d’exercice de la profession. Un des éléments permettant d’augmenter le nombre de diplômes délivrés consistera à mener une offensive sur la formation dans le domaine tertiaire des soins, comme prévu dans l’initiative populaire « Pour des soins infirmiers forts » (initiative sur les soins infirmiers), déposée en 2017, et le contre-projet indirect élaboré par le Parlement (iv. pa. 19.401). Concernant le maintien dans le métier et le développement du profil professionnel des soins et des soins de longue durée, le Parlement a commandé des rapports qui serviront de bases à d’éventuelles mesures.

Dernière modification 23.08.2021

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division professions de la santé
Section Développement professions de la santé
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 462 74 17
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/berufe-im-gesundheitswesen/gesundheitsberufe-der-tertiaerstufe/vi-pflegeinitiative/fachkraefteerhalt-in-der-langzeitpflege.html