Elaboration et plan de mesures de la stratégie MNT

Dès 2013, la Confédération, les cantons et des ONG ont élaboré ensemble la stratégie MNT. Avec l’adoption du plan de mesures par le Conseil fédéral puis le Dialogue Politique nationale de la santé, les 16 et 24 novembre 2016, la mise en œuvre a pu commencer.

Organisation du projet

Lors de l'élaboration de la stratégie MNT, une grande attention a été accordée à l'implication et à la participation des organisations regroupant des professionnels et des personnes concernées. Ce processus participatif se reflète également dans l'organisation du projet,  qui repose sur une très large base.

L'organe directeur comprend des représentants de la Confédération, des cantons et de la fondation Promotion Santé Suisse, auxquels s'ajoutent, dans l'organe directeur élargi, des ONG, des experts en santé publique et d'autres acteurs. Viennent ensuite deux groupes de travail composés de représentants des différents domaines concernés, qui ont élaboré les grands axes de la stratégie nationale dans le cadre de deux sous-projets (cf. documents «Executive Summary GT 1» et  «Executive Summary GT 2»).

Mise au point de la stratégie et calendrier

La stratégie MNT, élaborée pour apporter des solutions aux défis sociétaux que posent les MNT, répond à la demande qui avait été formulée en 2013 par le Dialogue Politique nationale de la santé. De plus, le Conseil fédéral en a fait une des priorités de sa stratégie globale Santé2020.

L'Office fédéral de la santé publique, la Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé et la fondation Promotion Santé Suisse ont élaboré un premier projet à partir des rapports de deux groupes de travail, qui avaient été rédigés par de nombreux acteurs. A l'issue de la consultation, les partenaires ont approuvé puis remanié le projet durant l'été 2015.

Le Dialogue Politique nationale de la santé et le Conseil fédéral ont adopté la stratégie nationale Prévention des maladies non transmissibles au printemps 2016.

Elaboration du plan de mesures

Parallèlement, le Conseil fédéral a chargé le Département fédéral de l'intérieur (Office fédéral de la santé publique) d'en planifier la mise en œuvre d'ici fin 2016, en prévoyant les mesures correspondantes. Il a confié la responsabilité de ce processus à l'OFSP, à la Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé et à la fondation Promotion Santé Suisse qui ont fait appel à des organisations professionnelles et à des experts.

Le plan de mesures a été approuvé par le Conseil fédéral lors de sa séance du 16 novembre 2016 et par le Dialogue Politique nationale de la santé lors de séance du 24 novembre 2016. Les mesures seront mises en œuvre entre 2017 et 2024.

Domaines, mesures principales et mesures transversales

Les mesures principales se répartissent en trois domaines, qui couvrent deux champs  d’action fixés dans la stratégie MNT 2017-2024 : « Promotion de la santé et prévention » et « Prévention dans le domaine des soins ». Ces domaines sont les suivants :

1)    Promotion de la santé et prévention destinées à la population

S'adresse aux personnes dans leur quotidien (cadre de vie) et vise à lutter de façon coordonnée contre les facteurs de risque au sein des différents groupes de la population. Les programmes sont planifiés avant tout au niveau cantonal puis mis en œuvre par des ONG, les villes et les communes (champ d'action stratégique « Promotion de la santé et prévention »).

Les mesures principales dans ce domaine sont les suivantes :

  • Développer la prévention du tabagisme et de l'abus d'alcool ainsi que la promotion de l'activité physique et d'une alimentation équilibrée ;
  • Cibler spécifiquement les enfants et les adolescents, ainsi que les adultes et les personnes âgées ;
  • Uniformiser les critères de qualité et les prescriptions relatives aux demandes ;
  • Présenter les facteurs de succès des programmes cantonaux de prévention.

2)    Prévention dans le domaine des soins

S'adresse aux personnes qui sont en contact avec le système de santé parce qu'elles présentent un risque accru de maladie ou parce qu'elles sont déjà malades. Les mesures dans ce domaine ancrent la prévention dans la chaîne de prise en charge. Les multiplicateurs, c'est-à-dire les médecins, le personnel soignant et d'autres professionnels jouent ici un rôle particulier (champ d'action stratégique « Prévention dans le domaine des soins »).

Les mesures principales dans ce domaine sont les suivantes :

  • Élaborer les principes et les critères relatifs à la qualité ;
  • Encourager les projets visant à renforcer la prévention dans le domaine des soins ;
  • Présenter les possibilités de financement des prestations de prévention ;
  • Assurer la formation initiale et continue des professionnels de la santé ;
  • Renforcer l'autogestion des personnes atteintes de maladies chroniques et de leurs proches ;
  • Encourager l'utilisation des nouvelles technologies.

3)    Prévention dans l'économie et dans le monde du travail

Souligne le rôle de l'économie dans la santé des citoyens, qu'ils soient employeurs ou qu'ils élaborent des produits et des services. Les mesures s'inscrivant dans ce domaine sont volontaires et peuvent être mises en œuvre grâce à l'engagement des acteurs économiques (champ d'action stratégique « Promotion de la santé et prévention »).

Les mesures principales dans ce domaine sont les suivantes :

  • Compléter l'instrument d'analyse du stress destiné aux actifs et spécifique à la branche ou à la profession avec des facteurs de risque et de protection pertinents ;
  • Compléter les outils de PSCH existants pour les apprentis avec des facteurs de risque et de protection pertinents ;
  • Instaurer une collaboration institutionnelle dans le domaine de la gestion de la santé en entreprise ;
  • Développer actionsanté et faciliter les choix favorables à la santé.

Mesures transversales

D'autres mesures interdisciplinaires contribuent à atteindre les objectifs de la stratégie MNT. Elles concernent les champs d'action suivants de la stratégie MNT : « Coordination et coopération », « Financement », « Monitorage et recherche », « Information et formation » ainsi que « Conditions-cadres ».

Mise en œuvre du plan de mesures

Le plan de mesures MNT constitue la base pour la mise en œuvre de la stratégie MNT 2017-2024. Il liste les mesures de la Confédération, de la CDS et de PSCH et fournit des passerelles pour d’autres acteurs dans les domaines « Promotion de la santé et prévention destinées à la population », « Prévention dans le domaine des soins » et « Prévention dans l’économie et dans le monde du travail ». Outre la Confédération, les cantons et PSCH, d’autres acteurs élaboreront des mesures dans leurs différents domaines en fonction de la stratégie et les mettront en œuvre, contribuant ainsi à l’effort commun visant à atteindre les objectifs de la stratégie.

Documents

Executive Summary TP1 (PDF, 343 kB, 18.03.2015)Risikofaktoren, Nationale Präventionsaktivitäten und Synergien zu krankheitsspezifischen Teilstrategien

Executive Summary TP2 (PDF, 773 kB, 18.03.2015)Prävention in der Gesundheitsversorgung: Der Mensch im Zentrum

Communiqués

Javascript est requis pour afficher les communiqués de presse. Si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas activer Javascript, veuillez utiliser le lien ci-dessous pour accéder au portail d’information de l’administration fédérale.

Vers le portail d’information de l’administration fédérale

Dernière modification 15.11.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de la santé publique OFSP
Division Prévention des maladies non transmissibles
Schwarzenburgstrasse 157
3003 Berne
Suisse
Tél. +41 58 463 88 24
E-mail

Imprimer contact

https://www.bag.admin.ch/content/bag/fr/home/strategie-und-politik/nationale-gesundheitsstrategien/strategie-nicht-uebertragbare-krankheiten/erarbeitung-massnahmenplanung-ncd.html